Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

A. Chapitre 1 : Que la souveraineté est inaliénable
B. Chapitre 3 : Si la volonté générale peut errer
C. Chapitre 4 : Des bornes du pouvoir Souverain
D. Chapitre 5 : Du droit de vie et de mort
E. Chapitre 6 : De la loi
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Fiche de lecture sur "Du contrat social" de Rousseau. Le contrat social est le fondement du droit politique : la responsabilité des hommes est engagée à travers la cité qu'ils vont instaurer. La recherche de bonnes institutions (qui permettent la liberté) doit donc être l'objectif dans un État. C'est ce qui permettra à l'homme de réaliser sa nature. Le mal est social, il est du à de mauvaises institutions. Le Contrat Social est la réponse à un paradoxe de départ : « l'homme naît libre mais partout il est dans les fers. ». Cette liberté de droit doit être effective dans les faits, c'est ce que permettra le Contrat Social.

Extraits

[...] L’union est le dépassement des rivalités. C’est un rassemblement des individus, il y a donc augmentation des besoins, et la nécessité de s'organiser au niveau du travail, de la rationalisation. Il y a alors une volonté générale qui se met en place, càd une volonté qui a une finalité commune, ayant pour origine l’ensemble de la communauté - Le pacte doit sauvegarder la liberté et la nature. Chacun doit accepter de mettre en commun ses biens et sa liberté, ensuite il y a une redistribution égalitaire. [...]


[...] Apparition du souci de la collectivité, aussi par intérêt 3. valeur morale, conscience. Dvpt du droit qui permettra la vie en communauté. L’homme devient dc moral, mais il pourra aussi devenir immoral. L’homme possède une perfectibilité (=capacité de se perfectionner) : la rencontre d’autrui. Elle va se dvper à pls niveaux : mentalement : dvpt de son esprit + intellectuellement moralement sensible : autres sentiments que l’amour de soi et la pitié - transformation de la liberté naturelle en liberté civile. [...]


[...] I y a compatibilité entre un pouvoir législatif appartenant au peuple et exécutif appartenant à qq personnes, puisque c’est une question de praticité types d’aristocraties : - La naturelle - L’héréditaire - L’élective : on choisit des individus pcq plus compétents que d’autres pour diriger BILAN : L’objectif de Rousseau est de fonder un Etat légitime avec pour fondement la République Il propose les principes de cette République, repris par la déclaration des droits de l'homme. La liberté ne peut exister que si les hommes ont les moyens intellectuels de la faire appliquer. L’éducation est donc la condition d’une liberté réelle La liberté se conquiert : on naît libre, mais on doit le devenir : il faut être capable de mettre en œuvre cette liberté. La loi en est le moyen. [...]


[...] Le droit et le contrat social ont pour but de dépasser les rapportes de force. Le droit ne peut être fondé sur la nature. Il est de la responsabilité de l’homme d’instaurer et de maintenir la liberté. Rousseau, Les Lettres persanes : La liberté consiste moins à faire sa volonté qu’à n'être pas soumis à celle d’autrui. Elle consiste encore à ne pas soumettre la volonté d’autrui à le notre, quiconque est maître ne peut être libre, et régner c’est obéir (Lorsqu’on est dans le cas d’un régime autoritaire, la liberté du maître est illusoire : il est dépendant de l’obéissance de ses sujets. [...]


[...] La justice c’est la conformité à la loi et au droit naturel. Le contrat social est le fondement du droit politique : la responsabilité des hommes est engagée à travers la cité qu’ils vont instaurer. La recherche de bonnes institutions (qui permettent la liberté) doit donc être l’objectif dans un Etat. C’est ce qui permettra à l’homme de réaliser sa nature. Le mal est social, il est du à de mauvaises institutions. Le Contrat Social est la réponse au paradoxe de départ : l’homme naît libre mais partout il est dans les fers. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
19/05/2007
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Consulté
203 fois

Informations sur l'auteur Marie-julie D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
LYON -...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
02/28/09 - 21:15:57
Anonyme
12/15/08 - 14:59:24
jean-baptiste
02/23/08 - 10:19:42
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Rousseau, "Du Contrat social" et "Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes" : l'homme social est-il corrompu ?

«Dans le Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes et le Contrat social, Rousseau dresse le portrait d'une société qui met à mal les biens les plus élémentaires de l'Homme...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2009
Jean-Jacques Rousseau, "Du Contrat Social", Chapitre III : le droit du plus fort

«Dans son Testament Politique, écrit au XVIIème siècle, le prélat et homme d'État français Richelieu déclare : « Qui a la force a souvent la raison en matière d'État ; et celui qui e...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2009
Rousseau, "Du contrat social", "Chacun se donnant à tous ne se donne à personne"

«Commentaire composé de l'extrait "Chacun se donnant à tous ne se donne à personne" extrait de l'oeuvre de Jean-Jacques Rousseau Du contrat social....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2008
Jean-Jacques Rousseau, "Du Contrat social ou Principes du droit politique"

«Du Contrat social ou Principes du droit politique est un traité rédigé par Jean-Jacques Rousseau (1712-1778). Il paraît en 1762 aux Pays-Bas. A l'origine, il devait s'agir d'un projet magistral intitulé ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2010
Rousseau, "Du contrat social", "Du prétendu droit du plus fort" : commentaire

«Si dans certaines de nos sociétés quelques hommes ont le pouvoir de commander à d'autres et qu'ils en obtiennent l'obéissance, c'est grâce à ce "droit du plus fort" que Rousseau discute dans le chapitre 3 du l...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011