Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'invitation à la sensualité
II) La femme-Chat

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Baudelaire, en 1857, publie Les Fleurs du Mal, titre oxymorique où transparaît notamment sa vision mitigée de l'amour, comme un sublime péché, une tentation enivrante et dévastatrice. La poésie très charnelle de Baudelaire évoque, dans Le Chat, tout d'abord le félin docile et sensuel, et son contact avec l'animal par la caresse, puis l'analogie avec Jeanne Duval, l'un des "pôles féminins" de la vie de Baudelaire et le symbole de sa destruction morale en même temps que son bonheur.


Le crescendo du poème invoque d'abord la présence du chat aux côtés du poète : l'apostrophe impérative "viens" connote l'idée de distance, puis l'approche par le regard, yeux dans les yeux, puis le contact se fait tactile, l'apparition du plaisir, et une dernière approche, le parfum. Très vite, s'instaure une osmose "plonger". Tous les sens sont ainsi mis en éveil : le toucher "caressant", "doigts", "élastiques", "palper", "corps électrique", "corps brun" ; l'odorat "dangereux parfum" ; et la vue "mêlés de métal et d'agate".


Dans le premier tercet, le chat change de statut par rapport au début du poème. Il devient un complice, auquel le poète se confie. Le contact charnel du chat a permis l'apparition spirituelle de la femme, association mentale puis retour aux attributs physiques avec une comparaison explicite "son regard, comme le tien, aimable bête" ()

Extraits

[...] Le moi récurrent, pronom tonique, montre l’égocentrisme du personnage et son impression de possession mon chat ma femme c’est une invitation à la docilité passive. Le chat est complimenté beau aimable bête ce portrait laudatif du félin est lié à la sensualité qu’il dégage. Cependant, la figure du chat n’est qu’une allégorie pour évoquer Jeanne Duval, analoguée au félin par ses nombreux atouts charnels et sensuels. On atteint un degré supérieur au vers on n’est plus dans la simple sensualité, on est dans l’ivresse, le plaisir thème récurant chez Baudelaire. C’est là que la femme fait son apparition. [...]


[...] La femme-Chat a. L’identification de la femme au chat Dans le premier tercet, le chat change de statut par rapport au début du poème. Il devient un complice, auquel le poète se confie. Le contact charnel du chat a permis l’apparition spirituelle de la femme, association mentale puis retour aux attributs physiques avec une comparaison explicite son regard, comme le tien, aimable bête La femme obtient une présence métonymique par le biais du regard. Peu à peu, la confusion s’installe entre les deux êtres ; le dernier tercet cultive l’ambigüité par des connotations humaines pieds tête On ne sait plus très bien à qui le corps brun appartient, Jeanne Duval, la maîtresse ou le chat. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/09/2012
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
2 pages
Niveau
grand public
Consulté
4 fois

Informations sur l'auteur Audrey S. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Baudelaire, "Les Fleurs du Mal", "Je te donne ces vers ..." : commentaire composé

«(...) Ce XXXIXème poème ne comporte pas de titre et fait partie de la première section, "Spleen et idéal", des Fleurs du Mal. Cette section est une forme d'exposition du recueil, constat du monde réel tel que le per...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Baudelaire, "Les Fleurs du Mal", "Le Chat" : commentaire

«Baudelaire, en 1857, publie Les Fleurs du Mal, titre oxymorique où transparaît notamment sa vision mitigée de l'amour, comme un sublime péché, une tentation enivrante et dévastatrice. La poésie...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2012
Baudelaire, "Les Fleurs du Mal", "Les chats" : commentaire

«Le titre, simple, "générique", au pluriel laisse penser que le poème va se livrer à une sorte de "portrait" ou étude des chats, comme dans un "bestiaire". (cf. Apollinaire).- A comparer et opposer au poè...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
Baudelaire, "Les Fleurs du Mal", "Le chat" : commentaire

«Le chat est un animal de compagnie, familier. On entre dans une scène de la vie quotidienne, presque banale (le maître caresse son chat) mais qui est sublimée par l'avènement de la poésie. L'invitation premièr...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011
Baudelaire, "Le chat" : commentaire

«Attardons-nous sur la musicalité du poème. Il est formé d'octosyllabes, les rimes sont embrassées.Elles sont également riches, on peut prendre les exemples des couples « discrets/secrets », «...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, Dom Juan, Acte 1 scène 1
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006