Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Un poème aux dimensions anecdotiques

A. La durée de l'errance
B. L'instantané

II) La dimension puérile et ingénue du sonnet

A. La requête
B. La fixation sur la nourriture
C. La tendance à l'exagération

III) La dimension provocatrice du sonnet

A. L'attraction charnelle
B. Les ruptures ironiques

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Commentaire composé semi-rédigé sur le poème Au Cabaret-Vert d'Arthur Rimbaud.

Extraits

[...] Rimbaud reprend l’image classique du vagabond en herbe. Mais ce vers 1 suggère aussi implicitement une souffrance physique : les bottines (métonymie) appelant les pieds. Ce vers fait songer à Ma Bohème de Rimbaud : Je tirais les élastiques de mes souliers blessés Les chemins (v.2) connotent à travers le pluriel le vagabondage, l’errance que renforcent le rythme claudiquant et l’enjambement Depuis huit jours j’avais déchiré mes bottines Aux cailloux des chemins J’entrai (v.2) : l’emploi du passé simple met l’accent sur un instant privilégié. [...]


[...] Les deux seules ruptures dans les passés simples sont épeure (v.9) qui est un présent de répétition ayant une valeur générale et dorait (v.14) qui est un imparfait de durée d’un instant privilégié. On peut noter que ces deux verbes sont tous deux mis en valeur par des tirets. Cet adolescent, pivot du tableau, nous révèle à maintes reprises ses désirs. Il se peint plus qu’il ne peint le cabaret. II/ La dimension puérile et ingénue du sonnet La requête Le contraste dans les rapprochements A Charleroi Au Cabaret-Vert traduit une certaine naïveté. [...]


[...] Rimbaud oscille entre les joies simples de l’enfant et les âpres désirs charnels de l’adulte. Il s’agit d’une poésie originale de la simple notation où les mots, par leur coloration, leur rythme, leur poids doivent traduire la sensation même et annoncent la recherche par Rimbaud d’une nouvelle langue poétique et celle des surréalistes. On note à la fois une fraîcheur naïve, une ingénuité volontaire mais aussi une ironie par rapport à soi. Ce sonnet traduit aussi la fascination de Rimbaud pour le milieu bohème En partenariat avec www.bacfrancais.com L’errance est un thème cher à Rimbaud : il connote l’absence de contraintes temporelles (v.1) ou spatiales (v. [...]


[...] Je contemplai des sujets très naïfs (v.6) au sens propre on pense aussitôt aux clients du cabaret. Il s’agit d’une satire implicite, ce vers désigne des êtres ignares, frustes . Mais De la tapisserie (v.7) rétablit la logique du tableau sans toutefois gommer la satire. Ce vers rappelle peut-être l’expression faire tapisserie ? Dans le célèbre poème Le dormeur du Val Rimbaud écrit : C’est un petit val qui mousse de rayons De même, à la fin du Cabaret-Vert, on note l’ampleur de l’évocation poétique que dorait un rayon de soleil Le verbe dorait en fait un cliché classique, une sorte de vers de mirliton. [...]


[...] Ce poème est le récit d’une étape lors de sa deuxième fugue d’octobre 1870 en Belgique. Au Cabaret-Vert est en réalité la Maison-Verte à Charleville. Il s’agissait d’une auberge de routiers : sa façade était verte, ses meubles étaient verts et son enseigne en tôle représentait un verre, une bouteille et une carafe jaunes. La serveuse était une grosse Flamande nommé Mia. Nous verrons la dimension anecdotique de ce sonnet inspiré par une des fugues de Rimbaud. Puis nous tenterons de voir en quoi ce texte fait écho aux aspirations et fixations enfantines. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/03/2008
Langue
français
Format
pdf
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
12 fois

Informations sur l'auteur René C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
informatique
Ecole, université
IUT Bordeaux
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Rimbaud, "Au Cabaret-Vert"

«Commentaire composé semi-rédigé sur le poème Au Cabaret-Vert d'Arthur Rimbaud....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008
Rimbaud, "Au Cabaret Vert"

«Etude du poème de Rimbaud Au Cabaret Vert. Explication et étude de la situation d'énonciation, les différents genres littéraires + étude du chapeau, du paratexte et de la mise en forme + étude...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2008
Vision de la ville à travers quatre textes (C. Cros, E. Verhaeren, F. Leclerc, C. Nougaro)

«Légère et maniable, la poésie doit savoir allier concision et variété : multiplicité des formes (vers réguliers, vers libres, sonnet, poème en prose, calligramme). C'est un genre qui peut prendr...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2009
Breuzard Michel, Clément Varennes : suite et fin

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   742 pages   |   publié en 2007
Breuzard Michel, Le Roman de Clément Varennes

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   768 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011