Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Dans ses Fables, La Fontaine entend prôner un art de vivre, et pour cela, il dénonce ce qui peut entraver les relations de l'homme avec ses semblables, qu'il s'agisse d'ignorance, de sottise, de passions humaines, d'abus de pouvoir, ou de Dans quelle mesure peut-on dire que, dans les livres 7 à 12 de ses Fables, La Fontaine dénonce les pouvoirs de la parole ?

Extraits

[...] Denise Morel Jean de La Fontaine, A Monseigneur le dauphin, v et 5. F. Népote-Desmarres, La Fontaine Fables, PUF, Paris P. Dandrey, Poétique de La Fontaine, la fabrique des fables, Quadrige/ PUF, Paris, 1996. [...]


[...] Les effets pervers de la parole sont connus, et ne laissent pas tous les mêmes chances au débat, et cela, La Fontaine a su l’illustrer de façon plaisante dans ses Fables. L’œuvre de La Fontaine, une illustration de son époque S’interroger sur le pouvoir de la parole dans Les Fables revient à s’interroger sur la nature même de cette œuvre. Dans notre réponse à la question posée nous verrons d’abord que cette œuvre est le produit d’un contexte social et culturel mondain particulier dans lequel la parole jouait un rôle de premier plan. [...]


[...] Une écriture proche de l’oralité La parole, thème de prédilection de La Fontaine Après avoir montré comment La Fontaine dénonce une parole pragmatique, non respectueuse, une parole tour à tour outrancière et rhétorique ou la parole vaine et flatteuse des courtisans, nous allons analyser en quoi l’écriture de La Fontaine, proche de l’oralité, sait intégrer certains aspects de cette parole inhérente aux Fables, et qui contribue à leur esthétique. La parole est, nous l’avons vu, un des thèmes de prédilection de ce grand fabuliste. En ce sens, sa dénonciation ne porte pas sur toute forme de parole. Contre une parole fausse et intéressée, La Fontaine moraliste aspire à trouver une parole vraie, qui ne soit pas celle de la médisance, ni de la flatterie intéressée. [...]


[...] La parole doit donc charmer, instruire et plaire c’est un des contrepoints de la dénonciation d’une parole se voulant toute puissante et univoque, ne tenant aucun compte de celui auquel elle s’adresse. La parole des puissants et des courtisans serviles et flatteurs Enfin, c’est également la fonction de la parole comme outil de communication inopérant, que dénonce La Fontaine. La parole devient alors un faire-valoir qui met en évidence la vanité des courtisans et la vacuité de l’ordre social. Il faut savoir se faire voir et se faire entendre à la cour, seule fonction de la parole retenue par les courtisans. [...]


[...] En ce sens, La Fontaine invite le lecteur à utiliser certains effets appartenant de droit à la parole, tels que l’humour, la feintise, l’ironie, la poésie, toutes façons de parler nécessitant transposition, décalage et charme. Cependant, les paroles justes et vraies n’ont selon La Fontaine aucun crédit auprès des plus forts, ainsi que le montre L'Homme et la Couleuvre Ici, la longue joute oratoire, bien que convaincante, aboutit à la mort du serpent, et La Fontaine de conclure : Si quelqu’un desserre les dents, / C’est un sot. –J’en conviens. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
15/01/2007
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
8 fois

Informations sur l'auteur (étudiant)

Niveau
Grand public
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Jean de La Fontaine, "Fables" : "Le Songe d'un habitant du Mogol" (X, 9) et "Le Berger et le Roi" (XI, 4) : analyse littéraire

«Jean de La Fontaine écrit au dauphin de France à qui il dédie son recueil de Fables : « Vous êtes en un âge où l'amusement et les jeux sont permis aux Princes ; mais en même temps vous deve...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   18 pages   |   publié en 2012
La Fontaine, "Fables", Livre XII fable 5, "Le vieux Chat et la jeune Souris" : commentaire

«[...] La Fontaine feint de se trouver en difficulté dans le prologue de la fable qui nous est proposée. Mais comme nous pouvons le constater ici, il s'en tire avec beaucoup d'aisance et de légèreté. Il joue au cha...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2013
Jean de La Fontaine, "Fables", "Le vieux Chat et la jeune Souris" : commentaire

«Au XVIIème siècle apparaît la fameuse querelle opposant les « anciens » et les « modernes ». La Fontaine a une position nuancée dans cette querelle puisqu'il est à la fois partisan et admirate...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009
La Fontaine, Fables, Livre IX, Le Cierge

«Commentaire composé sur une fable de La Fontaine, tirée du Livre IX : "Le Cierge". Celui-ci est composé d'une introduction, de deux parties principales, et d'une conclusion. Un document idéal pour les révisions du bac de français....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2007
La Fontaine, "Fables", "Le Chêne et le Roseau" : commentaire

«IntroductionLa Fontaine a écrit le 1er recueil des Fables (Livres I à VI) en 1668. Pour mieux dénoncer les défauts et les travers des hommes dans ses apologues, il les représente souvent de façon...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, Dom Juan, Acte 1 scène 1
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006