Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

II) Théâtre, univers de conventions

A. L'artifice théâtrale
B. Remise en question de l'illusion

III) Une nouvelle façon de traiter avec le réel

A. La mise en scène
B. La réalité humaine

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Hugo nous a dit : "Le théâtre n'est pas le pays du réel : il y a des arbres en carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l'or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous la terre. C'est le pays du vrai : il y a des coeurs humains dans la coulisse, des coeurs humains dans la salle."

Extraits

[...] C'est le pays du vrai : il y a des cœurs humains dans la coulisse, des cœurs humains dans la salle." Reproduire le réel ? S’en évader et aller vers l’imaginaire ? Cette alternative est valable pour tous les genres littéraires mais elle colle au mieux celui du théâtre. Le statut est double, à la fois texte et représentation le caractérise. D’ailleurs dans un texte très connu de Giraudoux, L’impromptu de Paris, l’auteur fait dire à ses personnages que le théâtre, c’est d’être réel dans l’irréel C’est finalement ce que veut nous faire comprendre Hugo lorsqu’il dit que le théâtre n'est pas le pays du réel: il y a des arbres en carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l'or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous la terre. [...]


[...] Les deux seuls accessoires de la pièce sont un bol et une chaîne. Le premier est apporté par la nourrice et cet objet familier conduit Antigone à redevenir l’enfant qui se réfugiait dans les bras de sa nounou Le second est la chaîne qui lie les poignets de la fille d’Œdipe, prise au piège comme une petite hyène C’est dans un registre fantastique que le texte d’ Electre suggère le décor dès les premières répliques : la façade du palais a deux corps et cet animisme suggère la dualité de l’homme et l’inconstance de son destin. [...]


[...] Le théâtre est un genre complexe qui appartient à la fois à la littérature et au spectacle, qui repose sur le texte et la scène. Quand le rideau se lève, il se passe quelque chose comme si c’était vrai mais nous sommes dans le monde des apparences malgré la présence réelle des acteurs. Ceux-ci jouent à être, à sentir, à paraître dans un décor stylisé, fabriqué. Ils s’expriment comme l’ont écrit les auteurs dramatiques et interprètent souvent une histoire d’un autre temps. Pourtant, en incarnant les rêves d’un auteur, ils rejoignent le spectateur qui cherche à se comprendre. [...]


[...] Ils créent une atmosphère, une illusion qui entraînent le public hors du monde hors de son quotidien. Diderot encore précise qu’au théâtre, le vrai est la conformité de la représentation avec le modèle idéal imaginé par le poète et souvent exagéré par le comédien Pour le metteur en scène, c’est un choix délicat que celui des acteurs car il engage l’interprétation de la pièce. Dans Ruy Blas par exemple, selon la distribution, la vision de la pièce en est modifié, si la représentation est marquante, c’est avec le visage de tel ou tel acteur que l’on imaginera désormais le personnage. [...]


[...] Le théâtre a pour vocation d’explorer les profondeurs du cœur humain. Qu’il s’agisse des rois et des reines de Racine, ou des clochards de Beckett, tous font jaillir une réalité qui nous échapperait sans les moyens puissants des conventions théâtrales, par exemple la convention du monologue dont on a vu l’aspect artificiel : cette parole non naturelle donne accès à ce qui ne se dirait pas autrement, c’est à dire à l’intériorité du personnage. On connaît les rapports étroits et féconds entre théâtre et mythe : théâtre antique, tragédie du XVII ème siècle, théâtre du début du XX ème siècle tirent leurs sujets des grands mythes. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
28/01/2007
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
88 fois

Informations sur l'auteur Ludovic K. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
Lycee...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
02/23/09 - 19:54:13
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011