Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'espace dans la pièce

A. Espace scénique
B. Deux espaces antagonistes
C. La nullité de l'Homme dans l'espace

II) Le temps dans la pièce

A. Le temps de la fiction
B. L'importance de la durée
C. Le temps en relation avec l'espace

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Les dramaturges classiques se soucient de l'encrage spatio-temporel pour donner l'illusion de la réalité. Ils traitent souvent des sujets empruntés à l'Histoire, et situent l'action et les personnages dans un cadre historique. L' « Ici et le maintenant » (temps et espace de la représentation) sont utilisés pour parler d'un « ailleurs, autrefois » (temps de la fiction). Toutefois, placer la fiction dans un temps et un espace éloignés n'a pas seulement pour but de raconter l'Histoire, mais sert également comme détour aux dramaturges pour parler de leurs époques.

Extraits

[...] Soyons deux zéros bien ronds ( ) qui roulent chacun dans sa direction il n y’a pas d’injustice pour qui marche sur la même portion de terre soumise au même froid ou au même chaud ou au même doux mélange, et tout homme ou animal qui peut regarder un autre homme ou animal dans les yeux est sont égal car ils marchent sur la même ligne fine et plate de latitude, esclave des mêmes froids et des mêmes chaleurs, riche de même, et de même, pauvres (P11). La petitesse de l’Homme par rapport à l’univers rend tous ses projets grandioses vains. Il est faible devant la nature, et cette faiblesse rend tous les Hommes, où qu’ils se trouvent, égaux. [...]


[...] En plus, cette réplique du Dealer, marque le passage du temps, en vous voyant venir vers moi tout à l heure [P39]. L’importance de la durée : Le temps joue un rôle primordial dans la relation Client- Dealer. Dès la première réplique la durée de l’attente est évoquée : Je suis à cette place depuis longtemps que vous et pour plus longtemps que vous [P9]. Mais ni la durée du passé ni celle du futur n’est précisée. L’écoulement du temps dans la pièce est loin d’être inutile, mais sans la détermination de la durée. [...]


[...] Si l’humanité prend conscience de sa nullité, il comprendrait que les inégalités qu’il consacre et qui teintent ses rapports, sont insignifiantes. A propos de ce sujet, Koltès, dans un entretien avec Michel Genson, déclare : je suis optimiste parce que j’ai lu Galilée (rire). C’est une révélation essentielle, c’est la première chose qu’on devrait apprendre à l’école. Notre place dans le temps, dans l’espace, c'est-à-dire notre nullité. Ça relativise tous les problèmes humains. Le seul problème qui vaille qu’on le prenne au sérieux, c’est la souffrance physique, celui du tiers-monde, ça, c’est l’essentiel (Une Part de ma Vie, P118). [...]


[...] Il accorde un temps à la diplomatie avant de passer à la force. Ce temps est nécessaire dans la mesure où chacun attend quelque chose de l’autre, et quand ils n’obtiendront rien l’un de l’autre, ils passeront à l’étape ultime, celle de la violence. Toute relation humaine est ainsi bâtie. Dans l’échange verbal, chacun cherche à trouver son compte, à affirmer sa place, et si besoin est, les rapports de violence remplacent la parole. Le chronométrage de la durée mis en rapport avec l’humeur du Dealer, met en exergue les étapes d’un échange humain, qui aboutit finalement à la prise des armes et à la guerre. [...]


[...] Un rappel de la vie utérine paisible qu’on a tous connu avant de se jeter dans ce monde de brutes et de bêtes sauvages. La nullité de l’Homme dans l’espace : L’auteur évoque l’injustice de la terre, liée à la disproportion des conditions climatiques, qui fait qu’il ait des zones géographiques qui ont une situation prospère par rapport à d’autres où c’est le contraire: puisqu’il n’y a pas d’injustice sur cette terre autre que l’injustice de la terre elle-même, qui est stérile par le froid ou stérile par le chaud et rarement fertile par les deux mélange du chaud et du froid [P11]. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
25/05/2010
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Rabiaa M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
Université...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Les Misérables de Victor Hugo
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Les personnages de la famille Raquin
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008
Georges Orwell, "1984"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2008
Salem (Salem's Lot) - Stephen King, 1975
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   10 pages   |   publié en 2014
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait de l'acte 1, scène 1 - Molière : L'éloge du tabac par Sganarelle
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait Acte II, Scène 2 - Molière : Éloge à Charlotte
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014