Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Généralités
I) Thèmes du roman
III) Le narrateur
IV) L'espace et le temps dans le récit
V) Les personnages
VI) Jugement personnel
VII) Coups de coeur / coups de gueule
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Ce roman nous expose la réaction de villageois des années soixante confrontés à l'étrange beauté et comportement de Pierre - Marie Lavolps, enfant pas comme les autres qui sera soupçonné du crime de la jeune Christine Râlé. La famille Râlé ne voudra pas laisser impuni ce crime, c'est pourquoi le père Lavolps conclura un terrible marché (il s'engage à tuer son propre fils) avec le frère de la victime ()

Extraits

[...] Ils sont plus ou moins décrits selon leur importance. Leur portrait physique est très souvent lié à leur portrait moral. Ainsi Pierre-Marie a une beauté aussi étrange et mystérieuse que son caractère et les habitants du village sont d’avis que l’on ne peut être beau et intelligent ; donc, Pierre-Marie sera jugé mauvais ou idiot. Les personnages sont très souvent désignés par rapport à leur rôle familial : ce fils Lavolps (p.15), des frères Râlés (p.40,p.61), la mère Râlé (p.61), l’aîné (p.65), ce qui crée l’impression de clan, de meutes d’animaux respectant le rang de ses membres. [...]


[...] Par exemple, il se replie dans sa maison telle une bête dans son terrier, il ne contrôle plus ses besoins qu’ils soient : alimentaires ou sexuels. Deuxièmement, la psychologie des personnage est très réaliste et aboutie. L’exemple qui m’a le plus frappé concerne Pierre-Marie : prend plaisir à faire souffrir les insectes et les bêtes, signe inquiétant chez un enfant, s’il perdure. Enfin, la possibilité pour le lecteur de choisir la fin de ce roman ; comme une porte ouverte, nous incitant à relire le roman afin de découvrir : s’il n’y a pas des indices permettant de désigner laquelle des hypothèses est la plus probable, qui est le meurtrier, quel rôle joue véritablement la narratrice dans cette histoire. [...]


[...] (p.12) J’apprécie la mise en parallèle de la Sécu et du Paradis, car cette pointe d’humour remet en question les inventions et progrès de notre époque. Nous en avons bien besoin en un temps qui voudrait se démarqué de l’Histoire par ses avancées technologiques, alors que nous ne laisserons probablement pas beaucoup de grandes œuvres artistiques mais plutôt des déchets ! à perte de vue, dit ma mère en usant de cette expression qui l’avait longtemps inquiétée, parce qu’elle la prenait au pied de la lettre, croyant que non seulement on peut perdre la vue à force de regarder certaines choses mais que c’était ce qui arrivait à celui qui regardait par la fenêtre ; (p.25) Cette pensée naïve voire enfantine est drôle et pleine de sens si on y réfléchit. [...]


[...] Mais au fait est- ce que Siom existe ? Après des recherches, je n’ai trouvé aucun village dans le Limousin portant ce nom. C’est pourquoi je pense qu’il s’agit d’un nom d emprunt mis à la place d’un autre village afin de le protéger. Mais il y a des petits villages cités qui eux existent ; peut-être que si l’on vient de cette région d’après les indications données on peut deviner quel village se cache sous le nom de Siom. [...]


[...] (p.19) Quelle triste idée du mariage et de la représentation de la vie d’une femme ! . Une trop belle figure n’existe qu’à la proportion du mal qui la guette, l’accompagne, la travaille de l’intérieur, que rien ne nous est donné comme ça, gratuitement, que notre vie, nos actes, nos amours, tout est régi par un principe de compensation qui est sans doute la vraie justice des pauvres et des laids ; (p.23) Je n’approuve pas du tout cette théorie qui suppose une justice au rabais et un certain déterminisme. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
05/10/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
7 pages
Niveau
grand public

Informations sur l'auteur Timothée D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Guzzo Euzébio, Guide du fléchiverbiste

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   396 pages   |   publié en 2007
Vander Motte Christiane, Chronique d'un harcèlement littéraire

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   732 pages   |   publié en 2007
Dilan Ravec, Rodolphe et les Longs Manteaux

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   210 pages   |   publié en 2007
André Dhôtel : représentant du réalisme magique ?

«Les romans de Dhôtel ouvrent les portes à un monde tout à la fois troublant et envoûtant, où se multiplient rencontres et événements étranges et où rêve et réalisme s'entrem&ec...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Mémoire  |   fr  |   .pdf  |   133 pages   |   publié en 2010
Pradas Fabrice, Cinéma Gay

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   424 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011