Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Un texte original

A. Un poème particulier
B. Un texte hybride

II) Une culture croisée

A. L'Afrique
B. L'Europe

III) Les enjeux poétiques et symboliques

A. Un métissage littéraire et culturel
B. La nostalgie du pays natal

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Un poème particulier

- Texte poétique sans nul doute. Poème en vers libres c'est-à-dire des vers qui ont leur rythme propre et qui ne proposent pas de rimes.
- Des strophes de deux, trois ou quatre vers (distique, tercet et quatrain) qui constituent et rythment l'ensemble.
- Poème qui se déroule selon des strophes décroissantes : quatrain, distique puis un vers ; tercet, distique, un vers pour s'achever par un quatrain. Donc 4 - 2 et 1 ; 3 - 2 et 1 et 4.
- ()

Extraits

[...] Je me rappelle les fastes du Couchant Où Koumba N´Dofène voulait faire tailler son manteau royal. Je me rappelle les festins funèbres fumant du sang des troupeaux égorgés Du bruit des querelles, des rhapsodies des griots. Je me rappelle les voix païennes rythmant le Tantum Ergo Et les processions et les palmes et les arcs de triomphe. Je me rappelle la danse des filles nubiles Les choeurs de lutte - oh ! la danse finale des jeunes hommes, buste Penché élancé, et le pur cri d´amour des femmes - Kor Siga ! [...]


[...] Or, Senghor, on le voit, s’attache à clarifier son propos : à la lecture du vers on comprend que Koumba N’Dofène est un roi grâce à la précision de manteau royal ; on a une explication sur les danses des vers 11 et 12 au moyen de l’adjectif nubiles et jeunes - Si le texte semble, après une première lecture, difficile, force est pourtant de constater que l’auteur distille de nombreux éléments permettant de mieux le comprendre. On sent donc cette double culture car Senghor donne le sentiment de vouloir constamment être compris de tous. Il parle de l’Afrique mais veut être entendu par les Européens. Il écrit en français mais souhaite évoquer son pays natal et une des ethnies du Sénégal. [...]


[...] L’Europe est donc imaginée, rêvée, fantasmée et la construction à l’envers de la phrase le souligne. On a en effet une forme d’hypallage puisque le je me rappelle est syntaxiquement lié à une partie de la phrase alors que, sémantiquement, il ne devrait pas l’être. Il y a donc un décalage entre la phrase grammaticale et sa traduction sémantique : l’auteur ne se rappelle pas des fastes du Couchant où Koumba N’Dofène voulait faire tailler son manteau royal mais il se rappelle le fait que Koumba N’Dofène voulait faire tailler son manteau royal dans les fastes du Couchant c’est-à-dire en Europe. [...]


[...] La nostalgie du pays natal - Bien évidemment, le poème donne à voir toute la nostalgie du pays natal, pour reprendre le titre d’une œuvre de son ami Césaire. L’anaphore de Je me rappelle souligne la difficulté qu’éprouve l’auteur en vivant loin du pays qui l’a vu naître et grandir. L’Afrique n’est plus là physiquement. Elle n’est plus que dans les souvenirs. - Le dernier quatrain exprime plus nettement encore cette mélancolie. Nous l’avions vu partiellement précédemment. Là, il faut noter l’aposiopèse du vers 14 je me rappelle, je me rappelle qui met en évidence ce soupir de l’âme. [...]


[...] Le lecteur plonge dans les souvenirs de l’auteur qui évoque avec pudeur son origine sérère et certains de ses liens avec des personnes représentant l’Afrique. - Dans le reste du poème, l’Afrique est très présente mais de façon plus diffuse. Senghor semble laisser parler sa mémoire. On a une sorte de jaillissement des souvenirs. Des ombres africaines surgissent : des femmes métisses, les signares des griots , ces musiciens spécialistes de littérature orale ou encore les chœurs de lutte qui accompagnent les jeunes femmes et les jeunes hommes dans leur passage à l’âge adulte. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
28/05/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Caroline D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Senghor, "Chants d'ombres", "Joal" (commentaire)

«Commentaire type du poème Joal extrait du recueil Chants d'ombres de Léopold Sédar Senghor....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2008
Léopold Sédar Senghor, "Chants d'ombre", "Joal" : commentaire

«Un poème particulier- Texte poétique sans nul doute. Poème en vers libres c'est-à-dire des vers qui ont leur rythme propre et qui ne proposent pas de rimes.- Des strophes de deux, trois ou quatre vers (di...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2009
Ecriture et Politique dans "En attendant le vote des bêtes sauvages" d'Ahmadou Kourouma

«Mémoire de Lettres modernes sur l'étude de l'écriture et de la politique dans le roman En attendant le vote des bêtes sauvages d'Ahmadou Kourouma : évocation réaliste et mise en scène des litur...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   107 pages  |   publié en 2011

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014