Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'évocation des multiples courants picturaux

A. L'école des Pays-Bas : premier et troisième quatrains
B. L'école italienne : deuxième et quatrième quatrains
C. L'école française : cinquième, sixième et huitième quatrains
D. L'école espagnole : septième quatrain

II) La définition du rôle de l'artiste

A. La souffrance comme source d'inspiration : neuvième quatrain
B. Un porte-parole de l'homme : dixième quatrain
C. La justification du rôle de l'artiste : dernier quatrain

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La production artistique y était déjà considérable au XVIème siècle, mais la peinture a véritablement atteint une grande perfection au siècle suivant, celui qui a vu évoluer Rubens et Rembrandt.

Si Baudelaire fait ces choix, c'est que les deux peintres s'opposent : les oeuvres de Rubens représentent la douceur de vivre et la volupté (L'Adoration des mages ou Allégorie sur les bénédictions de la paix), alors que celles de Rembrandt la douleur de la vie et la souffrance (L'Aveuglement de Samson ou Le sacrifice d'Isaac) ()

Extraits

[...] - Watteau Il est considéré comme le premier grand peintre rococo, style évoquant souvent des scènes pastorales et des promenades de couples aristocratiques. De fait, son œuvre est imprégnée de scènes pastorales (Le Plaisir pastoral, Pèlerinage à l’île de Cythère) et d’une atmosphère volage d’amours éphémères et de fêtes (L’amante inquiète, Fêtes vénitiennes). Peintre de l’apparence et de la vie mondaine, il illustre l’atmosphère de la Régence où l’insouciance et le luxe faisaient loi : ce carnaval illustre, Comme des papillons, errent en flamboyant, versent la folie à ce bal tournoyant. [...]


[...] Baudelaire, Les Fleurs du Mal, Les Phares (VI). ÉTUDE ANALYTIQUE Introduction Recueil poétique de Charles Baudelaire (1821-1867), Les Fleurs du Mal fut publié à Paris en 1857. Il donna lieu à un procès en août 1857 pour outrage à la morale religieuse ainsi qu’à la morale publique et aux bonnes mœurs Le poète fut condamné à 300 francs d’amende et à la suppression de six poèmes (qui seront publiés dans le Parnasse satyrique du 19ème siècle, à Bruxelles, en 1864, avant d’être repris avec d’autres pièces de circonstance dans Les Épaves). [...]


[...] Mais, s’adressant à Dieu (Seigneur), il va préciser que cette dignité de l’artiste n’est en rien comparable à la perfection divine, suggérant finalement, par une formulation exclamative, que l’artiste est une sorte d’intermédiaire entre les Hommes et Dieu (vient mourir au bord de votre éternité Conclusion Ce poème diffère quelque peu des autres Fleurs du Mal, empreintes d’une nouvelle esthétique où la beauté et le sublime surgissent, grâce au langage poétique, de la réalité la plus triviale. Ici, rien de tel ! Baudelaire va en quelque sorte justifier la composition de son recueil par le fait que si la souffrance apparaît comme une source d’inspiration, ce sont les peintres qui l’ont d’abord exprimée. Il ne fait qu’en rendre compte à travers la métaphore du phare, lumière dans la nuit. Ainsi, l’Art, né avec l’Homme, sort grandi de ce poème, doté du pouvoir de redonner courage et espoir à ceux qui souffrent. [...]


[...] L’école espagnole : septième quatrain Seul Goya est évoqué (XVIIIème et début XIXème siècle). L’invasion française de l’Espagne en 1808 joua un rôle crucial dans la vie et la production de l’artiste, influençant ce que l’on appelle désormais Les années noires (1808 à 1828). Favorable aux idées libérales apportées par les Français mais blessé dans son patriotisme, Goya hésita en effet pendant un certain temps entre la résistance incarnée par la Junte centrale de Séville et les idées de 1789 portées par le roi Joseph, frère de Napoléon Ier. [...]


[...] - Puget Il n’ouvre pas le quatrain, contrairement à tous les autres artistes. En le nommant seulement dans le dernier vers, l’auteur rappelle que sa peinture a été relativement délaissée jusqu’au début du XXème siècle, ayant eu ensuite la réputation d’inégalité dans la qualité de ses œuvres et d’une trop grande variété de procédés, témoignant une hésitation persistante. De fait, sa production a été limitée, faisant ressortir le mal, la brutalité et la violence, notamment avec David tenant la tête de Goliath. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
20/10/2010
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Baudelaire, "Le Port", tiré de "Le Spleen de Paris"

«Commentaire composé semi-rédigé sur le poème Le Port, de Charles Baudelaire. Le poème fait partie du recueil Le Spleen de Paris....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages  |   publié en 2008
Commentaire d'une citation de Charles Baudelaire dans "Le Peintre de la vie moderne" (1860)

«En 1863, lorsque paraît dans Le Figaro une série d'articles "Le Peintre de la vie moderne", son auteur, le poète Charles Baudelaire, n'en est pas à son premier coup d'éclat critique. Écrivain à...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2011
Baudelaire, "Les Petites Vieilles", tiré de "Les Fleurs du Mal"

«Commentaire composé semi-rédigé sur Les Petites Vieilles, poème de Charles Baudelaire....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   4 pages  |   publié en 2008
Baudelaire, Les Fleurs du Mal, L'irrémédiable

«Commentaire analytique de Lettres modernes ayant trait aux approches critiques de la littérature, lequel a pour objet le poème "L'irrémédiable" de Baudelaire, issu des Fleurs du Mal. Cette étude a été réalisée avec sagacité et une grande technique. C...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Baudelaire, "Les Fleurs du Mal", "Pièces condamnées", "Les Métamorphoses du vampire" : commentaire

«En juin 1857, Baudelaire fit paraître, chez son ami et éditeur Poulet-Malassis, le recueil Les Fleurs du Mal, qui regroupait des poèmes déjà publiés en revue et des inédits. Mais, dès le...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014