Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La lecture d'une pièce de théâtre
II) Le comble : assister à une pièce de théâtre

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le théâtre est par définition un lieu où se donnent des représentations d'oeuvres, il est devenu un art à part entière apprécié depuis la Grèce antique. Nous distinguons de nos jours deux chemins qui nous permettent d'apprécier cet art ; soit en tant que lecteur assidu à travers l'oeuvre originale ou en tant que spectateur en contemplant l'adaptation théâtrale de l'oeuvre.

La lecture permet de savourer l'oeuvre et de s'immiscer à travers les lignes dans la pièce mais comme a dit Molière "Le théâtre n'est fait que pour être vu". Le théâtre est-il donc comme le veux sa définition une représentation théâtrale n'est-il pas préférable de lire l'oeuvre afin de l'apprécier à sa juste mesure ? En essayant de répondre à cette problématique, nous allons voir dans un premier temps que lire une pièce de théâtre est tout à fait rationnel puis qu'assister à une représentation théâtrale se trouve être le comble ()

Extraits

[...] L’œuvre a ainsi été sortie de son contexte et le spectateur a vu un décalage entre dialogue et histoire. Ainsi la lecture permet de mieux respecter les valeurs du texte mais aussi de l’auteur. En effet, l’anagnoste grâce aux nombreuses didascalies fournies devient en quelque sorte intime avec l’auteur. Ce dernier lui délivrant des informations précieuses et suffisantes comme Beaumarchais à travers Le Mariage de Figaro où environ toutes les trois répliques figure un sentiment ou une action Mais il n’est pas sans rappeler que le lecteur jouit d’une intimité avec le personnage puisqu’il l’imagine sous tous ses traits et que souvent grâce à l’écriture il s’immisce dans son esprit. [...]


[...] Le comique de geste est alors possible grâce à l’adaptation. Le comique de situation lui aussi est accru lorsqu’il est présenté sur une scène puisque l’on assiste directement à la situation proposée ; par exemple Elmire qui s’adresse non seulement à Tartuffe mais aussi à Orgon caché sous la table. Subséquemment les comédiens qui en plus de jouer la réalité font découvrir au spectateur la musicalité des vers, des mots, et le rythme des répliques qui sont mis en valeur au théâtre par des pièces de Racine comme Andromaque ou Phèdre, ce qui ne peut pas être obtenu dans une lecture individuelle. [...]


[...] Le lecteur est ainsi invité au cours de sa lecture de revenir à sa guise sur des passages jugés importants et cruciaux dans le déroulement de l’histoire. C’est dans cette gestion de temps que l’anagnoste ne limite pas son imagination l’imagination étant plus importante que le savoir selon Albert Einstein et devient metteur en scène. Contrairement à la représentation théâtrale, le lecteur retrouve toute sa liberté au travers des vers et détermine une interprétation des différentes actions à sa manière ce qui le laisse songeur, attaché à l’histoire, avec des sensations personnelles. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/09/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
2 pages
Niveau
grand public
Consulté
31 fois

Informations sur l'auteur Guillaume L. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Le théâtre et la littérature : sont-ce des choses tout à fait différentes ?

«Dissertation de Littérature entièrement rédigée ayant pour sujet : "« Je ne fais pas de la littérature. Je fais une chose tout à fait différente ; je fais du théâtre » é...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Les philosophes latins (Cours de Latin)

«Cours de Latin regroupant des textes sur la philosophie latine. Il comprend une introduction sur Cicéron, l'épicurisme et le stoïcisme, des textes, en version originale et également la traduction et un commentaire complet su...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   17 pages   |   publié en 2008
Méthodologie de la dissertation philosophique d'après la "Méthodologie Philosophique" de Choulet, Folschied et Wunenburg

«Avant toute chose, le sujet doit être lu et compris, puisque de la compréhension du sujet découle tout le reste de la dissertation. Il convient donc d'être attentif à certains conseils méthodologiques qui pourr...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2010
La Fontaine, "Le Philosophe Scythe", (Fables, XII, 20)

«- Le philosophe parle plus que le Sage mais sa parole est stérile et porteuse de mort.- Le Sage au contraire agit et parle peu.- Contraste entre, d'une part le passé simple et le présent de narration caractéri...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2008
Le problème philosophique de l'inconscient : relation entre philosophie et inconscient

«Proposition de quelques jugements de FREUD sur les philosophes :- Emprunté aux Essais de psychanalyse, Freud décrit « en élargissant la conception de l'amour, la psychanalyse n'a rien créé...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   14 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007