Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La souffrance de l'attente

A. Passage du temps
B. La souffrance et une angoisse perpétuelle
C. Une veille perpétuelle

II) L'espoir

A. Pensée dirigée vers le futur
B. Symboles de l'espérance
C. Détermination des Résistants

III) Un éloge de la Résistance

A. Mise en valeur de la dureté de la vie des Résistants
B. Une critique de l'ennemi
C. L'union des Résistants

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Robert Desnos (1900-1945) est une figure très importante du surréalisme français. En effet, on le considère le prince du surréalisme et André Breton publie même dans le Journal littéraire (5 juillet 1924) cet hommage à Desnos: "Le surréalisme est à l'ordre du jour et Desnos est son prophète".

Mais peu à peu, Desnos prend ses distances du surréalisme et commence à s'intéresser à la politique. Dès 1943, il adhère à des partis antifascistes et manifeste ses opinions tant publiquement que dans diverses publications clandestines (la plupart de ses oeuvres étant de la poésie engagée) ()

Extraits

[...] Par ailleurs, ce texte symbolise une grande part de la vie de Robert Desnos car il a été lui-même un Résistant et il a vécu tout ceci, il est mort dans un camp de concentration pour sa patrie. Il laisse ainsi son témoignage, fait un appel à la Résistance et un hommage aux Résistants. Desnos n’a jamais céssé de lutter contre l’occupation et écrit plusieurs poèmes sur la Résistance et en particulier un poème très connu et semblable à notre texte: coeur qui haïssait la guerre Dans ce poème, Desnos montre un engagement très clair dans la résistance. Ce poème va circuler clandestinement et sera une marque pour toujours de la Résistance. [...]


[...] Ainsi nous avons «demain» qui est aussi personnifié comme le temps avec le vocatif et le tutoiement t’attendre»). Mais si la personnification du temps évoque la souffrance, celle du demain, le fait d’avoir survécu un jour de plus évoque l’espoir. Par ailleurs, le sentiment d’espoir est repris dans ce poème sous diverses formes. Ainsi la lumière et le feu deviennent les symboles de l’espoir. En effet, les termes nous gardons la lumière et le feu» donnent l’impression que comme des sentinnelles les Résistants gardent l’espoir, le courage, voire même les armes pousr s’opposer à l’ennemi. [...]


[...] Le lecteur comprend qu’ils seront toujours là. Par la suite, pour faire l’éloge des Résistants, Desnos critique l’ennemi, c’est à dire les occupants, les Nazis. Ainsi, un champ lexical de l’obscurité se développe qui désigne les occupants: «fond de la nuit» et «éteint». Le «présent» est désormais les temps de l’occupation. Le «temps vieillard» est aussi une métaphore de l’époque malheureuse dans laquelle vivent les Résistants. Au lexique de l’ombre s’oppose le lexique de la lumière qui symbolisent les Résistants: «lumière», «splendeur», et «aurore». [...]


[...] Dans ce même vers on remarque que le bruit est fatale. En effet la «voix basse» s’oppose au «bruit» car si un son telle qu‘un bruit est produit alors la position des Résistants sera dénoncée et les Nazis les attraperont. Par ailleurs, l’insistance des verbes au présent comme «veillons», gardons», «parlons» et «tendons» donnent une sensation de lourdeur, avec toutes les actions que les Résistants doivent faire. Ils doivent être toujours en alerte, ils ne peuvent jamais se reposer ni dormir («nous ne dormons pas»). [...]


[...] Robert Desnos (1900-1945) est une figure très importante du surréalisme français. En effet, on le considère le prince du surréalisme et André Breton publie même dans le Journal littéraire juillet 1924) cet hommage à Desnos: "Le surréalisme est à l'ordre du jour et Desnos est son prophète". Mais peu à peu, Desnos prend ses distances du surréalisme et commence à s’intéresser à la politique. Dès 1943, il adhère à des partis antifascistes et manifeste ses opinions tant publiquement tant dans diverses publications clandestines (la plupart de ses oeuvres étant de la poésie engagée) . [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
03/12/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
40 fois

Informations sur l'auteur Maria M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
%other%
Ecole, université
Lycée...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Robert Desnos, "Demain" : commentaire

«Robert Desnos (1900-1945) est une figure très importante du surréalisme français. En effet, on le considère le prince du surréalisme et André Breton publie même dans le Journal littéraire (5 juil...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2009
Robert Desnos, "Etat de veille", "Demain" : commentaire composé

«Vers la fin de sa vie, les oeuvres de Desnos sont marquées par le thème de la liberté et de la révolution : il est contre l'occupation nazi et écrit beaucoup de poèmes engagées qui montrent bien ses se...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2010
Histoire de la poésie française : du classique au surréalisme

«La Pléiade est née du regroupement d'élèves formés par deux collèges. Antoine de Baïf, Ronsard et Joachim du Bellay étaient issus du collège de Coqueret ; Rémy Belleau, Etienne Jodel...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   35 pages  |   publié en 2010
Corgiat Dany, La vie, la mort, les clefs de l'existence

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   250 pages  |   publié en 2007
La poésie au XIXe siècle

«Mouvement artistique et littéraire, constitu une rupture avec les règles, le goût et le Beau classique ; amorcé dès la fin du XVIIIe siècle par le courant sensible (inspiré de Rousseau), 1820-1850....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   29 pages  |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014