Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Un récit vif et plaisant

A. Introduction
B. Exemplum de la fable
C. Morale

II) Une satire de la préciosité

A. Une critique des critères de la précieuse
B. Les défauts de la précieuse
C. La dévalorisation de la précieuse

III) Le style de la fable

A. Comique, ironie et ridicule
B. Le dynamisme du récit

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La Fille est la seconde fable du diptyque entamé avec Le Héron (fable 4, Livre VII). La moralité des deux récits est commune, l'une animale pour Le Héron : « il fut tout heureux et tout aise / De rencontrer un limaçon. », l'autre humaine. La Fontaine s'est inspiré du poète latin Martial pour mettre en scène une précieuse épousant à la fin de sa vie un malotru. Il a peut-être visé ainsi la fille du frère cadet de Louis XIII et cousine de Louis XIV, Anne Marie Louise d'Orléans de Montpensier que l'histoire désigne sous le titre de la Grande Mademoiselle qui a retardé son mariage jusqu'à 43 ans, avec un gentilhomme bellâtre et volage de six ans son cadet, Lauzun, que le fabuliste désigne par un malotru.

Il faut voir dans cette fable une satire efficace et vivante de la préciosité ()

Extraits

[...] L’un n’avait en l’esprit nulle délicatesse ; 15 L’autre avait le nez fait de cette façon-là ; C’était ceci, c’était là, C’était tout ; car les précieuses Font dessus tout les dédaigneuses. Après les bons partis, les médiocres gens 20 Vinrent se mettre sur les rangs. Elle de se moquer. Ah vraiment, je suis bonne De leur ouvrir la porte : ils pensent que je suis Fort en peine de ma personne. Grâce à Dieu je passe les nuits 25 Sans chagrin, quoique en solitude. La Belle se sut gré de tous ces sentiments. [...]


[...] La dévalorisation de la précieuse Le titre même de la fable, La Fille, pour une femme noble suggère dès le début du récit cette déchéance. Puis au fur et à mesure et jusqu’à la fin du texte, La Fontaine passe de la description de la précieuse belle et vue par elle-même supérieure, à la vieillesse rejetée par les hommes. En lui ôtant sa beauté, l’âge décrédibilise la précieuse comme l’auteur le fait en nous laissant deviner les détails physiques qui engendrent des perceptions négatives : choquer et déplaire (vers 31) et qui la font comparer aux ruines d’une maison (vers 34). [...]


[...] Mais cette aspiration à la perfection, qualifiée dans les vers 3 à 7 et si en vogue dans la société d’alors, s’oppose nettement à la terminologie finale : malotru qui désigne aussi bien l’homme au physique ingrat que l’homme sans esprit ni éducation et qui porte une connotation sociale certaine puisqu’il ne s’agit pas d’un homme de la haute société. Ainsi, par le décalage entre le mari idéal et le mari réel, La Fontaine souligne les défauts majeurs de la précieuse. Les défauts de la précieuse Les principaux vices de la précieuse sont soulignés, dès le premier vers : un peu trop fière, comme étant la fierté et la haute estime de soi. [...]


[...] La Fontaine s’est inspiré du poète latin Martial pour mettre en scène une précieuse épousant à la fin de sa vie un malotru. Il a peut-être visé ainsi la fille du frère cadet de Louis XIII et cousine de Louis XIV, Anne Marie Louise d’Orléans de Montpensier que l’histoire désigne sous le titre de la Grande Mademoiselle qui a retardé son mariage jusqu’à 43 ans, avec un gentilhomme bellâtre et volage de six ans son cadet, Lauzun, que le fabuliste désigne par un malotru. [...]


[...] La finalité de celle-ci fait que les ruines du visage de la Fille sont comparées aux ruines d’une maison (vers 34). L’auteur traduit ainsi la perte de toute féminité, voire de toute humanité et se plaît à souligner cet état de délabrement (vers 29 à 31). La grossièreté du substantif final malotru présente avec concision le retournement de la fable et permet de passer des ambitions idéales à un réalisme ironique. De même que le contraste est saisissant entre le rêve de bonheur initial et la déchéance finale bien réelle, ce malotru apparaît comme l’antithèse au portrait de l’honnête homme dressé dans l’introduction. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
30/10/2008
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
28 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
Commentaires
Catherine
06/01/09 - 09:01:50
Une analyse précise, bien structurée et pertinente.
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
La Fontaine, "Fables", "Le Héron" : analyse

«À la rudesse somme toute âpre de l'apologue antique et médiéval, La Fontaine fait succéder un récit toujours plaisant, mais renouvelé et adouci par la poésie. Ainsi, cette fable, surtout avec la ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
La Fontaine, "La Fille" : analyse linéaire

«La fable la fille est issue du recueil Les Fables de Jean de La Fontaine (1621-1695), publiées à Paris de 1668 à 1693. Cette fable est extraite du Livre VII, dans lequel elle figure en quatrième position ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2012
La Fontaine, "Le Jardinier et son Seigneur" : analyse

«La fable 4 du Livre IV, Le Jardinier et son Seigneur, fait partie du premier recueil des Fables, moins tourné vers la satire sociale que le deuxième. Elle a vraisemblablement été influencée à...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2008
La politique dans les "Fables" de La Fontaine

«Pour une large majorité, les Fables de La Fontaine sont publiées dans les vingt premières années du règne de Louis XIV, marquées par un contexte politique mouvementé.Dès 166...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   20 pages   |   publié en 2011
10 séances de travail sur les « Fables » de La Fontaine

«Il s'agit de proposer, en début d'année scolaire, plusieurs séances de travail sur les « Fables » de Jean de la Fontaine (pour les classes de 3ème). Cette séquence est conçue comme outil pour fédérer une classe et donner des habitudes de travail. Ell...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   17 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, Dom Juan, Acte 1 scène 1
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006