Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Anatomie et histologie de la substance grise

- Structure
- Architecture

Anatomie et histologie de la substance blanche

- Voies ascendantes ou sensitives
- Voies descendantes ou motrices
- Les nerfs rachdiens

Physiologie de la moelle

- Rôle de conduction et modulation de l'influx nerveux
- Rôle de centre réflexe
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

... Les nerfs rachdiens : sortent par les trous de conjugaison au niveau des vertèbres ; une trentaine composée de :

- 8 paires de nerfs cervicaux
- 12 paires de nerfs dorsaux
- 5 paires de nerfs lombaires
- 5 paires de nerfs sacrés
- Un nerf dicoccygien

Chacun est composé d'une branche dorsale et d'une voie mixte ...

Extraits

[...] comme précédemment) Caractéristiques : - 4 à 5 neurones - Fibres amyelinique - Conduction et transmission + lente - Le Second neurone : Croise aussi la ligne médiane du névraxe Passe par région du tronc : formation de réticulaires - Se projette sur le thalamus mais aussi sur le cortex et sur des aires non spécifiques Pas de somatotopie Projection bilatérale - Sensation perçue par les deux hémisphères Pas d'analyse discriminative Responsable de la sensation , de leur diffusion et renseigne sur l'intensité 1e exemple : - Sensibilité tactile véhiculée par deux types de voies - Responsable de la première sensation, rapide et précise - Deuxième sensation : persistante et diffuse même après l'arrêt du stimulus 2e exemple : - Voies lemniscales : renseignent type de douleur et sa localisation - Voies extralemniscales : renseignent sur intensité de la douleur et confère sa persistance Voies spino-cerebelleuses Sensibilité proprioceptive inconsciente Ne monte pas jusqu'au cortex : s'arrête au cervelet Succession de deux neurones qui transmettent la sensation - Venant du même coté : voies spino-cerebelleuse directes - Venant d'un coté opposé : voies impliquées dans reflex de posture et d'équilibration Voies viscéro-sensibles Appartient au SN autonome Chemine peu dans la substance blanche Au niveau viscères il existe des récepteurs spécifiques (entérocepteurs) tels que : - Osmorécepteur : modification de l'osmolarité - Barorecepteur : pression du sang - Chemorecepteurs : composition chimique Messages viscéraux émergent par la conscience mais font des synapses dans la substance grise (zones viscéro-sensibles) Cours KTL Se connecte avec neurone des zones viscéro-motrice Forme l'axe rflx avec les voies de projection dans les niveaux de la moelle (lieu des rflxs végétatifs) Voies descendantes ou motrices Deux types de voies qui transportent la motricité volontaire Voies pyramidales Voies de la motricité volontaire Issus neurones dont corps à une forme de pyramide et situé dans le cortex Sans synapses depuis le cortex moteur jusqu'au niveau du motoneurone médullaire (Quelque soit le lieu du croisement, les mouvements volontaires se manifestent du coté opposé de l'hémisphère ou prenne naissance) - Une partie croise l'axe du névraxe - L'autre partie croise au niveau de la moelle Conduction de l'influx très rapide jusqu'au motoneurone au cours du trajet à travers étages, les voies émettent des collatérals : - Des centres moteur sous corticaux vers les noyaux gris centraux - Des centres moteurs du tronc cérébral et du cerveau Décussation de la pyramide la ou il y a croisement) Voies extrapyramidales Transporte la motricité semi-volontaire et automatique (ex : marche) Constituées de deux parties : - Voies individualisées provenant du cortex (cortex extra pyramidal) - Proviennent du centre sous cortical venant des collatérals pyramidals A l'inverse de la voie pyramidale, provenant du cortex notamment dernier synapse avant la moelle dans le dernier neurone moteur du tronc Voies comportant jusqu' 4-5 neurones et responsable de la vitesse plus lents des influx moteur Les nerfs rachdiens Sort par les trous de conjugaison au niveau des vertèbres Une trentaine composée de : - 8 paires de nerfs cervicaux - 12 paires de nerfs dorsaux - 5 paires de nerfs lombaires - 5 paires de nerfs sacrés - Un nerf dicoccygien Chacun est composé d'une branche dorsale et d'une voie mixte. [...]


