Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'expression d'une expérience personnelle est souvent le point de départ de l'écriture poétique

A. La poésie exalte souvent des sentiments liés à une expérience personnelle
B. C'est en lui-même que le poète trouve la matière de la poésie

II) Exprimer une expérience personnelle ne suffit pas à faire oeuvre d'art

A. La poésie est un art, faits de codes
B. Certains poètes peuvent chercher à détacher la poésie de toute expression d'une expérience personnelle

III) Au final, il faut peut-être juger de la "valeur" de la poésie

A. L'émotion et de l'intérêt suscités chez le lecteur
B. L'expérience personnelle doit ouvrir à une expérience universelle

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le mot poésie vient du verbe grec "poiein" qui veut dire "produire", "créer". Le poète se donne un pouvoir d'invention et de création verbale en exploitant toutes les ressources de la langue. La poésie est un travail sur les mots. En jouant sur les sonorités, le rythme, la musicalité, les assonances la poésie est un art du langage qui en explore toutes les ressources et qui vise à exprimer ou suggérer un sentiment, une idée. A l'origine, la poésie était chantée accompagnée d'une lyre : le lyrisme est ainsi une tonalité majeure de la poésie, et se retrouve partout, du Moyen-âge où les troubadours chantaient l'amour, jusqu'au XXème siècle avec des poètes tels qu'Aragon ou Eluard. La poésie lyrique a pour caractéristique sa fonction expressive. Chaque poète lyrique révèle une partie de lui-même dans son oeuvre, en faisant partager ses sentiments personnels et ses émotions aux lecteurs ()

Extraits

[...] Son seul but doit être le beau, la perfection formelle. Francis Ponge dénonce dans le poème Le cycle des saisons (dans Le parti pris des choses) l’épanchement du je en poésie, la trop grande part donnée à l’expression d’une expérience personnelle : Las de s’être contractés tout l’hiver les arbres tout à coup se flattent d’être dupes. Ils ne peuvent plus y tenir : ils lâchent leurs paroles, un flot, un vomissement de vert. Ils tâchent d’aboutir à une feuillaison complète de paroles : ici, les arbres, ce sont les poètes lyriques qui lâchent leurs paroles comme un flot, un vomissement Ces poètes veulent tout dire, croient pouvoir exprimer toutes leurs émotions. [...]


[...] Son expérience personnelle est mise au profit d’une vérité générale qui peut concerner tous les lecteurs. De savoir que Ronsard a aimé Cassandre, Marie ou Hélène, que Lamartine a été très malheureux de perdre Julie Charles après l’avoir sauvée de la noyade sur le fameux lac où il vient chanter ses lamentations, de savoir que V. Hugo ne s’est jamais consolé de la mort prématurée de sa fille Léopoldine importe peu : ce qui intéresse le lecteur c’est la façon dont ils ont su parler, à partir de leurs expériences personnelles, de l’amour, de la mort, du sentiment paternel. [...]


[...] Les poètes se servent de leur expérience personnelle comme d’un tremplin pour ouvrir à une réflexion plus large dans laquelle le lecteur peut se retrouver. Le poète «dépasse son cas personnel que en atteignant l'universalité. Chaque poète est un exemplaire de l'humaine condition selon le mot de Montaigne. En essayant de dépasser ses épreuves par l'écriture poétique, l'auteur entre en communion avec les lecteurs qui sont dans l'épreuve : amour, solitude, angoisse du temps qui passe, de la mort inéluctable . [...]


[...] Elle permet à l'auteur de faire part des émotions intenses, des sentiments. Anna de Noailles, dans J'écris, écrit ainsi J'ai dit ce que j'ai vu et ce que j'ai senti La poésie exprime souvent des sentiments mélancoliques ou de désespoir. Pour Musset, l'inspiration poétique est le résultat même de cette souffrance : "Les plus désespérés sont les chants les plus beaux", écrit-il. Ainsi pour les poètes Les femmes inspirant leur amour, sont parfois devenues de véritables muses, comme Jeanne Duval pour Baudelaire ou Elsa pour Aragon. [...]


[...] L’essentiel n’est pas d’exprimer ses expériences et sentiments personnels Qu’importe la matière première, qui est un peu partout ? C’est le talent, c’est la puissance de transformation qui me touche et qui me fait envie explique Paul Valéry. L’essentiel est dans la manière de le dire. Cet art du langage qu’est la poésie est bien le travail des rythmes et des sonorités, qui donne au poème sa musicalité. Par exemple, Marot qui fait partie des " »Grands Rhétoriqueurs (groupe de poètes qui donnent à leur vers une extrême sophistication) fait un travail majeur sur les mots. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
16/06/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
5 fois

Informations sur l'auteur Salomé M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
L'expression d'une expérience personnelle est-elle, ce qui donne sa valeur à la création poétique ?

«Le mot poésie vient du verbe grec "poiein" qui veut dire "produire", "créer". Le poète se donne un pouvoir d'invention et de création verbale en exploitant toutes les ressources de la langue. La poésie est un travai...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
L'expression d'une expérience personnelle est-elle ce qui donne sa valeur à la création poétique ?

«Le mot poésie vient du verbe grec "poiein" qui veut dire "produire", "créer". Le poète se donne un pouvoir d'invention et de création verbale en exploitant toutes les ressources de la langue. La poésie est un trav...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
Les sentiments en poésie : critique d'une citation de Roger Caillois

«L'histoire des genres a confondu tonalité lyrique et genre poétique : aujourd'hui, le lyrisme constitue à lui seul la Poésie. Cet amalgame se justifie non seulement sur un plan historique par l'exclusion de l'épique...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
"Regrets" (Du Bellay) : les fonctions de la poésie

«Dissertation répondant au sujet suivant : « Du Bellay, dans le sonnet qui ouvre le recueil des "Regrets", affirme la primauté des sentiments dans son inspiration. En vous fondant sur les ?uvres poétiques que vous connaissez, vous vous demanderez si l...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2006
La poésie trouve-t-elle son inspiration seulement dans les sentiments et a-t-elle pour but unique de les exprimer ?

«La poésie, de son étymologie grecque "poiêsis" signifie la création, qu'elle soit manuelle ou encore intellectuelle. Elle puise son émotion dans la volonté d'expression et de ses sonorités.S...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007