Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'annonce des raisons de l'écriture : elle a une nouvelle extraordinaire à lui annoncer
II) Mme de Sévigné se livre au jeu des devinettes
III) Mme de Sévigné se résout à dire la chose
IV) Elle annonce qu'elle comprend très bien les futures réticences de son correspondant...

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

-Mander = terme quelque peu précieux, bien significatif de l'époque. Dès le début respect des conventions. Cf. "vous" pour s'adresser à son cousin. Il paraîtrait que Mme de Sévigné savait qu'il y avait des chances que sa lettre soit lue dans les salons. Elle a donc voulu montrer tout son art.

- Elle annonce donc à son cousin qu'elle va lui apprendre quelque chose, c'est l'objet de sa lettre. Elle s'adonne à une qualification de cette nouvelle dans une très longue énumération de plusieurs lignes ()

Extraits

[...] -Mme de Sévigné, quant à elle, ose de plus en plus. Elle passe de Madame qui marque un certain respect, à vous êtes bien provençale , expression révélatrice de la morgue habituelle du parisien à l’égard du provençal. Cela nous sert de document sur les relations de l’époque, on peut le voir par l’association entre bien provençale et bien bête -Une sorte d’amusement transparaît : point du tout encore moins vous n’y êtes pas (Mme de Sévigné joue visiblement. III-Mme de Sévigné se résout à dire la chose Il faut donc à la fin vous le dire dans cette phrase le à la fin ne trompe pas. [...]


[...] -Elle donne des indices : Mme de Rohan et Mme de Hauterive sont différentes du reste du monde (l.10-11) : logiquement cela invite à chercher les différences, les intérêts de ces femmes. -On comprend dès le début de la lettre l’intention suspensive de Mme de Sévigné II- Mme de Sévigné se livre au jeu des devinettes -Par la formule je ne puis me résoudre à le dire on a l’impression qu’elle utilise la prétérition c'est-à-dire parler de quelque chose après avoir annoncé qu’on ne va pas en parler. [...]


[...] Conclusion : Dans cette lettre, Madame de Sévigné : -se montre attachée aux convenances et règles de son époque -prouve son art de manier la langue (le suspense, elle pique la curiosité du lecteur ) -prouve son enracinement dans la préciosité -se montre habituée aux exercices de rhétorique que demandent les salons. Elle se doutait peut-être que sa lettre serait lue dans les salons et les cercles TEXTE A M. DE COULANGES A Paris, ce lundi 15 décembre 1667 Je m'en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète jusqu'aujourd'hui, la plus brillante, ,la plus digne d'envie : enfin une chose dont on ne trouve qu'un exemples dans les siècles passés, encore cet exemple n'est-il pas juste; une chose que l'on ne peut pas croire à Paris (comment la pourrait-on croire à Lyon une chose qui fait crier miséricorde à tout le monde; une chose qui comble de joie Mme de Rohan et Mme d'Hauterive-; une chose enfin qui se fera dimanche, où ceux qui la verront croiront avoir la berlue; une chose qui se fera dimanche, et qui ne sera peut-être pas faite lundi. [...]


[...] Eh bien il faut donc vous la dire : M de Lauzun épouse dimanche au Louvre, devinez qui ? je vous le donne en quatre, je vous le donne en dix, je vous le donne en cent. Mme de Coulanges dit : " Voilà qui est bien difficile à deviner; c'est Mme de la Vallière. - Point du tout, Madame. C'est donc Mlle de Retz ? Point du tout, vous êtes bien provinciale. - Vraiment nous sommes bien bêtes, dites-vous, c'est Mlle Colbert. - Encore moins. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
17/06/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
20 fois

Informations sur l'auteur Diane G. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
Pierre de...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
02/15/11 - 19:17:54
Commentaire en cours de modération
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Lettre de Mme de Sévigné à M. de Coulanges : commentaire composé

«-Mander = terme quelque peu précieux, bien significatif de l'époque. Dès le début respect des conventions. Cf. "vous" pour s'adresser à son cousin. Il paraîtrait que Mme de Sévigné savait qu'il y...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Madame de Sévigné, Lettre à Monsieur de Coulanges : commentaire

«Cette lettre est un jeu littéraire qui a pour but de susciter le plaisir du lecteur. Le récit est centré sur un évènement de la cour, plus particulièrement, sur le mariage de Mademoiselle, cousine d'Henri IV,...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009
Madame de Sévigné, "Lettres"

«Les Lettres de Madame de Sévigné, née Marie de Rabutin-Chantal (1626-1696) ont été publiées à titre posthume en 1725, dans une édition très réduite.Le titre en...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
Madame de Sévigné, La lettre authentique : commentaire composé

«Femme de lettres française, Madame de Sévigné, s'adressait à sa fille dans ses lettres, elle fit la chronique à la fois spirituelle et sensible de la cour du Roi et des salles de réception parisiennes. Les « Lettres » de la marquise de Sévigné font p...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2007
Madame de Sévigné, "Lettres de Mme de Sévigné", Lettre du 6 février 1671 : commentaire composé

«Cette première lettre de Mme de Sévigné à sa fille après son départ invite à s'interroger sur la tournure que prend la lettre sous la plume d'une épistolière. Elle apparait d'abord comme ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Sartre, "Les Mots", "Le jardin d'enfants"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   4 pages   |   publié en 2008