[...] Troisième branche : rameau communicant sur le trajet des protoneurones (sympathique) La structure se répète 31 fois à chaque niveau vertébral C1 à C5 C5 à D1 D1 à D12 L1 à L4 plexus cervical innerve les muscles du cou et des épaules plexus rachial plexus ventral plexus lombaire innerve l'abdomen et les organes génitaux Cours KTL S1 à S4 plexus sacré innervation des jambes (nerf sciatique) plexus coccygien Physiologie de la moelle Rôle de conduction et modulation de l'influx nerveux Mise en évidence de la conduction par section de la moelle transversalement : paralysie (section des projections motrices descendantes) Anesthésie car plus d'influx sensitifs et moteurs Motoneurone : influx du nerf squelettique puis contraction - Rétroaction négative sur motoneurone α (après contraction du muscle, contraction moindre) - NT inhibé (GABA) limite l'influx excitateur transmis au muscle pour éviter l'hyperactivité musculaire (contractures) Toxine tétanique (libérée par vibrion) inhibe le GABA N'empêche plus l'hyperactivité Contracture (puis mort par contracture du muscle cardiaque) Influx sensitif périphérique (théorie du gate control) L'influx douloureux arrive à l'influx postérieur de la moelle Voies extralemniscales : - Constituées de fibres C (petit calibre) - Fait synapse sur le neurone T de transmission de la douleur (voie spinothalamique) Voies lemniscales : - Peuvent transmettre la douleur - Constituées de fibres A de gros diamètre Les collatéral font synapse sur le même neurone T peut répondre à l'influx transmis par A ou - Si la sensation transite uniquement par la réponse du neurone T diminue rapidement Le neurone T ferme la porte à la douleur - Si la sensation transite uniquement par la réponse du neurone T augmente rapidement Le neurone T ouvre la porte à la douleur - Si l'influx arrive par le 3e collatéral fait synapse sur le neurone présynaptique T Après un délai, la douleur transmise par T se ferme - Si l'influx arrive par on voit que l'influx fait deux synapses sur deux interneurones I Stimulus douloureux de faible intensité Recrute que les nerfs et les grosses fibres A Sensation douloureuse, brève (se ferme) discriminative (car transmises par voies lemniscales) Stimulus plus douloureux : Recrute fibres A et C Sensation brève, suivie d'une sensation plus longue et plus diffuse (s'ouvre) Stimulus très douloureux : A ferme la porte à la douleur, seules les fibres C conduisent le signal Réponse douloureuse intense et prolongée Cours KTL Antidouleur résolu par électrostimulation : spécifique qui stimule A Neuromédiateurs de la douleur La moelle peut aussi moduler la douleur par des médiateurs à vertu anti-douleur Découverte des substances endogènes anti-douleur Libération de la substance P qui se fixe sur le récepteur de T Marquage du récepteur à morphine sur le bouton présynaptique par technique immunohistochimiq L'interneurone I libère au niveau présynaptique un peptide de 5 AA tyr-gly-gly-phé-leu Structure 3D qui fait penser à la morphine Récepteur enképhaline dans la corne postérieure de la moelle Structure retrouvée dans P de grande taille dans d'autres zones du névraxe Endorphine = 4 à 5 fois la structure de l'enképhaline Rôle antidouleur dans la réception de la douleur Rôle de centre réflexe Animal spinal pour ces études (animal ou ne garde que la moelle épinière) Grenouille car respiration tégumentaire sinon on détruit le centre supra spinaux (ex : poumon) Peut encore bouger et réagir à des stimuli sur différentes parties du corps par : - Contraction musculaire (somatique) - Sécrétions glandulaires (végétatif) Réactions somato-végétatives produites de façon inconscientes et involontaires Définition et organisation générale Réflexe = acte simple donc besoin que de la moelle épinière Réflexe : manifestation (somatique ou végétatif) involontaire, invariable, prévisible et propre à une espèce animale en réponse à des stimulation en provenance du corps lui-même ou de l'extérieur du corps. [...]


[...] Ces stimulus (venant intérocepteur ou extérocepteur) se réfléchissent sur moelle pour revenir à la périphérie, sans le concours de la conscience ou de la volonté. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
25/02/2006
Langue
français
Format
pdf
Type
cours
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Consulté
5 fois

Informations sur l'auteur Cathel P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
PARIS -...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La colonne lombaire en médecine

«Cours de médecine sur la colonne lombaire. Son rôle important est de servir d'enveloppe et de protection à la moelle épinière. La limite supérieure est située au niveau de T12-L1 (charnière thoraco lombaire). La limite inférieure est située au niveau...»

Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   13 pages   |   publié en 2007
Génotype, phénotype et système nerveux (cours de SVT de 1ère S)

«Cours complet de SVT sur le génotype, phénotype et système nerveux. Ce cours comprend les 3 chapitres du programme officiel. Un chapitre sur le réflexe myotatique et le maintien de la posture, un chapitre sur le message ne...»

Sciences et technologies   |  Biologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   35 pages   |   publié en 2008
Cours de physiologie de la reproduction des mammifères

«Cours de L2 sur la physiologie de la reproduction des mammifères euthériens. Il reprend toutes les notions importantes, depuis la différentiation sexuelle chez l'embryon, jusqu'à la gamétogenèse, la fécondation, la parturition et l'allaitement. Cours...»

Sciences et technologies   |  Biologie  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   72 pages   |   publié en 2007
Cours de biologie sur les cellules souches

«Cours de biologie sur les cellules souches....»

Sciences et technologies   |  Biologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Cours d'introduction à la psychologie

«Cours complet d'introduction à la psychologie de première année de licence. Y sont décrites les 6 sous-disciplines en psychologie :...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   22 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en médecine

Derniers docs en médecine

La douleur induite chez les patients "demandeurs"
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   34 pages   |   publié en 2008
Comment soulager les douleurs réfractaires aux traitements conventionnels ?
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   37 pages   |   publié en 2010
La soutenance du travail écrit de fin d'études infirmier
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
Introduction à la victimologie
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   23 pages   |   publié en 2006
Traitement de l'information (cours EPS)
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   26 pages   |   publié en 2007
Le maintien de l'intégrité de l'organisme
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2014
Le système lymphatique
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2014
Immunologie : Les défenses immunitaires mises en jeu lors d'une infection grippale
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   18 pages   |   publié en 2014
Comment le système immunitaire distingue-t-il le soi et le non-soi ?
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2014
Physiologie et maladies cardiaques : Infarctus du myocarde (IDM)
Sciences et technologies   |  Médecine  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014