Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Le premier acte
II) L'intervention du narrateur
III) Le deuxième acte
IV) Le troisième acte
V) La morale explicite

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Etude analytique de la fable de Jean La Fontaine intitulée Les Obsèques de la Lionne.

Extraits

[...] Les courtisans flattent le roi avec empressement à l’annonce de la nouvelle : ne plus avoir à pleurer dénonce leur hypocrisie. Enfin, le vers 51 annonce le dénouement : le cerf est récompensé pour avoir menti ! Nouvelle dénonciation satirique de l’auteur. La morale explicite (vers 52 à 55) Ce qui était implicite durant tout le récit est clairement énoncé ici. La Fontaine dénonce l’hypocrisie des courtisans mais aussi la vanité et la naïveté des monarques, somme toute : A partir du moment où le mensonge plaît au roi, celui-ci y croira ! [...]


[...] Cette mort le vengeait ; la Reine avait jadis Etranglé sa femme et son fils. Bref il ne pleura point. Un flatteur l’alla dire, Et soutint qu’il l’avait vu rire La colère du Roi, comme dit Salomon Est terrible, et surtout celle du roi Lion : Mais ce Cerf n’avait pas accoutumé de lire. Le Monarque lui dit : Chétif hôte des bois Tu ris, tu ne suis pas ces gémissantes voix Nous n’appliquerons point sur tes membres profanes Nos sacrés ongles ; venez Loups, Vengez la Reine, immolez tous Ce traître à ses augustes mânes Le Cerf reprit alors : Sire, le temps de pleurs 40 Est passé ; la douleur est ici superflue. [...]


[...] Au cours de cette cérémonie, les courtisans vont se manifester auprès du souverain qui pourra ainsi s’assurer de sa puissance. Le vers Un tel jour, en tel lieu ; ses Prévôts y seraient : cet alexandrin, qui fait suite à plusieurs octosyllabes, confère un ton solennel. On a l’impression d’entendre le roi parler. L’ambiguïté persiste toujours car le rendez-vous n’est pas précisé. Le vers 10, toujours par ambiguïté (mais des repères énonciatifs avec compagnie), assure la transition entre le monde humain et le monde animal. [...]


[...] On peut ainsi comparer les conceptions que La Fontaine se fait de la cour de Louis XIV avec celles évoquées dans La Cour de Lion (livre VII, fable et Les Animaux malades de la peste (livre VII, fable 1). Composée de 55 vers et alternant octosyllabes et alexandrins, les modifications de longueur des vers de cette fable soulignent les étapes du récit, les éléments majeurs y étant évoqués dès le titre. Cette fable obéit à un schéma narratif simple et rigoureux bien que son auteur l’ait construite comme une pièce de théâtre, une comédie constituée de cinq parties : - vers 1 à 16 : premier acte de la comédie. Il s’agit d’une introduction, sorte de situation initiale. [...]


[...] Jean de La Fontaine est le fabuliste le plus connu en France. Dans la seconde moitié du XVII siècle, il publie plusieurs recueils de fables qui connaîtront un vif succès. Il y fait une critique sociale et universelle de l’homme à travers les animaux ; ce qui lui permet d’éviter la censure. D’après lui, la fable est un moyen d’instruire tout en plaisant, ce qui en fait une œuvre fidèle à l’idéal classique. Dans les fables, les hommes sont souvent représentés par des animaux. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
18/09/2008
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
25 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008