Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Résumé du livre

A. Les pilleurs de tombeaux
B. La momie
C. Le hiéroglyphe
D. Pharaon
E. Le père de Pharaon
F. La pyramide

II) Analyse du livre

A. Focalisation
B. Titre du roman
C. Personnages
D. Un roman entre l'Histoire et le fantastique
E. Exploitation historique
F. Raisons pour lesquelles on a aimé ou non ce livre

Bibliographie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le livre s'ouvre en focalisation externe : le narrateur décrit les ombres qui se déplacent dans la nuit, dont une plus petite, celle du héros Khay, qui veut être pilleur de tombes comme ses autres compagnons. La description se limite à la succession de faits : Khay est martyrisé par les autres hommes car il n'est qu'un garçon mais il refuse d'abandonner, ce qui nous prouve déjà sa force de caractère, car Khay est orphelin et donc habitué à se débrouiller seul.

On peut remarquer que l'écriture est efficace et lapidaire car elle correspond à des fragments visuels, correspondant à des actions : les marches sont déterrées, les unes après les autres et on passe d'un couloir sombre à éclairé. L'atmosphère se veut pesante car personne ne parle et les pilleurs cherchent des signes les conduisant vers le tombeau. On découvre maintenant la pièce en focalisation interne, au travers des yeux des visiteurs. Le vieil homme qui commande la troupe accepte que Khay prenne une part du magot s'il les aide ()

Extraits

[...] Finalement, le thème romantique (au risque de faire un anachronisme) de l'errance et du voyage initiatique sont assez bien traités. On vit davantage l'aventure du héros à travers le paysage qui se modifie au fil de ses pas, que dans ses actions, pragmatiques. C'est sûrement pourquoi les avis sont si tranchés sur ce livre, soit l'on est séduit par la poésie qui se dégage de ce rien de cette absence de narration, qui en devient donc parti-pris de l'auteur, soit l'on interprète cela comme une écriture lacunaire et franchement mauvaise. [...]


[...] Le personnage principal Khay est peu travaillé et est davantage un prétexte à évoquer la vengeance de la momie : il ne semble pas craindre le courroux de la momie alors qu'il profane la tombe et il ne sait pas lire. C'est un garçon très indépendant qui a réussi à émerger de sa situation d'orphelin et voulait se faire de l'argent en volant les richesses des tombes. Il est encore innocent bien que très débrouillard et il doute longtemps de la disparition de sa momie, ou plutôt de sa seconde vie sur Terre. [...]


[...] On retirait aussi tous les organes que l'on plaçait dans des vases canopes, sculptés avec les têtes des quatre dieux Fils d'Horus, sauf le coeur avec cette deuxième étape de l'éviscération (considéré comme siège des sentiments et de la personnalité, alors qu'ils croyaient le cerveau inutile) et les reins. Après les ablations, on voulait déshydrater le corps, pour endiguer le processus de putréfaction et ce, grâce à du sel de natron, utilisé normalement par les pêcheurs (la dessiccation). Une fois que le corps est noir et sec, on lui redonnait une apparente vie en le bourrant de mélanges parfumés (la reconstitution). [...]


[...] Le chacal gémit comme s'il voulait empêcher son maître de quitter cette terre avec la momie et les deux héros traversent donc le désert. Un jour, ils croisent des cavaliers qui ont avec eux . un des pillards qu'ils ont retrouvé mort ! Cette deuxième rencontre avec un pillard injustement mort, laisse bien sûr présager une vengeance, ou, dans le cas des croyances égyptiennes, une malédiction du pharaon pour avoir été ainsi troublé dans son repos éternel. Khay s'interroge : que faisaient ces deux pillards si loin dans le désert ? [...]


[...] Ensuite, cette aventure du jeune Khay n'est en rien un roman d'apprentissage. Le jeune garçon n'évolue pas au fil du récit et on peut dès lors se demander, stupidement, pourquoi l'auteur a rédigé un tel livre. Est-ce seulement pour nous informer sur une époque révolue (récit lacunaire puisque l'on n'en apprend pas plus sur les pratiques funéraires, la vie quotidienne, les dieux) ? Ce type de roman historique cherche normalement à établir une relation lecteur-héros, en faisant surmonter des épreuves au protagoniste, mais puisque le récit est extrêmement linéaire (pillage du tombeau, tour de l'Egypte avec la momie pour se faire de l'argent, prononciation du nom du défunt à haute voix, disparition de la momie, pharaon actuel renversé et peuple enrôlé, présents faits par le pharaon à son père mise en ordre du tombeau, destruction du monument et disparition du chacal et du défunt), Khay n'est pas réellement confronté à des épreuves ou a des péripéties. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
10/08/2009
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
10 pages
Niveau
grand public
Consulté
47 fois

Informations sur l'auteur Fleur H. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
histoire de...
Ecole, université
Paris 1
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Les Misérables de Victor Hugo
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Les personnages de la famille Raquin
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008
Georges Orwell, "1984"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2008
Salem (Salem's Lot) - Stephen King, 1975
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   10 pages   |   publié en 2014
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait de l'acte 1, scène 1 - Molière : L'éloge du tabac par Sganarelle
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait Acte II, Scène 2 - Molière : Éloge à Charlotte
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014