Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Synthèse de l'ouvrage

Introduction

A. Qu'est-ce qu'un mouvement social ?
B. Des obstacles à l'analyse
C. Les frustrations et les calculs
D. La mobilisation des ressources
E. De nouveaux mouvements sociaux (NMS) ?
F. Militantisme et construction identitaire
G. La Construction symbolique des mouvements sociaux
H. Mobilisations et systèmes politiques

Conclusion

II) Réflexion personnelle

A. Suite à la lecture de l'ouvrage de Neveu, reprenant l'évolution de la sociologie des mouvements sociaux, je me suis demandée
B. Aujourd'hui, la plupart des mouvements sociaux sont liés au monde du travail. Alors quelle place tiennent les syndicats dans les mouvements sociaux ?

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Impossible d'imaginer l'histoire du siècle sans mouvements sociaux : juin 36, mai 68 Plus de mouvements sociaux signifierait plus de mobilisation d'hommes et de femmes comme dans le syndicalisme, l'écologisme, le féminisme

Les mouvements sociaux sont souvent peu ou mal analysés, mais provoquent de vives réactions, ils sont assimilés à une irruption dans la rue, du désordre.
Et quand les mouvements sociaux sont analysés, l'analyse relève plus du jugement que d'une explication des faits.

L'ouvrage soulève donc les problématiques suivantes :

- Pourquoi certains groupes se mobilisent plus que d'autres ?
- Quelle est la rationalité des mobilisations ?
- Quel est le rôle des médias ?
- Comment les systèmes politiques y réagissent-ils ?

Extraits

[...] Cependant cette vision des choses ne reflète pas totalement la réalité. Parce que les syndicats ont en fait un rôle bien plus complexe. Et contrairement à ce qu’on pense permettent aussi de réduire la conflictualité dans les entreprises. Concrètement, quelle place tiennent-ils ? Les syndicats rassemblent les moyens matériels et humains de l'action collective. La mobilisation coûte cher, et les syndicats sont un moyen de la financer. Ils collectent des cotisations, bénéficient parfois de dons ou de subventions publiques. Cependant ces moyens permettent surtout de payer des permanents, ce sont des personnes qui travaillent à temps plein pour le syndicat, assurent des permanences pour informer ou aider les salariés, gèrent les aspects matériels de la vie syndicale, négocient avec les employeurs. [...]


[...] Elle est importante parce que des dérapages sont toujours préjudiciables à la cause que l'on défend. Si, par exemple, lors d'une manifestation, des violences ou des dégradations sont commises par les manifestants, ils auront plus de mal à rallier l'opinion publique. Les syndicats font ainsi fonction de service d'ordre pour maintenir la revendication dans certaines limites. Les conflits antérieurs et les négociations successives ont amené les employeurs et les syndicats, et souvent l'Etat, à s'entendre pour édicter des règles qui régissent les situations de conflits potentiels. [...]


[...] Ils se limitent à l’accès des mouvements aux autorités, au traitement différencié des protestataires selon la perception de la menace qu’ils incarnent pour le système. La notion de structure des opportunités politiques apparaît dans les années 80 : Il s’agit de l’état d’une structure de jeu dans laquelle se développe un mouvement social. La notion de structure des opportunités politiques est une mesure du degré d’ouverture et de vulnérabilité du système politique aux mobilisations. A mobilisation égale, des contextes politiques augmentent ou minorent les chances de succès des mouvements sociaux. [...]


[...] Ces modèles mettent en relation la notion de mouvement social avec celles de politique, organisation, domination, frustration sociale, rationalité individuelle, stratégie, culture, militantisme, construction identitaire La lecture de cet ouvrage à alors suscité chez moi une interrogation : quelle place tiennent les syndicats dans les mouvements sociaux ? Aujourd’hui, comme la plupart des mouvements sociaux sont liés au monde du travail, les syndicats sont très présents. Ils ont en fait un rôle complexe. Ils rassemblent les moyens matériels et humains de l'action collective. Ils sont aussi un cadre institutionnel qui permet de faire émerger des décisions collectives et de mener des négociations pour sortir des conflits. Enfin, ils permettent de maintenir le conflit social dans des formes socialement acceptables. [...]


[...] Pour lui, il faut sociologiser le cadre théorique. Tout travail sur les mouvements sociaux implique de partir de la structure sociale, des réseaux préexistants de solidarité. Il développe une cartographie sociale originale : Tilly (1976) développe l’œuvre la plus aboutie des travaux de la mobilisation des ressources Il analyse les conditions sociales de la mobilisation : - L’organisation dépend d’abord de la sociabilité. Il en découle deux variables : o les réseaux de sociabilité volontaire o les identités catégorielles : l’identité, le groupe d’appartenance, que l’individu n’a pas choisi Ces deux domaines de sociabilité se combinent en un. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
01/12/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
20 pages
Niveau
grand public
Consulté
9 fois

Informations sur l'auteur Marie S. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
ressources...
Ecole, université
Conservatoi...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
01/12/10 - 12:15:24
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Marcel Mauss, "Les techniques du corps" : fiche de lecture

«[...] ThèmeLe thème que Marcel Mauss a choisi de traiter dans ce chapitre est les techniques du corps. Il cherche donc à faire rentrer dans l'ethnologie scientifique un champ d'étude laisser jusque là à...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2009
Méthodes des sciences sociales

«Définition des sciences sociales : les sciences sociales s'intéressent à l'étude des hommes sous l'angle de leur relation. Les sciences sociales ont pour objet de dégager des généralité...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   87 pages   |   publié en 2009
Mémoire sur les représentations professionnelles de l'informatique dans le travail social : Le cas des conseillers en orientation et en insertion scolaire et professionnelle

«[...] Depuis les années 1970, le taux du chômage augmente en France et donne alors un nouveau visage au travail social. En effet, à la même époque l'accompagnement vers l'orientation et l'insertion professionnelle se ...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Mémoire  |   fr  |   .pdf  |   66 pages   |   publié en 2012
CAVEJ L2 : Fiches d'Histoire des idées politiques

«Alexis de TOCQUEVILLE (1805-1859) et le libéralisme démocratiqueINTRODUCTION- Il naît en 1805 de noblesse normande, il fait du droit et devient magistrat.- Légitimiste, il refuse de prête...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   70 pages   |   publié en 2011
Le militantisme

«Daniel CEFAÏ, Pourquoi se mobilise-t-on ? : les théories de l'action collective, Paris, Ed. La découverte, 2007.Dans ce livre, Daniel Cefaï nous apprend ce qu'est l'action collective : c'est une action organis&e...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   19 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011