Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Vie de Michel Leiris

II) Résumé de l'oeuvre

A. Préface : de la littérature considérée comme une tauromachie
B. Chapitre préliminaire
C. Partie I : du spectacle au fantasme
D. Partie II : antiquités
E. Partie III : Lucrèce et les héroïnes blessées
F. Partie IV : Judith et les femmes dangereuses
G. Partie V : tête d'Holopherne
H. Partie VI : terreur et pitié, dualité tragique et métaphysique
I. Partie VII : amours d'Holopherne
J. Partie VIII : la permanence du désastre
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La métaphore de tauromachie présente l'autobiographie comme un combat : un combat cathartique (purifiant), un combat contre soi-même qui passe par l'humiliation volontaire du moi social.
Elle relie l'oeuvre à la mode du récit autobiographique, qui a commencé avec S. Augustin et s'était fixé comme genre littéraire avec Rousseau. Le principe d'organisation par "photomontage" remplace l'organisation chronologique tout simplement parce que Leiris refuse la cohérence entre le moi et une succession linéaire d'événements. En effet, derrière un apparent principe de désordre se trouve une analyse fondée sur la lecture du moi intime ()

Extraits

[...] C’est la dimension vitale de l’oeuvre. Il dessine de son physique le portrait d’un homme d’une laideur humiliante, maladroit, dévoré de tics répugnants. On voit la honte et le dégoût que ce corps inspire a son possesseur. Le portrait moral n’est pas plus flatteur : professionnellement et socialement privilégié sans en tirer le moindre plaisir, sexuellement inactif sans être impuissant on remarque rapidement que ce portrait s’ordonne autour de la potentialité puis sa négation : talent littéraire mais sans emploi, l’amour que cet homme pourrait vivre mais semble s’interdire. [...]


[...] Ses études primaires sont religieuses, son imagination se nourrit de la bibliothèque familiale puis au théâtre et à l’opéra. Il fréquente le milieu artistique : peintres, poètes. Il intègre le groupe surréaliste : consiste à écrire sous la dictée de l’inconscient sans contrôle par la raison. Il le quitte en 1929. Sa rencontre avec un ethnologue et un psychanalyste lui change la vie : il devient ethnographe. Malgré la souffrance physique dont témoigne L’age d’homme, Leiris vivra suffisamment longtemps pour publier beaucoup de poèmes et réflexions. [...]


[...] Cette relation s’est usée car Leiris a consacré sa vie à la littérature et la poésie : j’espérais que le miracle poétique interviendrait pour tout changer et que j’entrerais vivant dans l’éternel, ayant vaincu mon destin d’homme à l’aide des mots Partie VIII : la permanence du désastre L’auteur évoque les naufragés du radeau (bateau) de la méduse pour décrire un état perpétuel (incessant) dont la gravité l’a poussé a entreprendre (commencer) la psychanalyse : un état de perte. Il espérait se libérer de cette obsession de suicide, mais accepte quand même le diagnostic établi par son analyse. [...]


[...] Les dernières pages de l’œuvre sont ambiguës : fermées et ouvertes. Il dit tout se ramène, quoiqu’on fasse, a une petite constellation (union) de choses qu’on tend a reproduire ».l’épreuve de l’introspection et l’affrontement avec la corne du taureau ne l’ont guéri ni de sa souffrance ni de sa nature ni de sa curiosité. [...]


[...] Raconte la représentation de la grossesse et l’accouchement chez l’enfant comme le passage des jouets par la cheminée lâchés par le père Noël. L’infini. Met en scène le vertige éprouvé à l’age de 10ans devant une image hallucinatoire. D’ici découle sa définition de l’âme : sphère dans le corps. Le sujet et l’objet. Dans une nature qualifiée d’hostile, il se promène avec sa mère et ses frères et voit des petits enfants escalader des arbres pieds nus au risque de se blesser ou de faire une chute il découvre que c’est le théâtre de sa première érection. Le diptyque (ouvre d’art) érotique. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
15/09/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Consulté
7 fois

Informations sur l'auteur El Mehdi T. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
informatique
Ecole, université
EMI
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Michel Leiris, "L'Age d'homme"

«Michel Leiris se décrit physiquement. Grâce à l'astrologie, il donne une signification à son physique. Il se trouve laid. Il décrit les gestes qu'il fait et explique qu'il doit certainement oublier des détails...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2009
Michel Leiris, L'Age d'Homme, Incipit

«Commentaire composé de l'autoportrait de Michel Leiris extrait de l'Incipit de L'âge d'homme, idéal pour les révisions du baccalauréat de français....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2008
Michel Leiris, L'âge d'homme, L'autoportrait

«Commentaire composé de l'autoportrait de Michel Leiris extrait de "L'âge d'homme"....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2005
Michel Leiris, "L'age d'homme"

«La métaphore de tauromachie présente l'autobiographie comme un combat : un combat cathartique (purifiant), un combat contre soi-même qui passe par l'humiliation volontaire du moi social.Elle relie l'oeuvre à la mode d...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2009
Michel Leiris, L'âge d'homme, L'autoportrait

«Ce document est un commentaire composé de l'autoportait que fait de lui Leiris au début de son livre "L'âge d'homme". Que relève ainsi cet autoportrait ? Et renseigne-il uniquement sur l'apparence physique de l'auteur ? Document idéal dans le cadre d...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007