Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Première proposition de plan

Introduction

I) Analyse selon le plan linéaire

A. Mouvement 1: vers 1-14 : un tableau apocalyptique
B. Mouvement 2: 15-62 : le conseil du Lion et son déroulement
C. Mouvement 3: vers 63-64 : la morale

II) Type de questions possibles à l'oral

A. En quoi ce texte est-il un apologue ?
B. Comment s'opère la critique dans ce texte ?
C. Comment l'auteur parvient-il à instruire ses lecteurs tout en les distrayant ?
D. Comment s'exprime l'art de la fable ?
E. Pourquoi cette fable correspond-t-elle parfaitement au principe "instruire en plaisant" si cher à La Fontaine ?

Autre plan possible (plan thématique)

I) Le genre de l'apologue

A. Une fable traditionnelle
B. Mais aussi originale car atypique

II) Une histoire simple

A. Un coupable innocenté
B. Un innocent condamné

III) Les enjeux de cette fable

A. Une critique de la Cour
B. Justice et puissance : une morale immorale

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

"Ce qu'on dit de la comédie, "castigat ridendo mores", est plus vrai encore de la fable. Sous des formes variées, attrayantes, elle a toujours servi de guide aux hommes". Ce propos tenu par Anatole de la Forge est particulièrement pertinent surtout si on lit avec attention Fables de La Fontaine. Ainsi, comme dans Les Animaux malades de la peste, premier apologue tiré du septième livre, l'auteur peint avec finesse et justesse certains des travers des hommes. Derrière un discours qui se veut distrayant, plaisant et vivant, la critique, elle, se fait incisive, mordante ()

Extraits

[...] Les animaux sont ainsi soumis à une force qui les dépasse. Ils ne sont plus maîtres de leur vie : Le Ciel inventa La Peste faisait aux animaux la guerre La peur règne dans tout ce premier mouvement ; peur si grande qu’il semble même être difficile de nomme ce mal En effet, il faut quatre vers pour que le mot peste apparaisse. Le verbe falloir montre la nécessité d’affronter l’horreur de cette réalité et le courage dont il faut faire preuve pour y parvenir : puisqu’il faut l’appeler par son nom C’est donc dans des circonstances dramatiques et terrifiantes, dans un contexte à la limite de l’apocalypse qu’une réunion présidée par le Lion va se tenir. [...]


[...] Ce rejet crée et du suspens et un moment de terreur : Même il m’est arrivé quelque fois de manger [pause] / Le berger Le Lion se sait coupable et son allusion à une certaine histoire nous le confirme. La peste a ravagé Thèbes au temps d’Œdipe et le coupable, celui qui avait du sang sur les mains, devait être démasqué pour éradiquer ce fléau. Comme dans le mythe des Labdacides, le sang d’une victime a coulé. Comme dans le mythe des Labdacides, le coupable est le Roi. Il y a donc un double aveu de la part du Lion. [...]


[...] Sous des formes variées, attrayantes, elle a toujours servi de guide aux hommes Ce propos tenu par Anatole de la Forge est particulièrement pertinent surtout si on lit avec attention les Fables de La Fontaine. Ainsi, comme dans Les Animaux malades de la peste, premier apologue tiré du septième livre, l’auteur peint avec finesse et justesse certains des travers des hommes. Derrière un discours qui se veut distrayant, plaisant et vivant, la critique, elle, se fait incisive, mordante. Phase généralisante. Amorce Lecture active du texte Tonalité adaptée, respect de la versification. Ne pas oublier le titre si vous lisez le début de la fable. [...]


[...] Le loup est donné comme le procureur général en charge de montrer la culpabilité du prévenu et l’abomination de son crime La reprise anaphorique du démonstratif ce Ce maudit animal, ce pelé, ce galeux a ainsi pour but de désigner avec insistance le criminel. La présence de La Fontaine est de nouveau présente dans ce passage : le choix des mots et la tournure exclamative du propos ne sont pas innocents peccadille Manger l’herbe d’autrui ! quel crime abominable ! L’auteur feint d’être offusqué, choqué par le péché de l’Âne. L’ironie est manifeste et prépare ainsi au mieux l’introduction de la morale de cette fable. [...]


[...] L’adage et le pari de La Fontaine instruire et plaire sont appliqués et réussis. L’histoire racontée (un criminel haut placé est absout de ses crimes tandis qu’un faible, innocent de toute faute, est condamné) distrait et instruit. Bilan + réponse à la question Depuis La Fontaine, on ne peut pas dire que les choses aient grandement changé Cette morale immorale est malheureusement toujours valable et nombreux sont les faits divers et les jugements qui le prouvent. La pitoyable vérité qu’elle véhicule et la puissance poétique qu’elle donne à voir font qu’elle est constamment reprise comme en témoigne la chanson Selon que vous serez etc. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
01/06/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
24 fois

Informations sur l'auteur Caroline D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La Fontaine, "Fables", "Les Animaux malades de la peste" : analyse

«"Ce qu'on dit de la comédie, "castigat ridendo mores", est plus vrai encore de la fable. Sous des formes variées, attrayantes, elle a toujours servi de guide aux hommes". Ce propos tenu par Anatole de la Forge est particulièremen...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
La Fontaine, "Fables", "Les Animaux malades de la Peste" : commentaire

«C'est sur la fable "Les Animaux malades de la peste" que s'ouvre le livre VII des Fables de La Fontaine. Cet auteur classique du XVIIe siècle y souligne avec un registre satyrique l'injustice qui règne à la Cour en montr...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
L'art de plaire dans « Les animaux malades de la peste », La Fontaine

«Analyse de la fable de La Fontaine « Les animaux malades de la peste » centrée sur un thème précis : l'art de plaire au lecteur dans la fable....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
La Fontaine, "Les Animaux malades de la Peste"

«Commentaire composé détaillé et fiche de l'épreuve orale du baccalauréat de Français consacrés à la fable de La Fontaine Les Animaux malades de la Peste....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
La Fontaine, "Livre VII", "Les Animaux malades de la Peste"

«Commentaire composé semi-rédigé de la fable issue du Livre VII de Jean de La Fontaine intitulée Les Animaux malades de la Peste....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   4 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, Dom Juan, Acte 1 scène 1
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006