Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La fable : mensonge et vérité

A. La Fontaine et les personnages de ses fables
B. Une vérité morale cachée dans les fables

II) La remise en question du comportement humain

A. Les hommes jouent la comédie
B. Ils portent un masque
C. La vanité humaine

III) Le rôle éducatif de la fable

A. Le charme des fables donne envie au lecteur d'approfondir sa réflexion
B. Les personnages de fables et les types humains
C. L'épicurisme : la sagesse des fables

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Sous le règne de Louis XIV, on observe la publication, entre 1668 et 1693 des douze livres de fables de la Fontaine, écrivain à la fois satiriste et moraliste. Ces "fictions animales et humaines", mettant en scène végétaux, humains, animaux et parfois objets, rencontrent à la fois de l'admiration, du succès et des critiques : La Fontaine met en scène des traits de caractère et des vices humains, et plus d'un peuvent se sentir visés.

Selon Olivier Leplâtre, la fable « qui est un mensonge » vérifie tous les mensonges des hommes, mais elle dit finalement vrai : son rôle, paradoxal, se limite-t-il uniquement à montrer les mensonges humains, ou n'y a-t-il pas un rôle éducatif caché derrière chaque moralité ?

C'est ce à quoi nous allons nous efforcer de répondre en montrant d'abord le paradoxe de la fable, mêlant mensonge et vérité, puis en décrivant la comédie "que les hommes ou les bêtes montent pour eux-mêmes", pour finir par montrer le rôle éducatif de la fable ()

Extraits

[...] Et inversement, La Fontaine nous montre avec certains animaux, dotés cette fois de qualités et non de défauts, l'exemple à suivre. Ici encore les descriptions physique et mentale, ainsi que les caractérisations jouent un rôle fondamental pour influencer le lecteur. Prenons comme exemple Colombe et la Fourmi” (livre II, fable qui montre que l'entraide est possible même entre espèces et classes différentes: Colombe aussitôt usa de charité;” La Colombe incarne la charité; elle ne sait pas encore que la Fourmi va également la sauver, elle l'aide par pur altruisme. [...]


[...] C'est toutefois un fait que La Fontaine assume parfaitement puisqu'il déclare dans la Préface des Fables que mensonge et les vers de tous temps sont amis”. Mais le but de La Fontaine, en écrivant ces fables, n'est pas uniquement de critiquer: ceci n'est d'ailleurs qu'un but secondaire. La Fontaine veut nous transmettre la vérité grâce aux fables, la vérité concernant l'homme, ses vices: bref une vérité morale sur l'humanité: badineries ne sont telles qu'en apparence; car dans le font elles portent un sens très solide.” (La Fontaine dans la Préface des Fables). [...]


[...] Les Fables nous montrent donc tantôt la corruption de l'homme, à travers les animaux, tantôt sa vanité, parfois ses craintes, ses aspirations. Mais leur rôle ne s'arrête pas là: il existe beaucoup de manières de dénoncer les vices humains (satire, pamphlet, comédie) et ce rôle limité ne serait pas satisfaisant. Le lecteur attend quelque chose de plus que la démonstration des bassesses de certains individus: la fable a donc sans aucun doute une fin plus poussée. Une? Ou plusieurs? La fable remplit une véritable fonction éducative envers le lecteur: effectivement, à travers la dénonciation des faiblesses de l'homme, elle lui offre la possibilité de se connaître lui-même. [...]


[...] Mais la venue de la mort fait tomber le masque: le bûcheron, ne souhaitant pas mourir, demande juste à la mort de l'aider et nous montre qu'il s'agissait seulement une feinte. La Fontaine reprend donc ici les idées de Montaigne, qui écrit dans le chapitre 10 du livre III des Essais: “Mundus universus exercet histrioniam” (le monde entier joue la comédie). Les mensonges cités dans le sujet pourraient donc être des mensonges concernant l'identité, le comportement: les hommes agissent avec un comportement, pour des raisons différentes, par exemple à des fins peu honnêtes (un monde abuse, qui manipule”, selon Leplâtre): dans Renard et le Bouc” (livre III, fable le renard se fait passer pour un ami auprès du bouc alors qu'il ne s'agit en fait que de profiter de lui : “Capitaine Renard allait de compagnie Avec son ami Bouc des plus hauts encornés.” Après être descendu dans un puits avec son compère, le Renard se sert du Bouc pour en sortir, tout en le laissant au fond du puits et en lui disant de s'en tirer seul. [...]


[...] Elle finit d'ailleurs par éclater et mourir. On peut donc ici parler de “rôle de confort”: les personnages se travestissent pour paraître ce qu'ils aimeraient être mais ne seront jamais, pour se créer un nouveau personnage, une nouvelle image, bref, ils se créent des rêves s'inventent des rêves”) : “Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs, Tout petit Prince a des Ambassadeurs, Tout marquis veut avoir des pages.” Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf”, livre fable Cette mise en valeur exagérée de la personne de certains protagonistes permet, en plus de leur procurer un bonheur momentané, d'apaiser des inquiétudes plus profondes, typiques de l'esprit souvent anxieux et tourmenté des hommes: suis-je assez puissant? [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
24/01/2011
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
7 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Camille B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La Fontaine, Les Animaux malades de la Peste

«Placée en ouverture du recueil de 1678 (c'est la première fable du livre VII), cette fable remonte à une tradition attestée du XVIème siècle, en France et en Italie. Pour écrire cette fable, La Fontai...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2005
Le "pouvoir des fables" : récit et morale

«Dissertation sur le "pouvoir des fables". La Fontaine écrit dans sa préface aux Fables : "L'apologue est composé de deux parties dont on peut appeler l'une le corps, l'autre l'âme. Le corps est la fable ; l'â...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
"Les Fables" de La Fontaine : mensonge et fiction

«Sous le règne de Louis XIV, on observe la publication, entre 1668 et 1693 des douze livres de fables de la Fontaine, écrivain à la fois satiriste et moraliste. Ces "fictions animales et humaines", mettant en scène vé...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2011
Jean de La Fontaine, "Fables" : "Le Songe d'un habitant du Mogol" (X, 9) et "Le Berger et le Roi" (XI, 4) : analyse littéraire

«Jean de La Fontaine écrit au dauphin de France à qui il dédie son recueil de Fables : « Vous êtes en un âge où l'amusement et les jeux sont permis aux Princes ; mais en même temps vous deve...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   18 pages   |   publié en 2012
La Fontaine, "La Fille" : analyse linéaire

«La fable la fille est issue du recueil Les Fables de Jean de La Fontaine (1621-1695), publiées à Paris de 1668 à 1693. Cette fable est extraite du Livre VII, dans lequel elle figure en quatrième position ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2012

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007