Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Les réseaux : un nouveau concept, une vieille histoire
II) L'analyse des réseaux sociaux, une méthodologie quantitative
III) La sociabilité
IV) Le capital social
V) Réseaux et cohésion sociale
VI) Un nouveau paradigme sociologique ?
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La première apparition du terme de "réseau social" vient d'un article de l'anthropologue britannique A. Barnes (1954). Puis, le recours à cette notion, qui sert à désigner l'ensemble des relations entre personnes ou groupes s'est répandu.
La sociologie des réseaux sociaux constitue donc un ensemble de concepts, méthodes, théories qui prennent pour objet d'étude non pas les attributs des individus mais les relations entre eux, leurs régularités, leurs transformations, leur effets sur les comportements individuels etc.
Dans ce cadre, un réseau désigne un ensemble d'unités sociales en relation/interaction ()

Extraits

[...] Et permet de discuter et de refonder les concepts les plus classique de la sociologie, tels que celui de groupe social Transformation de la sociabilité, déclin de la cohésion social ? Les discours de déploration Très souvent, les discours du déclin de la sociabilité renvoient à une dimension quantitative mais aussi qualitative, voire morale (affaiblissement, décadence) ; d’où enjeu du lien social, de la cohésion sociale, de l’intégration, dont la sociabilité serait le dernier support (déjà remise en question du rôle intégrateur joué par la famille, la religion L’affaiblissement de la sociabilité, un progrès pour la cohésion sociale ? [...]


[...] L’observation des réseaux est délimitée par des frontières supposées pertinentes. C’est un choix effectué par le chercheur, qui peut s’appuyer sur des frontières existantes, socialement instituées mais suppose avant tout qu’il y ait une certaine cohésion interne (i.e. densité). Cela crée plusieurs problèmes : - délimiter les contours d’un groupe pour en analyser la structure alors que l’analyse structurale considère que les contours d’un groupe ne peuvent être déterminé qu’après analyse du réseau auquel il appartient. - peut faire passer pour isoler des individus indirectement liés les uns aux autres par des intermédiaires extérieurs - néglige la dimension cognitive Les réseaux personnels La sociométrie de Moreno relève plus d’une analyse des réseaux complets mais laisse de la place à la notion de réseau personnel par l’analyse de l’ atome social (i.e. [...]


[...] On utilise donc un autre outil mathématique : l’algèbre linéaire et le calcul matriciel. Cette méthode est défendue par Katz ou Festinger, notamment dans la recherche de sous-groupes. Cette méthode a été favorisée par le développement de l’informatique et depuis les années 1970, on a un recours systématique à la représentation matricielle. Réseaux complets vs réseaux personnels Dans l’étude des réseaux, on distingue deux approches : -établir des relevés exhaustifs de l’ensemble des relations : c’est l’analyse structurale qui est l’approche dominante. [...]


[...] Le blockmodeling Il consiste à dégager les différentes classes d’équivalence bloc à l’intérieur d’une population donnée et à modéliser les relations que ces classes entretiennent entre elles. C’est une conception structurale des rôles sociaux »joués par les individus appartenant à ces classes, qui définissent leurs positions sociales. L’équivalence structurale, une avancée sociologique ? Le Foisonnement et la complexité des modélisations mathématiques et la pauvreté de leurs explications empiriques pose cette question : quel est l’apport réel de l’analyse structurale ? [...]


[...] Ceci s’explique car individu se représente l’amitié comme une relation entre égaux donc à plus de chance d’être si les individus sont effectivement égaux, auquel il faut ajouter le rôle des lieux de rencontre, du conjoint. De l’amitié à la solidarité L’amitié crée le lien social et obéit à une régularité sociologique, d’où elle contribue à constituer et à réguler la société. Même si elle est décrite comme libre et gratuite, il existe une solidarité instrumentale et une solidarité expressive (l’idée de confident). Il existe une séparation des réseaux familiaux et non familiaux et une différenciation des soutiens qu’ils apportent. L’entraide est par exemple plus forte chez les ménages aisés. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
06/04/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Consulté
46 fois

Informations sur l'auteur Aimé L. (étudiant)

Niveau
Grand public
Ecole, université
licence...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
01/02/12 - 18:06:03
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Pierre Mercklé, Sociologie des réseaux sociaux : fiche de lecture

«La première apparition du terme de "réseau social" vient d'un article de l'anthropologue britannique A. Barnes (1954). Puis, le recours à cette notion, qui sert à désigner l'ensemble des relations entre personnes ou...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2009
Les réseaux sociaux politiques

«L'histoire des réseaux sociaux politiques commence le 4 janvier 2007. Le jour où Barack Obama parvient à convaincre Chris Hugues, l'un des fondateurs de Facebook, de le rejoindre dans sa campagne en lui confiant une mission : met...»

Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   36 pages   |   publié en 2012
Les réseaux sociaux, une nouvelle méthode de recrutement ?

«Un réseau social est une «communauté d'individus ou d'organisations en relation directe ou indirecte, rassemblée en fonction de centres d'intérêts communs». C'est donc une structure sociale composé...»

Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   82 pages   |   publié en 2012
Préparation de l'UE7 du DCG : introduction au management et théories des organisations

«La division du travail est la répartition des tâches entre postes de travail différents. On distingue :- la division horizontale du travail qui se caractérise par le nombre de tâches opérées ...»

Commerce   |  Management organisation  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   40 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, Dom Juan, Acte 1 scène 1
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006