Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) La descente aux enfers de Sibyl

A. Un certain talent
B. Renversement dans son jeu d'actrice
C. Effets

II) Le changement dramatique du comportement de Dorian : naissance de sa cruauté et du 1er péché

A. Du discours amoureux au discours critique
B. Naissance de la cruauté de Dorian et de son 1er péché
C. Une volonté de se racheter purement égoïste

III) Le portrait : reflet de la cruauté de Dorian

A. Un portrait vivant
B. La réalisation d'un voeu
C. L'avenir du portrait

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Les six premiers chapitres du Portrait de Dorian Gray, publié dans sa version définitive en 1891, sont fondamentaux car ils sont nécessaires à la compréhension des différents retournements qui vont s'opérer aux chapitres suivants et plus particulièrement au septième chapitre.

Extraits

[...] Le Septième chapitre du Portrait de Dorian gray marque un tournant dans l’œuvre. Nous assistons à la descente aux enfers de la jeune comédienne Sibyl Vane qui passe du statut d’actrice merveilleuse au rang d’actrice pitoyable. Ce changement volontaire de la jeune fille provoque une modification du comportement de Dorian qui devient, sans s’en apercevoir, d’une grande cruauté. En repoussant la jeune fille, en la tuant moralement, il commet son premier péché qui va se refléter sur son portrait qui prend vie. [...]


[...] De plus, elle est imperturbable et les ricanements et les huées ne l’empêchent pas de continuer à jouer la pièce. Ainsi, Sibyl est présentée comme une comédienne talentueuse, un génie véritable comme l’affirme Lord Henry en entrant dans le théâtre (page 134) - il reprend ici une expression de son ami Dorian à propos de Sibyl. Dorian dit d’elle qu’elle est une grande artiste (page 138). De plus, il la présente comme une créature d’un autre monde une divinité comme l’affirme Lord Henry, toujours en reprenant les termes de Dorian. [...]


[...] Sous l’influence du dandy, Dorian considère que la beauté est plus importante que les sentiments, ce qu’il explique page 98 : tu m’as dit un jour que le sentiment te laissait froid mais que la beauté, à elle seule, te faisait pleurer Cependant, Dorian a conscience de cette influence puisqu’il dit rien de tout cela ne me serait arrivé si je ne t’avais pas rencontré Mais étant naïf, il n’imagine pas que Lord Henry le dirige vers le chemin de sa perdition. Il est essentiellement question de discussions dans les chapitres cinq et six. Sibyl raconte son amour pour Dorian à sa mère et à son frère ; de son côté Dorian invite ses amis Basil et Lord Henry à venir admirer la talentueuse Sibyl. Ce sont des moments de détente avant la chute. [...]


[...] Si le public et Dorian sont tous deux désappointés, ils ne réagissent toutefois pas de la même manière. En effet, les spectateurs qui étaient si enthousiastes avant le lever de rideau rient du jeu affligeant de la comédienne. Ils sont irrespectueux puisqu’ils s’agitent dans la salle, parlent à haute voix et n’hésitent pas à siffler puisqu’à la fin du second acte il est dit que les huées fusèrent A la fin de la pièce, au moment tragique de la mort des deux amants, le rideau tombe sur des ricanements ce qui prouve l’échec total de la pièce. [...]


[...] En effet, Dorian vient d’être cruel envers Sibyl. Sa méchanceté n’est pas visible sur son visage qui reste toujours aussi beau mais elle se manifeste sur le visage du portrait qui est devenu un beau visage défiguré au sourire cruel La modification sur le portrait reste subtile car il s’agit d’un soupçon d’ une pointe (pages 144-145) de cruauté qui s’est dessinée sur l’image du jeune homme mais Dorian a tout de même peur car le portrait devient comme un journal intime qui recel[e] le secret de sa vie, révèl[e] son histoire Le portrait est lisible comme une confession dans laquelle Dorian aurait fait part de toute sa cruauté envers Sibyl. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
28/02/2008
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Consulté
16 fois

Informations sur l'auteur Alexandre D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2008
Evelyne Brisou-Pellen, "Le crâne percé d'un trou"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2010
Céline, Voyage au bout de la nuit, 2ème séquence
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Molière, "Le Misanthrope", Acte I scène 1, vers 1 à 36
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2007
Anne-Marie Cadot-Colin, "Perceval ou le Conte du Graal" : résumé et analyse
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
Alcools - Guillaume Apollinaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
La Peau de chagrin - Balzac
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Etre sans destin: p. 121-125 - Imre Kertész
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Un athlétisme affectif - Antonin Artaud (1938)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Sonnets pour Hélène - Ronsard : sonnet XXIII
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014