Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) La stratégie argumentative d'Octave

A. Une tirade - plaidoyer pour l'amour
B. Des répliques persuasives et convaincantes
C. Dernière réplique

II) Marianne

A. Sa réponse à Octave
B. Le marivaudage

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

C'est ici la première scène de la pièce, la scène 1 est toujours longue avec plusieurs tableaux. L'action dramatique est déjà bien envoyée et ici il y a un espoir de réponse à ce qui en fait le n?ud : Marianne va-t-elle agréer l'amour de Coelio ? Il s'agit d'une scène fortement argumentative (...)

Extraits

[...] Dans les répliques suivantes on trouve des arguments épicuriens : le carpe diem. "Quel âge avez-vous Marianne et la réplique suivante sont assez mordantes, propres à faire réagir Marianne qu'il sait intelligente et capable de comprendre le cynisme. Octave utilise un argument évident de bon sens pour décrire le mari, et d'ailleurs Marianne est obligée d'en convenir "Ni Coelio". En partenariat avec www.bacfrancais.com Les répliques sont spirituelles, il retourne à chaque fois les interrogations ou les affirmations de Marianne (répliques et 11) avec beaucoup de finesse. [...]


[...] - Est-il si dangereux à dire, si terrible dans sa contagion, qu'il effraye une langue qui plaide en sa faveur ? OCTAVE. - Est-il si doux à entendre, cousine, que vous le demandiez ? Vous l'avez appris à Coelio. MARIANNE. - C'est donc sans le vouloir, je ne connais ni l'un ni l'autre. OCTAVE. - Que vous les connaissiez ensemble, et que vous ne les sépariez jamais, voilà le souhait de mon cœur. MARIANNE. - En vérité ? OCTAVE. - Coelio est le meilleur de mes amis. [...]


[...] - Un mal le plus cruel de tous, car c'est un mal sans espérance ; le plus terrible, car c'est un mal qui se chérit lui-même et repousse la coupe salutaire jusque dans la main de l'amitié, un mal qui fait pâlir les lèvres sous des poisons plus doux que l'ambroisie, et qui fond en une pluie de larmes le cœur le plus dur, comme la perle de Cléopâtre ; un mal que tous les aromates, toute la science humaine ne sauraient soulager, et qui se nourrit du vent qui passe, du parfum d'une rose fanée, du refrain d'une chanson, et qui suce l'éternel aliment de ses souffrances dans tout ce qui l'entoure, comme une abeille son miel dans tous les buissons d'un jardin. MARIANNE. - Me direz-vous le nom de ce mal ? [...]


[...] Elle est mariée mais elle ne connaît rien de l'amour bien qu'elle s'en défende. L'entendre parler d'amour l'intéresse surtout quand c'est de manière spirituelle et enlevée. C'est encore à peine esquissé mais on sent déjà que si Coelio n'a aucune chance, Octave, en revanche, en a une. Et lui même reconnaît qu'elle est belle. Conclusion : Cette scène présente plusieurs intérêts, tout d'abord un intérêt du point de vue de la progression de l'intrigue : Coelio n'a aucune chance, Octave peut-être. [...]


[...] Elle est peut-être aussi blessée par les généralités d'Octave sur les femmes dans la réplique 8. Voilà pourquoi elle met abruptement fin à la conversation. Elle semble donc l'emporter puisqu'elle a le dernier mot. Mais c'est elle qui sort (voir la didascalie). Elle est donc aussi à demi vaincue. En même temps dans le contexte de l'époque il lui est difficile de réagir autrement. Que penser de ce marivaudage ? Marianne souhaite offrir l'image de la vertu. Cependant son mariage est de toute évidence un mariage arrangé, Claudio est plus vieux qu'elle et pas drôle. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
07/04/2008
Langue
français
Format
pdf
Type
fiche
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
32 fois

Informations sur l'auteur René C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
informatique
Ecole, université
IUT Bordeaux
Note du document :
         
Commentaires
Frederique
05/02/08 - 11:13:12
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
"On ne badine pas avec l'amour" (Alfred de Musset)

«Fiche de lecture sur le livre On ne badine pas avec l'amour de Musset. Contenant la biographie, un résumé précis de chaque scène, une citation et une opinion personnelle....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Musset, Les Caprices de Marianne

«Fiche de français proposant une approche synthétique des spécificités du théâtre romantique et du théâtre de Musset autour d'un exemple "Les Caprices de Marianne". Vous trouverez également ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2006
Biographie d'Alfred de Musset

«Alfred de Musset est issu d'une famille plutôt pauvre, affectueuse. Son père, Victor-Donatien de Musset-Pathay, est un haut fonctionnaire et un homme de lettres. Musset a pris goût à la littérature grâce a son g...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Biographie  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010
Le romantisme : le roman et la poésie

«Synthèse de Littérature niveau Licence sur le mouvement du romantisme....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   15 pages   |   publié en 2010
"Les Caprices de Marianne" (Alfred de Musset) : commentaire de l'acte II scène 1

«Marianne est la jeune épouse du juge Claudio, dont Coelio est amoureux et Octave est l'ami de celui-ci ; Octave doit faire en sorte que Marianne veuille bien prendre un amant et pour cela il essaye de l'aborder plusieurs fois. Dans cette scène, Maria...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008