Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Une rigueur dialectique dans le plan du texte

II) Les conséquences du refus de s'appuyer sur les corps intermédiaires

A. Sur le plan politique
B. Sur le plan des moeurs : comportement du roi et des sujets

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Lecture analytique des chapitres 6 et 7 du livre 8 tirés de l'oeuvre de Montesquieu De l'esprit des lois.

Extraits

[...] Ce qui perdit les dynasties de Tsin et de Souï, dit un auteur chinois, c’est qu’au lieu de se borner, comme les anciens, à une inspection générale, seule digne du souverain, les princes voulurent gouverner tout immédiatement par eux-mêmes L’auteur chinois nous donne ici la cause de la corruption de presque toutes les monarchies. La monarchie se perd, lorsqu’un prince croit qu’il montre plus sa puissance en changeant l’ordre des choses qu’en le suivant ; lorsqu’il ôte les fonctions naturelles des uns pour les donner arbitrairement à d’autres, et lorsqu’il est plus amoureux de ses fantaisies que de ses volontés. [...]


[...] Il s'inspire de plus d'un exemple de l'Antiquité romaine. Au final, Montesquieu expose deux exemples qui constituent de véritables armes pour prouver la vérité des arguments avancés. La première partie de son argumentation est politique : Accumulation et répétition de l'effet de conviction : tous les arguments sont rationnels. Utilisation d'une anaphore : forme d'insistance sur la responsabilité du prince dans la corruption du système : "la monarchie se corrompt, lorsqu'un prince". Jeu des oppositions : "fonctions naturelles/arbitrairement, fantaisies/volontés, juger en sûreté/se croire en péril". [...]


[...] 5ème pragraphe : "Enfin" annonce que Montesquieu termine ses arguments politiques. Dans la seconde partie, Montesquieu passe à la question des moeurs : "le principe de la monarchie se corrompt" est une anaphore et rappelle que chacun des éléments évoqués vont mener à la perte du système en place. "Lorsque" introduit le moment où tout bascule. Le basculement est réalisé grâce à une opposition syntaxique : "Justice/Autorité", "Honneur/les honneurs", "respects/vils" etc. Il y a une inversion des valeurs, et des confusions. [...]


[...] Conclusion L'idéal politique de Montesquieu est la démocratie, mais on voit bien, qu'il n'y croit pas pour les grands états. Il a été inspiré par le modèle anglais mais ne désire pas l'importer puisque le système politique est condamné par son histoire, sa religion, sa géographie . Il faut donc que les Français créent un pouvoir modéré. Comme par exemple une monarchie s'appuyant sur les corps intermédiaires, avec les pouvoirs séparés; par idéal pour Montesquieu, mais aussi certainement par parti pris, puisqu'il fait lui-même partie des corps intermédiaires. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
30/04/2008
Langue
français
Format
pdf
Type
fiche
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur René C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
informatique
Ecole, université
IUT Bordeaux
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Montesquieu, De la corruption du principe de la monarchie

«Le document étudié correspond aux chapitres 6 et 7 du livre VIII tiré de l'ouvrage « De l'Esprit des Lois », publié en 1748. Après avoir défini dans les livres I à III la loi et trois formes de gouvernements, dans les livres IV à VIII, Montesquieu ét...»

Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2006
Montesquieu, "Lettres persanes", Lettre XCII : commentaire

«Fruit d'une fascination à la mode pour l'Orient, d'une importante documentation et d'une observation aiguisée de la société française, le roman épistolaire des Lettres persanes paraît en 1721 &...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2011
Montesquieu, "L'Esprit des Lois", Livre V, Chapitre XVIII, Extrait : commentaire

«- Montesquieu, dans L'Esprit des lois, ambitionne de faire le tour des diverses institutions et des multiples lois humaines.- Ainsi, il déclare : "Les lois d'un pays doivent être tellement propres à un pays que c'es...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2011
Montesquieu, "De l'esprit des lois", Livre III, Chapitre 3 : commentaire

«Le texte étudié est un extrait du chapitre 3 du livre III (« Des principes des trois gouvernements »). Dans les chapitres précédents, Montesquieu a présenté la nature des trois gouvernements (r&ea...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Montesquieu, "De l'esprit des loi", Livre III Chapitre 3 : "Du principe de la démocratie"

«Lecture analytique semi-rédigée du troisième chapitre du livre 3 intitulé "Du principe de la démocratie" tiré de l'oeuvre de Montesquieu De l'esprit des lois....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, Dom Juan, Acte 1 scène 1
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006