Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

II) Un jeu de contrastes et de contradictions comiques d'où naît le ridicule d'Alceste

A. Contraste comique entre le « délit » commis par Philinte et fureur d'Alceste
B. Contraste comique entre les caractères des deux personnages : calme et emportement
C. Les contradictions comiques d'Alceste

III) L'introduction d'un débat sur l'honnêteté en termes théâtraux : l'honnête homme doit-il être un homme honnête ?

A. Deux conceptions radicalement opposées des conventions sociales
B. Deux conceptions très différentes de l'homme vertueux
C. Deux conceptions profondément antagonistes de l'amitié
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Commentaire de texte sous la forme d'un plan (avec trois parties et sous-parties) et analyse linéaire détaillée, suivie d'une conclusion de la pièce de Molière intitulée Le Misanthrope, Acte I scène 1, vers 1 à 36.

Extraits

[...] point entendre : chiasme comique qui souligne l’opposition des deux personnages. IIB Moi, je en début de vers souligne la prétention et l’égocentrisme d’Alceste, opposés à la parfaite discrétion de l’honnête homme (dont témoigne le on de Philinte) IIIB L’honnête homme est au XVIIème siècle l’idéal d’un homme qui a toutes les qualités propres à se rendre agréable en société : des qualités sociales (bienséance, savoir-vivre, politesse, maîtrise de la parole et du corps), morales (modestie, probité, modération) et une bonne culture générale (s’intéresser à tout sans se piquer de rien et sans être pédant pour ne pas ennuyer autrui). [...]


[...] IIIC rayez cela de vos papiers = vous vous trompez de croire une telle chose. Violence de la métaphore, qui contraste avec le langage doux et poli attendu d’un honnête homme. IIC J’ai fait jusques ici profession de l’être ; Mais, après ce qu’en vous je viens de voir paraître, Je vous déclare net que je ne le suis plus, Et ne veux nulle place en des cœurs corrompus. faire profession de = reconnaître ouvertement (et non avoir pour métier : cf. profiteor, eris, eri, fessus sum : déclarer ouvertement. [...]


[...] in-fama) IIA pendaison suggérée par Alceste achève de le rendre ridicule. IIA PHILINTE Je ne vois pas, pour moi, que le cas soit pendable, Et je vous supplierai d’avoir pour agréable Que je me fasse un peu grâce sur votre arrêt, Et ne me pende pas pour cela, s’il vous plaît. le cas pendable grâce arrêt décision de justice), pende : Molière place dans la bouche de Philinte un vocabulaire judiciaire pour souligner, par contraste avec le motif de l’accusation, la rigueur excessive du jugement d’Alceste. [...]


[...] supra l’analyse de la tirade d’Alceste. C. Deux conceptions profondément antagonistes de l’amitié Subordonner l’amitié à la franchise (Alceste), subordonner la franchise à l’amitié (Philinte). Conclusion : Début très dynamique et sujet captivant car toujours terriblement d’actualité. D’emblée Molière rend le personnage d’Alceste peu sympathique : la suite de la pièce ne fera que confirmer les contradictions et les incohérences auxquelles l’intransigeance d’Alceste ne peut que le conduire. Très rapidement dans la suite de la scène, Molière va faire comprendre au spectateur que le réel motif de l’indignation d’Alceste, c’est la jalousie : il en veut en fait à Philinte parce que ce dernier s’est montré sympathique envers quelqu’un d’autre (tout comme il en voudra à Célimène de ne pas lui être entièrement soumise) ; on découvre rapidement que la sincérité absolue d’Alceste cache en réalité une profonde jalousie, un réel amour-propre, le désir d’être seul distingué (expression que Molière place dans sa bouche au vers 63). [...]


[...] Je ne puis vous com- 8 prendre (v.6) Une dispute (cf. CL de la dispute) : se fâcher (v.4 et ; vos brusques chagrins (v.6) + juron morbleu (v.26) II. UN JEU DE CONTRASTES ET DE CONTRADICTIONS COMIQUES D’OÙ NAÎT LE RIDICULE D’ALCESTE A. Contraste comique entre le délit commis par Philinte et fureur d’Alceste (hyperboles comiques) Alceste tourne au tragique et dramatise un fait qui ne le mérite pas, d’où un effet comique Cf. tableau plus haut et son interprétation. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
22/11/2007
Langue
français
Format
pdf
Type
fiche
Nombre de pages
8 pages
Niveau
grand public
Consulté
16 fois

Informations sur l'auteur Cyril G. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
Sorbonne
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1 : commentaire composé

«Dans cette scène qui lance la pièce apparaissent 2 personnages qui forment un duo, Alceste et Philinte, son ami, mais le dialogue qui commence ici tourne au conflit (...)...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Molière, Le Misanthrope, Acte IV scène 3

«Commentaire composé de l'acte IV scène 3 de la pièce de Molière intitulée "Le Misanthrope". L'explication comprend un plan détaillé, ainsi qu'une introduction et une conclusion rédigées. Document de 3 pages (environ 1200 mots) au format Word, idéal p...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2006
Molière, Le Misanthrope, Acte II scène 4

«I) Résumé des premières scènesII) Introduction : la scène 4 ou scène des portraitsIII) Les caractéristiques de ces portraitsIV) La typologie des personnagesV) Le reflet de l'époque par le biais de la critiqueVI) Conclusi...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2006
"Le Misanthrope" de Molière, Acte I scène 1

«Commentaire littéraire d'un extrait de Le Misanthrope de Molière (acte I scène 1)....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Molière, Le Misanthrope, Acte I scène 2

«Commentaire sur la scène 2 de l'acte I du Misanthrope de Molière. Dans le Misanthrope, joué pour la première fois en 1666, le dramaturge avait pour ambition de hisser la comédie au 1er rang des genres dramatiques. Il y réussit si on en croit Boileau ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Les personnages de la famille Raquin
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Salem (Salem's Lot) - Stephen King, 1975
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   10 pages   |   publié en 2014
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait de l'acte 1, scène 1 - Molière : L'éloge du tabac par Sganarelle
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait Acte II, Scène 2 - Molière : Éloge à Charlotte
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014