Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction annoncée

I) La transfusion sanguine

A. Qui peut donner son sang - Conditions requises pour le don de sang
B. Pourquoi en donner ?
C. Les risques du don de sang

II) Les dons d'organes

A. Qu'est-ce qu'une greffe ? Pourquoi greffe-t-on ?
B. Comment donner un organe ? Conditions requises
C. Quels organes peuvent être greffés ?
D. Système immunitaire - rejet de la greffe
E. Quelques chiffres...
F. Les perspectives d'avenir

Conclusion du dossier dons de sang et d'organes incluse
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

En France, chaque année, trois millions de dons de sang sont nécessaires pour assurer la survie des malades et blessés auxquels il manque un composant sanguin ou qui ont perdu beaucoup de sang. Par ailleurs, des milliers de personnes attendent une greffe (ou une transplantation) d'organe. Les dons de sang ou d'organes sont de véritables actes de solidarité.

Comment et dans quelles conditions peuvent-ils être réalisés ? Quelles sont les personnes aptes à ce type de don ? En quoi ce geste est-il nécessaire à la survie de nombreuses vies humaines ? ()

Extraits

[...] Malheureusement, les délais sont souvent très longs, et variables. Ce nombre augmente chaque année du fait de l’allongement de la durée de vie mais aussi du fait d’un manque de greffons. Les dons de sang et d’organes doivent cependant être compatibles avec le groupe sanguin et immunitaire du receveur, ce qui rend les chances de trouver du sang compatible de plus en plus basses. Pour pallier ce manque, des recherches sont en cours quant à la création de sang artificiel et d’organes artificiels Donner est un acte bénévole et généreux et peut sauver de nombreuses vies humaines ; c’est pourquoi il est nécessaire d’en parler autour de soi pour rendre la quantité de donneur plus nombreuse. [...]


[...] Comment donner un organe ? Conditions requises. Le don d'organes repose sur le principe du consentement présumé : chacun d’entre nous est considéré comme un donneur potentiel après sa mort à moins de s’y être opposé de son vivant. En pratique, lorsqu’un prélèvement d’organes est envisagé, si l’équipe médicale n'a pas directement connaissance de la volonté du défunt, elle doit s'efforcer de recueillir auprès de ses proches son opposition au don d'organes éventuellement exprimée de son vivant, par tout moyen. [...]


[...] Ils vont agir à différents niveaux des réactions immunitaires pour en limiter l’expansion et l’ardeur. Ils peuvent agir sur les lymphocytes en empêchant l’activation et la prolifération de ces mêmes lymphocytes ou en bloquant l’infiltration du greffon. Le taux de survie des patients s'est accru de manière spectaculaire. La contrainte principale est liée à la nécessité de poursuivre le traitement immunosuppresseur (médicament antirejet) à vie. Cela impose une surveillance régulière. "La greffe est souvent vécue comme une seconde naissance" reprise d'une activité professionnelle ou d'une scolarité normale, exercice de presque tous les sports. [...]


[...] Les risques du don de sang. Le sang ou les dérivés sanguins sont des produits destinés à être transfusés à des tierces personnes. Il est donc nécessaire de prendre des précautions afin d’éviter la transmission de maladies infectieuses transmissibles par le sang. Par exemple, analyse et entretien médical (puis questionnaire à remplir) avec le donneur pour vérifier si le sang peut être transfusé, si le donneur n’a pas effectué de voyages (car en voyage le donneur pourrait attraper une maladie encore présente dans son sang plusieurs semaines après son retour) ou bu de médicaments récemment. [...]


[...] Certains de ces groupes sanguins sont plus rares que d'autres. Répartition des groupes sanguins de la population française Dans la majorité des cas, les receveurs seront transfusés avec les globules rouges d'un donneur de leur propre groupe sanguin. Toutefois, les individus du groupe qui ne présentent aucun des antigènes A ou pourront donner leur sang à n'importe quel receveur. On les appelle "donneurs universels". De même, les individus AB+ seront dits "receveurs universels", la surface de leurs globules rouges étant dotée simultanément des antigènes B et D. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
17/11/2008
Langue
français
Format
Word
Type
cours
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Consulté
8 fois

Informations sur l'auteur Shiraz B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
%other%
Ecole, université
lycée...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Les dons de sang et d'organes

«En France, chaque année, trois millions de dons de sang sont nécessaires pour assurer la survie des malades et blessés auxquels il manque un composant sanguin ou qui ont perdu beaucoup de sang. Par ailleurs, des milliers de perso...»

Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2008
Le don de sang et le don d'organes : le marché des marchandises fictives

«Analyse d'un article sur le don de sang et le don d'organes paru dans la Revue Française de Sociologie, rédigé par Philippe Steiner. Cette étude constitue une défense pour le système anglais de collecte de sang, uniquement basé sur le bénévolat, cont...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2007
Le don d'organes et le don de sang

«Fiche Biologie abordant les thèmes du don de sang et d'organes. Ce document est illustré de textes et d'explications. Ce document explique toutes les étapes des dons, leurs utilités, leurs contraintes......»

Sciences et technologies   |  Biologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2008
Le don du sang et la transfusion sanguine

«Exemple :Une mère Rh- est enceinte d'un bébé Rh+ (qui a des antigènes D). La mère n'a pas encore d'anticorps anti-D, mais comme son sang est en contact avec le sang du foetus au moment de l'accouchement,...»

Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   16 pages   |   publié en 2007
Le sang

«Le sang est un liquide assez épais, de couleur rouge, qui circule dans tout le corps grâce aux vaisseaux sanguins (les artères, les veines et les capillaires sanguins). Le corps d'un adulte en contient en moyenne 5 à 6 litr...»

Sciences et technologies   |  Biologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en médecine

Derniers docs en médecine

Analyse de pratique - EPP - Titration morphine - Bloc opératoire
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2013
Techniques professionnelles : assurer les soins d'hygiène corporelle : le change
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   7 pages   |   publié en 2014
Introduction à l'anatomie - physiologie
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
La légalisation de l'euthanasie
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   26 pages   |   publié en 2007
Les dangers du tabac
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Les maladies courantes de l'enfant
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   8 pages   |   publié en 2014
Techniques professionnelles : assurer les soins d'hygiène corporelle : le change
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   7 pages   |   publié en 2014
L'hygiène de l'appareil locomoteur
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2014
L'hygiène de la digestion chez l'enfant
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   2 pages   |   publié en 2014