Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) A Juliette le premier pas

A. Le monologue de Roméo
B. Le monologue de Juliette

II) Deux discours parallèles qui finissent à l'unisson

A. Vers le dialogue
B. De l'inquiétude à l'aveu

III) Le langage de la passion

A. Temps et espace
B. Ombre et lumière

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La date de première représentation de Roméo et Juliette est inconnue mais probablement antérieure de quelques années à 1597, date de première édition. Elle rencontre dès le début un grand succès et reste, avec Hamlet, l'une des pièces les plus jouées de Shakespeare. Au moment où commence la scène 2 du deuxième acte, la première rencontre et le coup de foudre ont déjà eu lieu. Juliette a accordé deux baisers et, comme l'affirme le proverbe italien, "Celui qui gagne un baiser et ne prend pas le reste mérite de perdre ce qu'il a gagné ". Il faut donc que l'action progresse. Or Shakespeare ne peut simplement réitérer une série de tendres échanges qui resteraient vides de sens au théâtre, par manque d'éléments nouveaux. On sait déjà Juliette promise à l'élégant Pâris, pour une alliance imminente qui revêt une grande importance aussi bien patrimoniale que tactique pour le clan Capulet : c'est le premier obstacle, qu'il va falloir lever rapidement. Le deuxième élément a peu auparavant été apporté par la nourrice : la scène du bal se termine lorsque Juliette apprend que le jeune homme à qui elle a engagé sa foi n'est autre que le fils du chef de famille des Montaigu. Les deux jeunes gens se trouvent ainsi socialement placés sur un pied d'égalité, et c'est tant mieux, car cela permet d'éliminer tout bruit parasite touchant au noeud de l'action. Nous avons donc deux amants que ni disparité de fortune, ni différence de classe ne séparent, que tout devrait rapprocher, tandis que l'inimitié entre leurs deux maisons ravagées par une haine inexpiable risque de les mener sur des routes sinon antagonistes du moins parallèles. Il faut donc lever ce deuxième obstacle, sans les lever tous ; ceci constitue le véritable objectif de la scène. Shakespeare va ainsi devoir à la fois : dépeindre avec toute la délicatesse et la grâce dont il est capable un amour impérissable qui donne d'autant plus de relief à un destin fatal, dépasser l'antagonisme familial qui pourrait opposer les deux amants, faire progresser l'action pour entrelacer les fils encore trop lâches de la tragédie à venir.


Il est vrai que la scène commence par un monologue de Roméo, où abondent les fleurs de rhétorique que nous aurons l'occasion d'examiner plus tard. Cependant ses deux premières répliques n'expriment rien d'autre qu'une sorte d'extase amoureuse, bien en phase avec l'image qui nous a été donnée d'un adolescent en proie aux tourments de son âge, exagérément prompt et intransigeant dans ses émois, un peu écervelé aussi. Afin de pouvoir approcher la belle Rosaline, ne va-t-il pas risquer de provoquer les ennemis de sa maison, sans doute au péril, voire au prix de sa vie et de nouvelles batailles ? ()

Extraits

[...] Shakespeare, Roméo et Juliette, Acte II, scène (Acte unique, scène 7 dans la version française) la scène du balcon. Traduction François-Victor Hugo (1868) Commentaire composé. Introduction La date de première représentation de Roméo et Juliette est inconnue mais probablement antérieure de quelques années à 1597, date de première édition. Elle rencontre dès le début un grand succès et reste, avec Hamlet, l’une des pièces les plus jouées de Shakespeare. Au moment où commence la scène 2 du deuxième acte, la première rencontre et le coup de foudre ont déjà eu lieu. [...]


