Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Cinq types de relations transtextuelles

II) L'hypertextualité

A. L'imitation : la parodie
B. Suite et continuation
C. La transposition ou transformation sérieuse
D. La transmodalisation
E. Transformation thématique

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Julia Kristeva a été ce que l'on peut considérer comme une pionnière dans le domaine de l'intertextualité en proposant une approche théorique dans son essai intitulé Sémiôtiké. Genette se pose dans une optique différente puisqu'il l'utilise quant à lui d'une manière plus restrictive en définissant cette notion par "une relation de coprésence entre deux ou plusieurs textes , par la présence d'un texte dans un autre." Elle comprend selon lui la pratique de la citation ("forme la plus explicite et la plus littérale"), du plagiat, et celle de l'allusion. L'intertextualité n'est plus alors un élément central mais une relation parmi d'autres ()

Extraits

[...] La transformation pragmatique La transformation pragmatique est elle aussi un aspect facultatif de la transformation sémantique. Elle repose sur la modification du cours même de l’action et de son support instrumental. Mais à la différence de la transposition diégétique, elle est un élément indispensable, ou si l’on préfère, une conséquence inévitable de cette même transposition. Un autre procédé : la transmotivation ou substitution de motif La transmotivation relève de trois aspects différents : - un aspect positif : introduire un motif là où il n’y en avait pas dans l’hypotexte. [...]


[...] La dramatisation implique par conséquent une grande déperdition des moyens textuels, même si cette infériorité textuelle est compensée par un large bénéfice extratextuel que Roland Barthes nomme la théâtralité (qui correspond à l’association du spectacle et du jeu). Ainsi, Emile Zola adaptant l’Assommoir affirme qu’il faut bien dramatiser un peu la pièce qui manque de tout intérêt dramatique Aujourd’hui, après Claudel et Brecht, ce problème de conversion à l’intrigue dramatique n’existe plus ; pour nous, la dramatisation n’est devenue qu’une simple scénisation La narrativisation La narrativisation est un phénomène plus rare (cette dissymétrie tient sans doute à des raisons commerciales). [...]


[...] Cette suppression est le trait modal le plus marqué des transpositions raciniennes de tragédies antiques. La transformation du mode dramatique peut aussi s’opérer à travers diverses redistributions, comme celle du discours proprement dramatique concernant les propos des personnages ; il convient alors de diminuer au profit des uns la part de discours des autres, même si cela engendre une modification de l’action puisque textuellement au théâtre, l’action se ramène à la parole. On peut aussi redistribuer la relation entre ce qui est représenté sur scène et ce qui est caché en coulisses, et seulement évoqué sur scène par des récits indirects (mort d’Hippolyte racontée à Thésée par le messager dans Phèdre de Racine par exemple). [...]


[...] On constate la présence de deux types antithétiques de transformations : la réduction (avec pour principal fonctionnement l’excision ou amputation) et l’augmentation (avec pour principal fonctionnement l’extension). Un autre type de transposition apparaît en marge : la transmodalisation. La réduction et l’amplification, malgré leur caractère antithétique évident, ne sont pas aussi éloignées que l’on pourrait le penser. En effet, elles se rejoignent souvent pour former un tout. Dans la plupart des cas, les deux mouvements coexistent et coopèrent ou alternent. [...]


[...] Il peut impliquer d’une manière thématiquement active l’exploration de la capacité de variation pragmatique de l’hypotexte. Les transexuations les plus intéressantes selon Genette se définissent par un changement de sexe susceptible de renverser (parfois en la ridiculisant) toute la thématique de l’hypotexte. C’est le cas par exemple de la masculinisation de Pamela de Richardson dans Joseph Andrews de Fielding. Le changement de nationalité n’est le plus souvent que l’effet de transpositions diégétiques plus massives. Procédant de la même manière que le changement de nationalité, le mouvement habituel de la transposition diégétique est un mouvement de translation proximisante (temporelle, géographique, sociale) : l’hypertexte transpose la diégèse de son hypotexte afin de la rapprocher et de l’actualiser aux yeux de son propre public. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
03/09/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Consulté
20 fois

Informations sur l'auteur Emilie C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
03/11/10 - 10:08:27
Un résumé clair et très efficace, qui pourrait cependant être plus précis et détaillé.
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Gérard Genette, "Palimpsestes, La littérature au second degré" : résumé de l'oeuvre

«Julia Kristeva a été ce que l'on peut considérer comme une pionnière dans le domaine de l'intertextualité en proposant une approche théorique dans son essai intitulé Sémiôtiké. Gene...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2009
E.E. Schmitt : le théâtre du palimpseste comme expression d'une identité éclatée

«Le choix des ?uvres s'est imposé de manière relativement évidente, dans la mesure où ces deux pièces se situent à des moments clés dans l'itinéraire personnel de l'auteur. La Nuit de Valognes, e...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   100 pages   |   publié en 2008
Diandué Bi Kacou Parfait, Topolectes 1

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   98 pages   |   publié en 2007
"Le Plaisir" de Max Ophuls : l'adaptation de trois nouvelles de Guy de Maupassant : "Le Masque", "La Maison Tellier", "Le modèle"

«Discuter de l'adaptation en tant que processus faisant pont entre fa littérature et le cinéma émane d'une volonté d'aborder la littérature sous un angle qui diffère de celui envisagé lors de nos pr&eac...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   98 pages   |   publié en 2011
Le mythe d'Eros et Psyché selon Apulée, Molière et Calderón de la Barca

«Le mythe fascine, interpelle par sa valeur de symbole pour une communauté, par sa résistance au temps, mais également par son caractère universel. Cas d'intertextualité par excellence, « Le mythe est souvent t...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   78 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007