Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Démarche inductive
II) Sentiment de supériorité
III) Révolte contre les femmes et leur éducation

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Commentaire composé de Français niveau Lycée sur la lettre 81 du roman épistolaire Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos.

Extraits

[...] C’est pourquoi, dès la première ligne de l’extrait, on relève une antithèse Mais moi En plus d’affirmer encore l’hypertrophie du moi, ceci souligne la différence de la rouée avec les autres femmes. On peut encore relever des questions rhétoriques qu’ai-je de commun avec ces femmes ? attestant toujours de profondes divergences. On peut dire que la libertine est fière de sa différence comme de sa création, car c’est son personnage qui lui permet de s’affirmer à contre courant des autres. [...]


[...] C’est donc par une démarche inductive et scientifique que Mme de Merteuil apprend la méfiance des autres et le travail sur soi, travail provoquant un puissant sentiment de supériorité sur les autres. On perçoit effectivement à travers ce texte l’exaltation du moi du personnage. On trouve subséquemment l’anaphore de je dis illustrant l’importance accordée par le personnage à son discours. De même, la récurrence du pronom personnel je la présence de la forme tonique de ce pronom moi et l’abondance de verbes pronominaux tels que me cacher m’instruire ou encore me causer attestent de l’égo surdimensionné de Mme de Merteuil. [...]


[...] Elle se révolte contre le mutisme de son sexe avant de se révolter contre l’éducation imposée. A travers cette lettre, Mme de Merteuil critique la manière dont sont éduquées les femmes. En plus de les mépriser, Mme de Merteuil critique l’éducation des femmes du XVIIIème siècle, et leur impossibilité d’être libérées. Elle se place alors dans le registre polémique. Elle évoque leur principes et les dénigrant, et s’oppose de fait à la morale établie par sa société, où remettre en cause la condition féminine était quasiment prohibé. [...]


[...] On constate alors que sa supériorité, qu’elle croit détenir grâce à sa seule volonté, est en de nombreux points due à ce qu’elle tire des autres. Si sa supériorité est fondée sur la manipulation, la domination et la dissimulation, elle est pourtant nettement liée aux autres qu’elle méprise cependant. Mais c’est grâce à ces techniques qu’elle peut rejeter sa condition et se rebeller contre les mœurs imposées par la société. En effet, Mme de Merteuil a créé son personnage afin de se révolter contre les femmes et leur éducation. C’est une hypocrite sociale qui méprise les autres personnes de son sexe. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
22/10/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
7 fois

Informations sur l'auteur Rebecca V. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Choderlos de Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 81 : commentaire

«Commentaire composé de Français niveau Lycée sur la lettre 81 du roman épistolaire Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 81

«Commentaire composé de la lettre 81 des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos de « Mais, moi qu'ai-je de commun [...] » à « [...] science que je voulais acquérir ». Il ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007
Choderlos de Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 141 : commentaire

«Le 18° siècle, connu pour avoir été le siècle des lumières est aussi celui qui a vu l'apogée du libertinage. En particulier, Choderlos de Laclos, jeune officier discret de l'époque et lecteur admir...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2009
Choderlos de Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre LXXXI : commentaire composé

«Accumulation de questions rhétoriques en début de paragraphe : "Mais moi, qu'ai-je de commun avec ces femmes inconsidérées ?", "quand m'avez-vous vue m'écarter des règles que je me suis prescrites, et manquer...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009
Choderlos de Laclos, "Les liaisons dangereuses" : intelligence et séduction

«Les liaisons dangereuses est un roman unique : c'est un des plus gros succès de librairie. Laclos, alors inconnu, signe avec le libraire Durand un contrat qui prévoit 2000 exemplaires. Dans les deux mois suivants ce tirage est ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   31 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011