Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Comment, à travers les ouvrages de Ronsard et de Montaigne, le discours amoureux s'effectue sur un paradoxe entre le langage et l'expression du réel ?

II) Le « mythe de l'inexprimable », le besoin qu'ont les auteurs d'exprimer l'amour en même temps que leur impossibilité à le faire d'une manière complète

III) Comment l'amour peut-il être à la source d'une production littéraire - narrative ou poétique - et quelles en sont les conséquences sur l'écriture ?

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Au XVIe siècle, les intellectuels et les écrivains s'intéressent à la volonté d'élargir le champ de la connaissance, de revenir aux sources antiques et de s'en nourrir pour les dépasser. Ronsard, dans son recueil des Amours, publié pour la première fois en 1552, obéit à ce qui fait figure en France d'engouement pour une nouveauté : il transforme l'amant poète en un véritable mythe littéraire. Quant à Montaigne, à la première publication de ses Essais en 1580, son projet d'écriture réside dans l'expression de ses pensées, mais aussi de leur évolution dans le temps. Il est, selon sa propre expression, « consubstantiel à son auteur ». L'écriture est avant tout une expérience, elle n'assène pas des certitudes, mais tout au contraire, elle met les idées reçues à l'épreuve, au risque de devoir les nuancer. Elle est donc, à l'image de la vie, une aventure, et l'auteur lui-même ne sait pas toujours où elle le mènera ()

Extraits

[...] Quant à Montaigne, à la première publication de ses Essais en 1580, son projet d’écriture réside dans l’expression de ses pensées, mais aussi de leur évolution dans le temps. Il est, selon sa propre expression, consubstantiel à son auteur L’écriture est avant tout une expérience, elle n’assène pas des certitudes, mais tout au contraire, elle met les idées reçues à l’épreuve, au risque de devoir les nuancer. Elle est donc, à l’image de la vie, une aventure, et l’auteur lui-même ne sait pas toujours où elle le mènera. Fragments d’un discours amoureux paraît au printemps 1977. [...]


[...] La rencontre avec sa femme, Françoise de La Chassaigne, fut sans élan : la plupart de mes actions se conduisent par exemple, non par choix. Toutefois je ne m’y conviais pas proprement, on m’y mena, et y fut porté par des occasions étrangères. (Essais, III, L’amour a cette faculté de transcender le réel qui fait qu’il en devient difficile à exprimer, surtout pour le sujet qui en est la cible. D’après Roland Barthes : Le sujet amoureux est précisément celui qui ne peut formuler ce qu’il en pense. [...]


[...] Y sont-ils parvenus ? Il est difficile de répondre à cette question dans le sens où le sentiment est subjectif, il dépend de chaque être. Aussi peut-on difficilement se rendre compte du ressenti d’un auteur, même s’il tente de le traduire par des mots. [...]


[...] Chez nos deux auteurs, l’expression de l’amour, ou discours amoureux passe par l’utilisation de figures qui leur sont propres et ils ont chacun leur expression personnelle de l’amour et de ses manifestations. Ronsard, pour exprimer son amour, utilise par exemple dans ses poèmes la figure de la dédicace. A Cassandre, Marie et bien plus tard à Hélène, il offre des poèmes célébrant leur personne. Ainsi, le discours amoureux passe par l’énonciation concrète du destinataire, qu’il n’hésite pas à nommer (à Cassandre : Je voudrais bien richement jaunissant En pluie d’or goutte à goutte descendre Dans le giron de ma belle Cassandre, Lors qu’en ses yeux le somme va glissant Premier Livre des Amours ; à Marie : Marie, tout ainsi que vous m’avez tournée Second Livre des Amours, I ; et enfin à Hélène : Mon maître Amour m’envoie à grands coups de carquois Rassiéger Ilion pour conquérir Hélène Sonnets pour Hélène, II, 10). [...]


[...] Il s’agira de ne point dire de soi plus qu’on n’est capable de faire, de ne pas se représenter en paroles autrement qu’on ne s’accomplit en actes et de ne point trahir ce qu’on aura dit de soi : Celui qui dit tout, il nous saoule et nous dégoute. Celui qui craint à s’exprimer, nous achemine à en penser plus qu’il n’en y a. Il y a de la trahison en cette sorte de modestie. (Essais- Livre III Chapitre V Sur des vers de Virgile). [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
06/10/2010
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Sophie A. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Le "discours amoureux" de Ronsard et de Montaigne

«Au XVIe siècle, les intellectuels et les écrivains s'intéressent à la volonté d'élargir le champ de la connaissance, de revenir aux sources antiques et de s'en nourrir pour les dépasser. Ronsard, dans ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2010
L'amour passion dans l'oeuvre de Stendhal

«Mémoire de maîtrise analysant l'amour passion dans l'oeuvre de Stendhal. Qu'est-ce que l'amour passion ? Comment la passion naît entre Julien Sorel et Mme de Rénal, entre Julien Sorel et Mathilde ; entre Lucien Leuwen et Mme...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   84 pages  |   publié en 2008
Les courants littéraires

«Le retour de la paix favorise un important mouvement culturel : l'humanisme. Il s'agit d'un grand élan qui porte les hommes de la Renaissance vers l'étude des lettres anciennes.Des professeurs et des intellectuels veulent r&...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   14 pages  |   publié en 2010
Charles Moeller et l'Arbre de la croix

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   742 pages  |   publié en 2007
Norbert Catala, Retour à Bordeaux

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   118 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014