Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La synecdoque de la chevelure

A. Le pouvoir envoûtant de la chevelure
B. Des rêves peuplés de souvenirs

II) L'invitation au voyage

A. Le mythe de la Toison d'or
B. Un paradis exotique

III) Une sorte de déification du poète

A. Une connaissance universelle
B. Les correspondances

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La majorité des caractéristiques de cette chevelure suggère fortement la jeune actrice : "Ô toison, moutonnant jusque sur l'encolure !" (vers 1), "Ô boucles" (vers 2), "cette chevelure" (vers 4), "Fortes tresses" (vers 13) De plus, de multiples périphrases de cet attribut confortent l'origine îlienne de la jeune femme, comme notamment "mer d'ébène" (vers 14), "forêt aromatique" (vers 8) ou "ce noir océan" (vers 22) ()

Extraits

[...] Je plongerai ma tête amoureuse d’ivresse Dans ce noir océan où l’autre est enfermé ; Et mon esprit subtil que le roulis caresse Saura vous retrouver, ô féconde paresse ! 25 Infinis bercements du loisir embaumé ! Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues, Voue me rendez l’azur du ciel immense et rond ; Sur les bords duvetés de vos mèches tordues Je m’enivre ardemment des senteurs confondues 30 De l’huile de coco, du musc et du goudron. Longtemps ! Toujours ! Ma main dans ta crinière lourde Sèmera le rubis, la perle et le saphir, Afin qu’à mon désir tu ne sois jamais sourde ! [...]


[...] T E X T E Ô toison, moutonnant jusque sur l’encolure ! Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir ! Extase ! Pour peupler ce soir l’alcôve obscure Des souvenirs dormants dans cette chevelure Je la veux agiter dans l’air comme un mouchoir ! La langoureuse Asie et la brûlante Afrique, Tout un monde lointain, absent, presque défunt, Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique ! Comme d’autres esprits voguent sur la musique Le mien, ô mon amour ! nage sur ton parfum. [...]


[...] Cependant, Baudelaire n’en fait pas un portrait précis mais l’évoque uniquement grâce aux détails de sa chevelure. Le pouvoir envoûtant de la chevelure La majorité des caractéristiques de cette chevelure suggère fortement la jeune actrice : Ô toison, moutonnant jusque sur l’encolure ! (vers Ô boucles (vers cette chevelure (vers Fortes tresses (vers 13) De plus, de multiples périphrases de cet attribut confortent l’origine îlienne de la jeune femme, comme notamment mer d’ébène (vers forêt aromatique (vers ou ce noir océan (vers 22). [...]


[...] Conclusion Baudelaire signe là un poème d’une grande modernité, en tentant d’atteindre la spiritualité à partir de la femme. Celle-ci, en suscitant l’ivresse du poète, réveille en lui d’autres sensations. L’amour se révèle alors le catalyseur d’une mémoire jusqu’alors endormie. Sillonant le monde à la recherche de sons, de couleurs ou de parfums dans lesquels son imagination saura percevoir un sens caché, le poète va alors accomplir le véritable voyage : le voyage poétique, témoin du pouvoir quasi divin de son imagination. [...]


[...] II- L’invitation au voyage La contemplation de la chevelure est donc une invitation au voyage, à un lieu privilégié dont on se doute qu’il est censé apporter quelque réconfort à un poète peut-être en prise au Spleen. Le mythe de la Toison d’or Dès les premiers mots du poème, la chevelure est métamorphosée en toison, introduisant implicitement le thème du voyage. En effet, le terme renvoie à la mythologie grecque et à la Toison d’or de Chrysomallos, bélier ailé sur lequel Phrixos et Hellé s’enfuirent pour échapper à leur belle-mère, Ino. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
20/10/2010
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Charles Baudelaire, "Les Fleurs du mal", "Parfum exotique" : commentaire

«Ce poème, sous la forme d'un sonnet, met en évidence l'influence du parfum d'une femme, créateur d'évasions exotiques. Ce voyage, sorti de la rêverie du poète, expose au lecteur l'imaginaire et les sensations ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2009
Charles Baudelaire, "La chevelure" : commentaire

«Les poètes du XVIème siècle ont beaucoup pratiqué le blason, qui consistait à célébrer une partie du corps de la femme. On peut considérer que Baudelaire reprend à sa manière cette...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages  |   publié en 2009
Leduc Edouard, Anatole France avant l'oubli

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   310 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014