Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La structure du récit

A. Une scène d'exposition en fanfare
B. La vivacité du récit

II) L'argumentation des animaux

A. Le singe
B. L'ours
C. L'éléphant
D. La fourmi

III) La morale

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le début de la fable démarre brutalement avec Jupiter dit un jour. Aucune circonstance n'est précisée, pas plus que l'antériorité de la scène. Néanmoins l'action se déroule dans l'Antiquité avec Jupiter mais aussi une référence biblique : le fabricateur souverain, évoquant le Créateur. De même, La Fontaine ne perd pas de temps à énumérer les intervenants, qu'il nomme par la périphrase du vers 1 : Que tout ce qui respire.

Après cette intervention divine, il n'y a aucun complément d'information et le récit passe directement à l'intervention des animaux ()

Extraits

[...] La fourmi En deux vers seulement, elle critique également la taille du ciron : trop petit (vers 23). On relèvera aussi les rimes antithétiques de ces deux vers : petit / colosse qui ajoutent une touche d’ironie à l’évocation de ce personnage. III- La morale : Après avoir donné la parole aux animaux, le récit va se recentrer sur les hommes exprimant leur fraternité, tout en étant critique comme en témoigne le vers 27, parmi les plus fous : -vers 28, notre espèce -vers 29 et 30, nous -vers 30, aux autres hommes -vers 31, son prochain -vers 35, autrui. [...]


[...] La Besace Recueil : parution en 1668. Livre : I. Fable : composée de 36 vers. Jupiter dit un jour : Que tout ce qui respire S’en vienne comparaître aux pieds de ma grandeur : Si dans son composé quelqu’un trouve à redire, Il peut le déclarer sans peur ; 5 Je mettrai remède à la chose. Venez, singe ; parlez le premier, et pour cause. Voyez ces animaux, faites comparaison De leurs beautés avec les vôtres. Êtes-vous satisfait ? [...]


[...] Il est représenté ici sous les traits du créateur. On l’assimile au Zeus grec. Dans son composé : dans sa nature. Glosa : critiqua. À son appétit : à son goût. Le ciron : acarien fréquemment évoqué par Pascal pour représenter le plus petit être visible. On le trouve sur les détritus, croûtes de fromages, farines Jupin : nom familier de Jupiter. ÉTUDE ANALYTIQUE Introduction Comme le conte philosophique, la fable est un apologue. En effet, c’est un récit distrayant qui contient une morale, parfois implicite. [...]


[...] Les interventions successives des différents animaux : le singe, l’ours, l’éléphant, la baleine puis la fourmi, rendent un côté ironique au texte et contribuent pour beaucoup à servir la morale. La Fontaine tire de ce tableau une morale amère sur la pertinence des jugements des hommes envers leurs contemporains : ils regardent toujours les autres avec acuité mais sont aveugles pour leurs propres défauts. Le fabuliste énonce par l’ironie son sentiment face à cette situation : sa fable, outil argumentatif efficace qui plaît tout en instruisant, se mue bientôt en une critique acerbe à l’égard des hommes. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
22/12/2008
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
41 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
04/20/09 - 20:01:28
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Jean de la Fontaine, "La besace" : commentaire

«La proposition de JupiterLa fable entre immédiatement dans le vif du récit : « Jupiter dit un jour ». On ne trouve en effet ni introduction ni aucune description pour donner le contexte dans lequel va se dé...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2012
La Fontaine, La besace : entre la tragédie classique et la fable animalière

«Commentaire entièrement rédigé de la fable de La Fontaine, La besace, extraite du livre I....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2008
La Fontaine, "Fables", "La Besace" : commentaire composé d'un récit vif et alerte à la moralité tranchée

«On démarre brutalement avec "Jupiter dit un jour" : on se sait pas ce qui s'est passé avant. La périphrase "que tout ce qui respire" évite de perdre du temps à tout énumérer. Et après son intervention, il n'y a pas de complément d'information,...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009
Le corps humain dans les expressions imagées de la langue française

«L'influence du corps humain dans les locutions imagées de la langue française a toujours été présente, sauf à une période que j'évoquerai plus loin. Toute conversation familière et bien d...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   123 pages   |   publié en 2010
Fortin Claude, Des Enfants, des fleurs et des fusils

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   452 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007