Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La métamorphose d'Eugénie grâce à l'amour
II) Déification de cet amour
III) L'illustration de la mélancolie chez Eugénie

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Pour commencer, il faut remarquer que Balzac semble dans cet extrait avoir voulu décrire une Eugénie "déifiée" par l'amour qu'elle vit en ce moment. Effectivement, l'auteur la compare ici avec la Sainte Vierge, comme si, d'après lui, "elle avait conçu l'amour". Cette comparaison témoigne de la force qui s'échappe de la fille Grandet et lui donne un caractère surhumain et même divin ()

Extraits

[...] En outre, il est tout simplement possible d’affirmer que c’est l’amour seul qui est en apothéose dans cet extrait. En effet, cet amour donne à Eugénie la foi puisque depuis qu’elle le connaît, elle a fait vœu d’aller à la messe tous les jours, d’après les mots du texte. L’utilisation du champ lexical de la religion illustre donc cette piété que crée l’amour en la jeune fille, identique à celle que Dieu crée dans l’esprit des croyants. De plus, le fait que l’auteur écrive dans ce passage qu’Eugénie avait conçu l’amour tout comme Marie a conçu Dieu en mettant Jésus au monde, témoigne de la force divine de l’amour. [...]


[...] Mais la nostalgie n’est pas le seul sentiment veillant dans le cœur de la jeune femme. Ainsi, l’auteur a écrit ce passage en utilisant des phrases longues, très ponctuées et donc qui se lisent lentement comme pour suggérer le temps qui passe très longuement pour la jeune fille qui semble ne rien faire d’autre qu’attendre le retour de son amant. En outre, Eugénie vit, d’après Balzac, un amour solitaire caractéristique du sentiment mélancolique qui enferme le protagoniste dans une profonde solitude. [...]


[...] De plus, la dignité de la femme aimée la fait devenir un être à part entière, quelqu’un de grande valeur tout comme le montre sa comparaison avec la Vierge Marie : elle est importante puisque d’après le texte : elle avait conçu l’amour De surcroît, d’après le vocabulaire rappelant la royauté avec des expressions comme château en Espagne ou muraille la valeur que paraît désormais ressentir Eugénie à propos d’elle-même semble telle, qu’elle peut-être comparable à une princesse. La relation amoureuse qu’elle entretient avec son cousin fait donc de la jeune fille une véritable femme responsable et pleine de dignité. Enfin, comme il est possible de le voir grâce à la comparaison entre Eugénie et la Vierge, Mademoiselle Grandet serait aujourd’hui totalement différente de ce qu’elle était avant. [...]


[...] Ceci témoigne du fait qu’Eugénie Grandet est un roman sentimental, très important à l’époque de Balzac et dans lequel les histoires d’amour sont essentielles. Celle-ci paraît donc importante au point de faire changer le personnage principal. Tout d’abord, il semble que l’amour donne une certaine beauté à tout ce qui entoure Eugénie. Ainsi, la beauté de Mademoiselle Grandet prit un nouveau caractère de même, elle est plus sensible aux beautés du monde et rêve d’un joli ménage Le champ sémantique de la beauté illustre donc ici le fait que c’est cette histoire d’amour qui a ouvert les yeux de la jeune fille, lui permettant de sortir de son isolement et d’apprécier les belles choses de la nature autour d’elle. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
29/01/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
16 fois

Informations sur l'auteur Noémie B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
Littérature...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Balzac, "Eugénie Grandet" (fiche de lecture)

«On peut dire que, dans ce roman, l'argent contrôle, domine les relations entre les personnages, leurs sentiments et leurs désirs....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Etude des thèmes du roman de Balzac "Eugénie Grandet"

«Balzac dans son avant-propos de la Comédie humaine, se prétend le secrétaire de la société. Il écrit sous la dictée de la société. Il est en même temps critique de l'univer...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2009
Eugénie Grandet de Honoré de Balzac

«A Saumur, petite ville de province, Félix Grandet (le Père Grandet), personnage d'une avarice extraordinaire, est à la tête d'une fortune colossale. Un jour de novembre 1819... Cette fiche de lecture comprend : une biogra...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
L'Auberge Rouge d'Honoré de Balzac

«La structure de cette courte nouvelle est assez particulière dans la mesure où plusieurs récits sont emboîtés. Ainsi, Prosper Magnan raconte son histoire à Hermann en prison ; Hermann raconte cette histoire au...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2007
Balzac, "Ursule Mirouet", dossier de lecture intégrale

«Exposé (Licence de Lettres Modernes) consacrée à l'analyse du roman de Balzac Ursule Mirouet en tant que parabole religieuse. Il comporte un résumé de l'oeuvre, l'histoire du roman, une fiche résum&e...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011