Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Le concept de l'amour cornélien
II) L'amour racinien comme désacralisation du héros
III) Des héros qui se ressemblent

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

On oppose souvent Corneille à Racine. Le contexte historique n'est pas innocent à l'opposition de ces deux auteurs. En effet, il est essentiel de rappeler qu'ils ne sont pas de la même génération ; tout du moins, le petit intervalle qui les sépare est un abîme entre leur style dramaturgique. Corneille développe son théâtre sous le règne de Louis XIII ; nous précédons la période de la Fronde. C'est une époque qui baigne encore -et ses pièces en témoignent- dans l'héritage des vertus féodales (honneur, devoir filial, gloire) et que nous retrouvons dans Le Cid. Ce sont des vertus apparaissant comme étant aux antipodes de celles que nous retrouvons dans Andromaque de Racine, en l'occurrence la passion amoureuse. L'amour est au centre de cette pièce tragique ; Racine développe son théâtre sous le règne de Louis XIV où les passions sont au centre du débat littéraire. En effet, après la victoire de l'absolutisme, le débat se penche sur l'amour : principale activité des salons et de la cour. De 1649 à 1678, on ne parle que de cela, en 1655 c'est le thème majeur de la tragédie (1667, Andromaque) ; la dimension politique est alors absente ()

Extraits

[...] Ce sont des personnages qui ont besoin pour satisfaire leur ambition et leur orgueil d’être reconnu par ce qu’ils idéalisent. En vain, ils meurent ou deviennent fous. Chez Racine, contrairement à Corneille, il y a une désacralisation du héros : le moi devient haïssable, il n’y a plus de gloire, le héros n’est plus un demi-dieu. La passion dans Andromaque est destructrice ; l’héroïsme disparaît, l’ambassade d’Oreste n’est que passionnelle, Pyrrhus est prêt à faire la guerre à la Grèce entière pour l’amour d’Andromaque. [...]


[...] Le sacrifice de Rodrigue est synonyme d’honneur amoureux (honneur/amour, il n’y a pas de sacrifice de l’amour) et c’est son statut de Cid qui lui permet cela. L’honneur est partout : à la scène 1 de l’acte Rodrigue le mentionne à cinq reprises ; l’amour de Rodrigue est un amour de l’honneur qui est lié à Chimène : l’honneur est synonyme d’amour. C’est ce qui caractérise le héros cornélien et l’amour cornélien. Pour Corneille, l’amour de l’estime est caractéristique de sa pensée. [...]


[...] Tout ce qui résulte de l’amour dans Andromaque n’est que haine, jalousie et colère. Cependant, après cette analyse, ne sommes-nous pas tentés de dire qu’il y a une certaine ressemblance entre les œuvres, entre les héros raciniens et ceux de Corneille ? En effet, Andromaque n’est-elle pas dans la même posture délicate que Rodrigue ? Ne sont-ils pas face au même dilemme ? Il est évident que leur expérience est analogue ; Rodrigue doit défendre son honneur et son amour, c’est la même chose pour Andromaque. [...]


[...] Cependant il faut nuancer cette idée de l’amour-estime. En effet si l’amour devait toujours aller vers l’être le plus estimable, il n’y aurait jamais de fin et Dieu serait le dernier être plus estimable- à recevoir l’amour. C’est ainsi, que l’estime n’est pas la seule condition nécessaire pour recevoir l’amour, en effet, nous l’avons vu dans les parties précédentes, d’autres conditions apparaissent comme celles de la volonté, la générosité (au sens du XVIIème siècle : de naissance noble). L’amour chez Corneille doit être composé de toutes les vertus morales de l’individu pour qu’il soit aimé. [...]


[...] Le meurtre est en marche puisque Hermione envoie Oreste assassiner Pyrrhus: la machine infernale est bien en place. C’est son amour pour Pyrrhus qui l’a aveuglé. Oreste, lui- même aveuglé par la passion amoureuse qui a triomphé de sa raison accepte d’être le bourreau de Pyrrhus. L’amour a triomphé tragiquement car Oreste sombre dans la folie : pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes Hermione se suicidera, Pyrrhus est assassiné. La passion (qui étymologiquement veut dire : ce que l’on subit amoureuse a eu l’emprise des êtres que sont Hermione, Oreste et Pyrrhus. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/01/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
7 pages
Niveau
grand public
Consulté
11 fois

Informations sur l'auteur Nicolas B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
communication
Ecole, université
sorbonne
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La volonté et l'amour dans les oeuvres de Corneille et Racine

«On oppose souvent Corneille à Racine. Le contexte historique n'est pas innocent à l'opposition de ces deux auteurs. En effet, il est essentiel de rappeler qu'ils ne sont pas de la même génération ; tout du moins, le ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2009
Analyse comparative entre "Mélite" de Corneille et "Le Malade imaginaire" de Molière

«Etude semi-rédigée de la comédie au XVIIème siècle à travers deux textes : Mélite, écrit par Corneille et Le Malade imaginaire de Molière. Nous pourrons ainsi voir comme...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   17 pages  |   publié en 2008
Racine, "Andromaque"

«Fiche présentant l'auteur, Racine : sa vie, son style et les originalités de son oeuvre. Le document comprend également un résumé de l'oeuvre, les sources qui ont inspirés l'auteur et enfin quelques commentai...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2008
Le Politique dans "Andromaque" de Jean Racine

«La pièce de Racine se situe après la guerre de Troie, où les Grecs sont sortis vainqueurs. Pyrrhus, fils d'Achille, est promis en mariage à Hermione et détient Andromaque comme captive (veuve de Hector, Héros...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2009
Racine, "Phèdre", Acte II scène 5 : vers 670 à 711 : commentaire

«Ce passage est un extrait de Phèdre. Dans cette pièce, le roi Thésée est porté disparu. Son fils veut le retrouver. En attendant au palais, Phèdre, la seconde épouse de Thésée, t...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014