Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le poème XX clôt le recueil « Vingt poèmes d'amour », écrit par Pablo Neruda, en 1924, alors qu'il est âgé de vingt ans. Cette oeuvre fait suite à Crépusculaire. « C'est un livre que j'aime car, en dépit de sa mélancolie aiguë, on y trouve la joie de vivre » [Neruda].

Extraits

[...] Artisan des mots, Neruda n’est pas dans l’attente d’une source d’inspiration. Sa vie est là, il la transpose, et si possible, la transfigure en cherchant à en déchiffrer le sens jamais trouvé une fois pour toutes. Et le vers tombe dans l’âme Belle image de l’inspiration, comparée à de la rosée, mais aussi à une muse qui viendrait visiter le poète assoiffé d’amour. Le paradoxe Dans cette démarche d’écriture rédemptrice, Neruda cherche à donner du sens à ce qu’il vit, comme à ce qu’il a vécu. [...]


[...] D’autres femmes aimées, d’autres destinataires de son œuvre à venir sont proches. Le public est là. Ainsi, ce poème de jeunesse permet d’entrevoir, sous une forme apparemment banale d’élégie amoureuse, comment émerge et s’organise le processus même du travail de création. Il recèle ainsi une portée beaucoup plus universelle que ne pouvait le laisser supposer le propos autobiographique de départ. [...]


[...] Nature, cosmos et nuit de l’âme Comment Neruda ne chercherait-il pas auprès du ciel infini, tant de fois témoin de ses baisers, l’attestation que cet amour était une réalité bien tangible? Le vent, le ciel, la rosée sur l’herbe, les arbres, la nuit, les étoiles, les astres, voici des signes permanents, proches ou lointains, dont le renouvellement quotidien assure la pérennité. Dans ce bel ordre du monde cosmique, les astres tournent rond. Or, tout ne tourne pas rond chez le poète meurtri par l’absence de la femme aimée. Et pourtant, le poète peut aller jusqu’à écrire et grelottent, bleus, les astres, au lointain. [...]


[...] L’écriture poétique a le pouvoir de faire éclater les apparences du réel, pour qu’apparaisse le sang-mêlé de notre vérité d’être humain, une vérité qui disloque les idées toutes faites et les certitudes. C’est de cette tension dont parle Octavio Paz à propos des images poétiques : Le poème est langage en tension : à l’extrême de lui-même et tendu vers l’extrême. [ ] montrant le revers de la parole : le silence et la non- signification. En deçà de l’image gît le monde de la langue courante, des explications et de l’Histoire. Au-delà s’ouvrent les portes du réel : signification et non-signification deviennent des termes équivalents. [...]


[...] Comme avant mes baisers Nous avons une forme d’insistance qui place à un autre en début de vers. Le souffle coupé, le poète se reprend, ose mettre un sujet au verbe ; le quelqu’un se précise, c’est Elle, mais il retrouve exactement le même terme indéfini pour désigner celui qui la possèdera, car le drame est précisément qu’elle appartienne à un autre, pas lui. La nuit n’est certes pas seulement un fait physique, mais représente par son obscurité et son silence infini un moment affectif que Novalis nomme le lieu des révélations C’est la nuit comme solitude et angoisse d’abandon, avant de devenir apaisement et repos. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
04/03/2007
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Consulté
5 fois

Informations sur l'auteur (étudiant)

Niveau
Grand public
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Pablo Neruda, Vingt poèmes d'amour, Poème XX

«Le poème XX clôt le recueil « Vingt poèmes d'amour », écrit par Pablo Neruda, en 1924, alors qu'il est âgé de vingt ans. Cette oeuvre fait suite à Crépusculaire. « C'est un li...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2007
Pablo Neruda, su vida y su obra

«Resumen en español redactado por un estudiante francés de instituto sobre la vida y obra del escritor Pablo Neruda....»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   es  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010
Pablo Neruda, "Explico algunas cosas": comentario literario

«[...] Pablo Neruda se dirige tanto a sus lectores como a sus amigos poetas de Madrid. Imagina que le preguntan dónde están las lilas. Acaso se trate de las lilas de su barrio o de la casa de Madrid en la que vivía cuando era c&oa...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   es  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2012
El exilio republicano español y la Retirada

«El golpe de Estado militar lanzado por el general Franco desde el "Marruecos español" en 1939 fue el comienzo de una guerra civil encarnizada y sangrienta entre nacionalistas y republicanos. En tres años, los nacionalistas tomaron Esp...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   es  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2012
Léziart Françoise, Vérité et illusion dans le récit de vie cubain

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   196 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Sartre, "Les Mots", "Le jardin d'enfants"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   4 pages   |   publié en 2008