Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Le récit

A. Sa rapidité
B. Utilisation des animaux

II) La moralité

A. Intervention du narrateur
B. La morale

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

- Remontant à une tradition ancienne notamment d'Esope, la fable, appelée aussi apologue, est un genre d'origine populaire qui consiste en un court récit souvent accompagné d'un dialogue et servant à illustrer une morale.

- Esope est un fabuliste grec du VIè siècle av.J-C, considéré comme un précurseur dans le domaine de l'écriture de la fable. C'est un esclave affranchi. Il sait alors ce que c'est de se retrouver au plus bas de l'échelle sociale et prend sa propre expérience comme exemple pour illustrer les comportements humains. Dans L'aigle et la renarde, on a alors deux animaux qui se trouvent chacun à une extrémité de l'échelle sociale ()

Extraits

[...] On a en effet peu de descriptions, peu de détails. ( La présence fréquente de mots de liaison renforce cette rapidité, cet enchaînement d’actions. On a des liens logiques, qui vont donner un rythme à l’histoire, au récit : donc or Aussi cependant (l.11). On a également des liens chronologiques, qui viennent souvent compléter le lien logique en marquant des étapes dans le temps : un jour à son retour un jour (l.12), à peine (l.14) Tous ces mots contribuent à donner un rythme rapide au récit. [...]


[...] L’exemple de l’aigle et de la renarde est ainsi généralisé aux Humains en général. Du cas particulier présenté dans le récit, Esope en fait une généralisation qui s’étend à l’ensemble des Humains. ( Ici, ce n’est pas la justice des Hommes qui est mise en avant, mais la justice divine. En effet, Esope ne fait pas l’éloge de la Loi du Talion œil pour œil, dent pour dent c’est-à-dire le fait d’infliger au coupable le châtiment qu’il a fait subir à sa victime), mais met en avant le châtiment divin. [...]


[...] ( Conclusion ( Les différences sociales peuvent en effet être tirées de l’expérience d’Esope en tant qu’esclave. Dans ce texte, Esope met en avant les différences sociales à travers deux animaux, un aigle et une renarde et montre les inégalités sociales, et comment une trahison peut gâcher une amitié. Il insiste sur le fait que la méchanceté est toujours punie par le châtiment des Dieux, c’est pourquoi il faut prendre soin de ses amis. ( Chez La Fontaine, les animaux sont souvent associés à des caractéristiques humaines précises. Chez Esope, c’est beaucoup plus vague. [...]


[...] ( La conjonction de coordination or (l.4) montre bien une certaine logique dans le comportement de l’aigle, qui signifie bien que cette amitié était contre-nature. Il y a en effet un raisonnement logique dans ce texte qui amène progressivement à la morale. ( De plus, dans le récit déjà, des termes ont une connotation morale : châtiments (l.11), des impuissants et des faibles (l.10) , manque de foi (l.12). On a donc un jugement qui oriente déjà notre lecture. Le narrateur porte un jugement, un avis très personnel. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
06/10/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
4 fois

Informations sur l'auteur Mélanie F. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
économie...
Ecole, université
Sorbonne
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
"L'aigle et la renarde", d'Esope

«Etude analytique d'une fable d'Esope sur la trahison et la fidélité, permettant de percevoir l'évolution de ce genre littéraire lorsque La Fontaine a repris l'écriture d'apologues et de contes philosophiques....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
Esope, "L'aigle et la renarde" : commentaire

«- Remontant à une tradition ancienne notamment d'Esope, la fable, appelée aussi apologue, est un genre d'origine populaire qui consiste en un court récit souvent accompagné d'un dialogue et servant à illustrer une m...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Esope, "Fables", "L'Aigle et la Renarde"

«Commentaire composé semi-rédigé sur la fable d'Esope intitulée L'Aigle et la Renarde....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   2 pages   |   publié en 2008
Esope, L'aigle et la renarde : commentaire composé

«C'est un récit très vivant qui se caractérise dans un premier temps par sa brièveté. Le nombre d'actions dans le premier paragraphe est impressionnant, cependant, elles sont concentrées en peu de lignes. On p...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Esope, "Fables", L'aigle et la renarde

«- Les liens logiques signalent ces ruptures dans la continuité du temps : « donc » et « aussi » soulignent la conséquence ; « or » et « cependant » annoncent des retournements de situation...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Incipit
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006