Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

II) Les acteurs du combat amoureux

A. La résistance de Charlotte
B. La perversion du héros

III) Une scène de farce

A. Les jeux de scènes
B. Le contraste des mondes
C. La comédie du sentiment

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Commentaire composé de la Scène 2 de l'Acte II de Dom Juan de Molière. Il expose dans cette scène la stratégie utilisée par Dom Juan pour abuser des femmes. Chez Dom Juan, la flatterie commence par un étonnement prolongé que marque les multiples exclamations et interrogations qui ponctuent son discours.

Extraits

[...] Ce jeu bien sûre est cruel est révèle la perversion de Don Juan. La résistance de Charlotte : Charlotte est éblouie par Don Juan, elle qui dans la scène précédente avait une position supérieur et manifestait, à l’égard de Pierrot, dédain et froideur, ce trouve maintenant dans la situation fragile de l’amoureuse consciente de surcroît, de la barrière sociale qui la sépare de Don Juan ; elle adopte un ton de soumission : vous suis bien obligé», «monsieur c’est trop d’honneur que vous me faites». [...]


[...] Elle doit même, sans se rendre compte de son ridicule, montrer ses dents comme un cheval. L’outrance du discours doit être accentué par de grands gestes qui caricature la passion amoureuse : mains sur le cœur, yeux enamourés, pauses sensuelles au moment des agenouillement pour baiser la main, serment à la face de Dieux, qui sont en fait des blasphèmes. Cette exaltation et cette gesticulation amoureuse sont d’autant plus comiques que Sganarelle ne doit pas manquer d’exprimer, par ces regards et ces attitudes, sa lassitude devant un scénario qu’il connaît par cœur et sa pitié pour une pauvre fille déshonoré sous ses yeux et pour laquelle, par lâcheté, il ne fait rien. [...]


[...] Il se salit la bouche en embrassant une main noire de crasse ; il se fait serment en ricanant l’envoyé du ciel de délivrer la belle de sa condition misérable. Don Juan est tellement excessif qu’il en paré sincère. Manipulateur brillant des illusions il plis la réalité à ses désirs mais on rit de sa hardiesse qui met à mal les conventions sociales et dévore sans pitié les être faibles. CONCLUSION : Cette scène est une caricature bouffonne de la séduction ; elle a un rôle exemplaire en nous montrant une fois pour tout le séducteur à l’œuvre. [...]


[...] Charlotte ne fait pas exception. Chez Don Juan, la flatterie commence par un étonnement prolongé que marque les multiples exclamations et interrogations qui ponctuent son discours. La répétition insistante de l’interjection qui exprime l’admiration et le plaisir physique rythme cet étonnement et agit comme une incantation qui anesthésie la résistance critique de la proie. Don Juan donne le vertige à Charlotte en faisant résonner à ses oreilles une cascade d’adjectifs élogieux : «pénétrant», «agréable», «mignon», «amoureuse», «appétissante», «charmante». Il abuse du superlatif : «peut on rien voir de plus agréable» ; n’ai jamais vu une si charmante personne» ; «elles sont les plus belles du monde». [...]


[...] Mais c’est par l’allure noble de son discours qu’il se distingue le plus, il use d’un ton courtois pour faire sa déclaration : «N’ayez point de honte d’entendre dire vos vérités» ; «s’il vous plait» ; grâce» ; vous prie» ; «souffrait que je les baise». Il sait tourner le compliment avec un raffinement précieux : «Point du tout, vous ne m’êtes point obligée de tout ce que je dis, et ce n’est qu’à votre beauté que vous en êtes redevable» (ligne 52). Charlotte n’a sûrement pas l’habitude d’être traité avec autant d’égard. Promettre : La flatterie et le charme personnel seraient insuffisants pour séduire promptement si Don Juan ne faisait pas implicitement une promesse de mariage. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
18/07/2007
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
7 fois

Informations sur l'auteur Sandra T. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
Institut de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Molière, "Dom juan", Acte V scènes 5 et 6 : commentaire du dénouement

«Une fin tragique (Dom Juan) :- Mort de Dom Juan- Il a souffert : interrogation « que sens-je ? » et interjections « Ô », « Ah ! »- Vocabulaire tragique et religieux : « pé...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, "Dom Juan", Acte IV scène 3, extrait : commentaire

«Cet extrait de Dom Juan de Molière appartient à la scène 3 de l'acte IV. Dans celui-ci, Molière introduit le personnage de Mr. Dimanche, créancier venant réclamer son argent à Dom Juan. Cepend...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010
Molière, "Dom Juan", Acte V scènes 4, 5 et 6 : étude analytique

«Des avertissements ont déjà menacé Dom Juan, sous la forme d'interventions surnaturelles (la Statue lui faisant signe à la fin de l'acte III, et l'invitant elle-même, à la fin de l'acte IV).Les tro...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2010
Molière, "Dom Juan", Acte IV scène 3, M. Dimanche : commentaire composé

«Le créancier, qui attend déjà depuis trois quarts d'heures, est fort bien accueilli par Dom Juan, son débiteur. La didascalie de la première tirade de Dom Juan nous fait part une fois de plus de l'hypocrisie dont il...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, "Dom Juan", Acte 1 scène 2 : commentaire

«Tout d'abord, Dom Juan émet une critique de la thèse adverse, à savoir la fidélité par-dessus tout. Le vocabulaire utilisé est poignant ; on peut admettre que ses phrases prennent une tournure hyperbolique : ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Les Misérables de Victor Hugo
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Les personnages de la famille Raquin
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008
Georges Orwell, "1984"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2008
Salem (Salem's Lot) - Stephen King, 1975
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   10 pages   |   publié en 2014
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait de l'acte 1, scène 1 - Molière : L'éloge du tabac par Sganarelle
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait Acte II, Scène 2 - Molière : Éloge à Charlotte
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014