[...] je voudrais rester dans les convenances ; je voudrais, je voudrais nier ce que j’ai dit. Mais adieu, les cérémonies ! Elle en prend donc rapidement son parti. Quant au spectateur, il pourra mettre au compte de l’impatiente jeunesse l’aveu sans véritable combat qui va suivre, ou se laisser charmer par l’absolue spontanéité des amants. Le monologue de Juliette Le premier Hélas ! est suivi d’un complément au monologue initial qui n’apporte rien de neuf et semble plutôt destiné à "passer la parole" à Juliette, tandis que Roméo finit d’épuiser son lot de métaphores. [...]


[...] Conclusion Cette scène nous donne d’abord à sentir comment, au-delà de l’exaltation mutuelle, l’amour au féminin se décline différemment de l’amour au masculin. Aimer dans la crainte des convenances, dans la fragilité et la vulnérabilité, mais aussi dans la générosité, c’est le lot de Juliette, tandis que Roméo doit imposer sa passion envers et contre tous les dangers, dans l’idéalisation absolue de la femme aimée. A Juliette le premier pas et le sens des réalités, à Roméo le pouvoir d’enfreindre les normes sociales et les haines accumulées. [...]


[...] L.72 : Madame, je jure par cette lune sacrée qui argente toutes ces cimes chargées de fruits ! . Juliette de même évoque l’été. L.83 : Ce bouton d’amour, muri par l’haleine de l’été, pourra devenir une belle fleur, à notre prochaine entrevue. Les appels de la nourrice trois fois Madame ! proviennent de l’intérieur de la maison (didascalies : derrière le théâtre et donnent de la profondeur. Nous voyons donc qu’une description de l’espace aussi complète que possible est intégrée de façon naturelle aux jeux de scène et aux répliques. [...]


[...] Compte tenu des obligations d’une jeune fille en son temps, Juliette partage son discours entre la joie de l’échange amoureux et sa propre défense. La nécessité de se disculper de l’accusation de frivolité apparaît d’ailleurs également comme l’un des moyens de séduction qu’elle utilise. Elle montre ainsi le souci qu’elle a de l’opinion de Roméo et la sincérité de ses sentiments. Le passage qui suit, lignes 72 à 85, pourrait être baptisé le "passage des serments". Roméo tente à trois reprises d’user de l’outil du serment, tandis que Juliette en refuse le bénéfice à trois reprises : Oh ! [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
05/02/2013
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public

Informations sur l'auteur Raphaël C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
"Romeo and Juliet", Act I scene 3: textual analysis

«Textual analysis of a comic scene at the beginning of William Shakespeare's masterpiece Romeo and Juliet (act I scene 3)....»

Commerce   |  Stratégie  |   Dissertation  |   en  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2010
William Shakespeare, "Roméo et Juliette", Acte I scène 4 : commentaire

«Roméo et Juliette, tragédie lyrique de Shakespeare et datée de 1597, est bien connue pour sa scène du balcon ou du bal, motifs devenus depuis des topoï de l'imagerie amoureuse. L'extrait sur lequel porte notr...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   18 pages  |   publié en 2012
Shakespeare, "Romeo and Juliet", Act I scene 5, The first encounter between Romeo and Juliet: text commentary

«Commentary on the first encounter between Romeo and Juliet during the Ball scene (I, 5, v.93-110) of the play of the same name, written by William Shakespeare: the confession of their feelings and their first kiss....»

Commerce   |  Stratégie  |   Dissertation  |   en  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2009
William Shakespeare, "Roméo et Juliette", Acte V scène 3 : commentaire

«Le théâtre est, depuis l'Antiquité, destiné à divertir et émouvoir le public. Le mouvement du classicisme est présent au XVIIème siècle et ses règles sont appliquées dans les...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2010
Shakespeare, "Roméo et Juliette", Acte I scène 5, La scène du bal : commentaire composé

«[...]Dans ce type d'analyse, il faut avant tout se demander quelle est l'utilité de la scène. Quelle est sa fonction dans la pièce ? À quoi sert-elle ? Quels sont les personnages nouveaux, les élément...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2013

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014