Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le 16 août 1870, à Hautefaye, en Dordogne, des centaines de paysans en armes font subir les pires sévices à un jeune aristocrate nommé Alain de Monéys accusé de sympathies républicaines. Ses meurtriers seront arrêtés, jugés et condamnés à la guillotine. Mais là n'est pas l'essentiel pour l'historien français Alain Corbin. Ce qui compte n'est pas tant le drame que le contexte de son déroulement et l'arrière-fond politique qui, ce jour-là, fait une irruption d'une violence inouïe sur la place d'un village du Périgord. Après tout, les violences villageoises n'étaient pas rares à l'époque et elles ne se terminaient pas toutes dans le sang. Des manifestations contre les agents des impôts s'étaient produites plusieurs fois dans les campagnes aux cris de « Il faut les tuer ! » sans que ce mot d'ordre fût mis à exécution.

Il a donc fallu un extraordinaire concours de circonstances pour qu'à Hautefaye le supplice d'Alain de Monéys aille jusqu'à son terme et pour que personne ne parvienne à endiguer la folie meurtrière de ses agresseurs. C'est cet enchaînement criminel qu'Alain Corbin, dans un ouvrage intitulé Le village des cannibales publié pour la première fois en 1990, a tenté patiemment de reconstituer. Car à ses yeux l'accumulation des causes, directes ou indirectes, qui ont provoqué la mort du jeune homme transforme un fait divers banal en miroir grossissant de la sensibilité paysanne au XIXème siècle. En quoi cette sensibilité marque-t-elle le fossé entre le « bon peuple » (L.105) d'une part et la « masse étrange et menaçante » (L.108) d'autre part ? Quel est le rôle joué par les processus de civilisation et de politisation de la population dans la société du XIXème siècle ?

Extraits

[...] Aux Etats-Unis, on parlerait de lynchage. En effet, cela correspond bien à une procédure sommaire, à une logique (L.150) selon laquelle la foule saisit un accusé, ou supposé comme tel, le condamne et l’exécute séance tenante sans jugement régulier. La violence collective est au cœur du dispositif. On fait subir un véritable supplice (L.2) au coupable à l’aide de pratiques bel et bien issues du Moyen Age (L.133) : l’accusé est brûlé au bûcher. Cette violence illustre une persistance de la bestialité rurale, il s’agit d’une violence pulsionnelle, instinctive. [...]


[...] Le seuil de tolérance de la violence publique diminue au XIXème siècle. C’est ce qu’affirme le sociologue allemand Norbert Elias dans son ouvrage intitulé La civilisation des mœurs : le recours à la violence devient de plus en plus exceptionnel. Il s’agit à l’époque de délégitimer la violence. D’où le caractère étrange (L.49), anachronique (L.172) et même choquant de ces pratiques paysannes. Ainsi, ce meurtre constitue à lui seul un contraste à la fois spatial et temporel. Spatial entre la manière dont est perçue cette violence dans les espaces urbains (comme on a pu le constater précédemment avec les journalistes) d’une part et dans les campagnes du Périgord d’autre part. [...]


[...] BERNARD David Groupe 1 Commentaire de texte : Alain Corbin, Le village des cannibales, Paris, Aubier coll. Historique Le 16 août 1870, à Hautefaye, en Dordogne, des centaines de paysans en armes font subir les pires sévices à un jeune aristocrate nommé Alain de Monéys accusé de sympathies républicaines. Ses meurtriers seront arrêtés, jugés et condamnés à la guillotine. Mais là n'est pas l'essentiel pour l’historien français Alain Corbin. Ce qui compte n'est pas tant le drame que le contexte de son déroulement et l'arrière-fond politique qui, ce jour- là, fait une irruption d'une violence inouïe sur la place d'un village du Périgord. [...]


[...] Ces derniers nourrissent alors d’autant plus un sentiment de haine et de rancœur à l’égard de cette population qui se veut civilisée, ce qui peut conduire à une surenchère incontrôlée de la violence. Ce rejet de la violence est accompagné par la volonté patente, à la fois sous le Second Empire et sous la Troisième République, de la part des classes dominantes de la faire disparaître en civilisant la population (L.101). Ce processus de civilisation est en réalité intimement lié au processus de politisation de la population. Il s’agit de rendre les individus capables de se découvrir citoyens. Or, qu’est-ce qu’un citoyen ? [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
17/09/2006
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
26 fois

Informations sur l'auteur David B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
Sciences-Po...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
11/28/11 - 00:38:17
Jean-Baptiste
11/04/07 - 12:40:47
Je suis content de ce document, il permet de travailler efficacement sur le Village des Cannibales. Bien qu'un seul passage soit analysé, je recommande ce document pour travailler sur l'ensemble de l'?uvre.
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Alain Corbin, "Le village des Cannibales" : fiche de lecture

«Alain CORBIN est un historien français, spécialiste du XIXème siècle. Il a travaillé sur l'histoire sociale et l'histoire des représentations, en particulier dans les campagnes. On lui doit plusieurs ouvrages...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   18 pages  |   publié en 2012
Alain Corbin, Le village des cannibales

«Le 16 août 1870, à Hautefaye, en Dordogne, des centaines de paysans en armes font subir les pires sévices à un jeune aristocrate nommé Alain de Monéys accusé de sympathies républicaines. Ses meur...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2006
Alain Corbin, "Le monde retrouvé de Louis-François Pinagot, Sur les traces d'un inconnu" : fiche de lecture

«- Alain Corbin : Alain Corbin est un historien spécialiste du XIXème siècle. L'auteur a souhaité "inverser les procédures de l'histoire sociale du XIXème siècle", qui consiste surtout à é...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   17 pages  |   publié en 2012
Alain Corbin, "L'avènement des loisirs"

«Cet essai est le fruit de la collaboration de neufs auteurs et d'un coordinateur, Alain CORBIN qui a quant à lui rédigé quatre des onze chapitres et proposé introductions et résumés des différentes &ea...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2010
Alain Corbin, "L'avènement des loisirs"

«Selon l'auteur Alain Corbin, au fil des temps, le loisir occupe une place primordiale dans notre temps libre dû à une meilleure appréhension des usages du temps.A l'aurore du XIXème siècle, le loisir prenait p...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2010

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014