Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Une découverte du globe terrestre

A. Un monde petit
B. Un monde imparfait
C. Des habitants dévalorisés

II) La prééminence de Micromégas

A. Une dispute
B. La supériorité de Micromégas

III) Une portée philosophique

A. Les jugements hâtifs du Saturnien
B. La prudence de Micromégas

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le chapitre IV est le chapitre central du conte et relate l'arrivée des géants sur Terre. On voit les deux personnages qui dialoguent en observant le globe terrestre à la recherche, notamment, d'une éventuelle trace de vie.

I- Une découverte du globe terrestre

Dans ce chapitre, l'arrivée des deux extraterrestres sur la Terre donne lieu à une vision extérieure de la planète, que nous ne connaissons pas.

a- Un monde petit

La description de la Terre est faite de façon assez péjorative, en utilisant les critères de taille des deux extraterrestres :
- la Méditerranée est une mare, presque imperceptible (ligne 12)
- le grand Océan, un petit étang (ligne 13)
- le continent, une taupinière (ligne 13)
- les fleuves, des petits ruisseaux (ligne 27)
- et les montagnes, des petits grains pointus (ligne 29).

Le décalage culmine lorsqu'ils découvrent une baleine. En effet pour eux, c'est quelque chose d'imperceptible : Enfin l'habitant de Saturne vit quelque chose d'imperceptible qui remuait entre deux eaux dans la mer Baltique : c'était une baleine (lignes 48-49), alors que c'est l'être vivant le plus gros de la planète. La mettant sur son pouce (Il la prit avec le petit doigt fort adroitement ; et la mettant sur l'ongle de son pouce, lignes 49-50), le Saturnien rend comique la petitesse de la description.

Au total, ce qui pour les humains peut être considéré comme gigantesque est apprécié par Micromégas et le Saturnien comme petit, ainsi que le rappelle la répétition de l'adjectif petit : il y a un effet constant de contraste et de paradoxe ()

Extraits

[...] Le chapitre IV est le chapitre central du conte et relate l’arrivée des géants sur Terre. On voit les deux personnages qui dialoguent en observant le globe terrestre à la recherche, notamment, d’une éventuelle trace de vie. Une découverte du globe terrestre Dans ce chapitre, l’arrivée des deux extraterrestres sur la Terre donne lieu à une vision extérieure de la planète, que nous ne connaissons pas. Un monde petit La description de la Terre est faite de façon assez péjorative, en utilisant les critères de taille des deux extraterrestres : - la Méditerranée est une mare, presque imperceptible (ligne 12) - le grand Océan, un petit étang (ligne 13) - le continent, une taupinière (ligne 13) - les fleuves, des petits ruisseaux (ligne 27) - et les montagnes, des petits grains pointus (ligne 29). [...]


[...] Les gazettes dirent que leur vaisseau échoua aux côtés de Botnie, et qu’ils eurent bien de la peine à se sauver ; mais on ne sait jamais dans ce monde le dessous des cartes. Je vais raconter ingénument comme la chose se passa, sans y rien mettre du mien, ce qui n’est pas un petit effort pour un historien. Chien de manchon : chien de petite espèce qui peut tenir dans un manchon ; les gardes du roi de Prusse étaient d’une stature légendaire. [...]


[...] Comme ces étrangers-là vont assez vite, ils eurent fait le tour du globe en trente-six heures ; le soleil, à la vérité, ou plutôt la terre, fait un pareil voyage en une journée ; 10 mais il faut songer qu’on va bien plus à son aise quand on tourne sur son axe que quand on marche sur ses pieds. Les voilà donc revenus d’où ils étaient partis, après avoir vu cette mare, presque imperceptible pour eux, qu’on nomme la Méditerranée, et cet autre petit étang qui, sous le nom du grand Océan, entoure la taupinière. Le nain n’en avait eu jamais qu’à mi-jambe, et à peine l’autre avait-il mouillé son talon. [...]


[...] La 40 dispute n’eût jamais fini, si par bonheur Micromégas, en s’échauffant de parler, n’eût cassé le fil de son collier de diamants. Les diamants tombèrent ; c’étaient de jolis petits carats assez inégaux, dont les plus gros pesaient quatre cents livres, et les plus petits cinquante. Le nain en ramassa quelques-uns ; il s’aperçut, en les approchant de ses yeux, que ces diamants, de la façon dont ils étaient taillés, étaient d’excellents 45 microscopes. Il prit donc un petit microscope de cent soixante pieds de diamètre, qu’il appliqua à sa prunelle ; et Micromégas en choisit un de deux mille cinq cent pieds. [...]


[...] Ils firent tout ce 15 qu’ils purent en allant et en revenant dessus et dessous pour tâcher d’apercevoir si ce globe était habité ou non. Ils se baissèrent, ils se couchèrent, ils tâtèrent partout ; mais leurs yeux et leurs mains n’étaient point proportionnées aux petits êtres qui rampent ici, ils ne reçurent pas la moindre sensation qui pût leur faire soupçonner que nous et nos confrères les autres habitants de ce globe avons l’honneur d’exister Le nain, qui jugeait quelquefois un peu trop vite, décida d’abord qu’il n’y avait personne sur la terre. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
15/09/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
12 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Voltaire, "Micromégas", Chapitre VI : commentaire de la rencontre avec les hommes

«Amusant par cette confrontation entre les géants extra-terrestres et les infiniment petits que sont pour eux les hommes, situation extrêmement fantaisiste et dépaysante qui donne lieu à un comique de situation : cf la situa...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009
Voltaire, "Micromégas", Chapitre 4

«Commentaire composé semi-rédigé du chapitre 4 de Micromégas de Voltaire....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2008
Voltaire, Micromégas

«Analyse et résumé de l'oeuvre "Micromégas" de Voltaire, sous la forme d'un plan détaillé de commentaire composé en quatre parties. Document de 2 pages environ au format Word (environ 1000 mots)....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006
Voltaire, "Zadig", Chapitre 6, Le Ministre

«Déçu par l'infidélité de ses deux compagnes successives, condamné pour avoir fait preuve d'esprit critique puis innocenté, victime de la jalousie de l'Envieux, Zadig vient de recevoir le prix de gén&ea...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
Voltaire, "Zadig", Chapitre 11, Le Bûcher : analyse

«Zadig, une oeuvre de François-Marie Arouet, dit Voltaire, écrivain et philosophe français du siècle des Lumières, le XVIIIe siècle.Zadig a été publié pour la premi...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011