Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Analyse stylistique du poème Je t'aime extrait du recueil Le Phénix, de Paul Eluard. A travers l'étude des ressources de l'énonciation, lexicales et de la versification, nous montrerons en quoi ce poème s'inscrit dans le registre du lyrisme amoureux.

Extraits

[...] Parmi eux, nous avons des tétrasyllabes (v.14 Comme on oublie et v Pour la santé se directement ou par opposition à la mort de Nush, qui a beaucoup marquée le poète), des hexasyllabes (v.6 Je t’aime pour aimer le poète est à court d’argument, v Quand je suis sûr de moi manque de confiance en lui d’Eluard), un octosyllabe (v.10 Entre autrefois et aujourd’hui insiste sur le parcours effectué par Eluard, les changements qui ont eu lieu depuis la mort de Nush). les caractéristiques de la versification en fonction de l’expression des sentiments du poète Une étude approfondie des rimes féminines et masculines du poème nous a permis de voir qu’il existait souvent une correspondance entre le genre de la rime et le message que souhaite faire passer Eluard. Ainsi, Pour la première strophe La première rime est féminine et on peut donc y voir un clin d’œil d’Eluard, vu que son poème s’adresse à une femme. [...]


[...] Eluard a en fait du réapprendre à vivre. Cela s’est fait grâce à un apprentissage long et progressif qui nous est défini à travers cette formulation apparemment paradoxale mais toutefois fort cohérente : le poète a du apprendre à nouveau le bonheur qu’il avait oublié, et apprendre à vivre ce bonheur en mettant de côté les images douloureuses et négatives qui devaient le tarauder. III / Les ressources de la versification les caractéristiques de la versification en fonction du genre Comme nous l’avons dit en introduction, ce poème est composé de trois strophes hétérométriques comprenant chacune sept vers. [...]


[...] Introduction d’une certaine nostalgie au sein du poème. Strophe 3 : Absence de passé composé, présence seule de verbes au présent Le poète est enfin prêt à tourner la page. Il ne souhaite plus vivre dans le passé mais se consacrer à l’instant présent qui s’offre à lui, à la nouvelle histoire qu’il est en train de construire. les modalités - d’énonciation L’absence de ponctuation rend un peu plus difficile le repérage des différentes modalités d’énonciation, mais l’on s’aperçoit tout de même de façon très nette que le poème est essentiellement composé de phrases assertives, à l’exception du vers huit : Qui me reflète sinon toi-même La présence du pronom interrogatif qui indique ici que nous avons au sein de ce vers une phrase interrogative. [...]


[...] ] lieu de l’accent d’attaque. par son emploi récurrent On remarque une multiplication de sa présence à travers des pronoms personnels (v.8 Qui me reflète et la structure réfléchie je me vois v.13 Il m’a fallu v.20 qui me monte à la tête je suis sûr de moi adjectif possessif (v.12 mon miroir et pronom possessif (v.15 la mienne Cela aboutit régulièrement à une double présence au sein d’un même vers (ex. v Je n’ai pas pu percer le mur de mon miroir double présence accentuée par le rythme binaire des vers et 7 : ils sont constitués d’une proposition principale suivie d’une proposition subordonnée relative, les deux propositions ayant pour sujet la première personne du singulier Je t’aime pour toutes les femmes que je n’ai pas connues ; Je t’aime pour tous les temps où je n’ai pas vécu ; Je t’aime pour toutes les femmes que je n’aime pas On note également une triple présence de la première personne du singulier au v.8 Qui me reflète sinon toi-même je me vois si peu car le poète est ici à la recherche de lui-même, de son individualité. [...]


[...] Les sèmes abstraits santé v.16, sagesse v.15) viennent surtout caractériser de façon allégorique la femme aimée et en dresser un portrait. sèmes statiques / dynamiques A part l’évocation des animaux (v.5) ainsi que la présence du poète et de la femme aimée, le poème s’appuie plutôt sur des sèmes statiques. Cela ne signifie pas qu’Eluard soit dans l’absence de mouvement, mais indique au contraire qu’il a atteint une certaine sérénité qui se trouve dans l’apaisement des éléments et la ‘contemplation’ (strophe 1). [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
19/05/2008
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Consulté
5 fois

Informations sur l'auteur Pauline D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Paul Eluard, "Je t'aime"

«Analyse stylistique du poème Je t'aime extrait du recueil Le Phénix, de Paul Eluard. A travers l'étude des ressources de l'énonciation, lexicales et de la versification, nous montrerons en quoi ce po&egra...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2008
Les sentiments en poésie : critique d'une citation de Roger Caillois

«L'histoire des genres a confondu tonalité lyrique et genre poétique : aujourd'hui, le lyrisme constitue à lui seul la Poésie. Cet amalgame se justifie non seulement sur un plan historique par l'exclusion de l'épique...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
Dissertation sur la poésie à partir d'une citation de Lamartine

«A l'origine, la poésie lyrique était faite pour être chantée. Le terme « lyrisme » vient en effet du substantif « lyre », et désigne l'expression poétique utilisant cet instrument en ac...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2012
Corneille, "L'Illusion comique" : analyse complète de la pièce

«- PridamantIl incarne un type de personnage traditionnel dans la comédie : celui du père autoritaire et du bourgeois méfiant à l'égard de la vie d'artiste, qu'il juge précaire et presque infamante. P&eg...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   35 pages   |   publié en 2011
Louise Labé, "Je vis, je meurs" : commentaire

«Poétesse lyonnaise originale et féministe, Louise Labé (1524-1566), appelée "la belle cordière", mariée à un cordier plus âgé qu'elle, est une figure marquante de l'humanisme lyonnais et d...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, Dom Juan, Acte 1 scène 1
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006