Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'état dépressif de l'auteur

A. La voix du poète
B. Un être marginal marqué par le refus

II) Une poésie parnassienne

A. La structure du poème
B. L'image de la mort

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

À l'époque d'écriture du poème, Verlaine vient de perdre son père. Dans le même temps, seul et inconsolable, il écrit le poème précédent et fait part de sa souffrance affreuse devant le refus de sa cousine. Le contexte dépressif est donc là et il ne croit alors plus en rien. L'Angoisse fait entendre sa voix et témoigne d'un être de refus, marginal et solitaire ()

Extraits

[...] Ces différents refus sont en fait l’expression la plus vive d’un lyrisme désenchanté. II- Une poésie parnassienne Mouvement littéraire qui doit son appellation à une référence mythologique grecque, le ont Parnasse, lieu sacré habité par les Muses et leur conducteur, le dieu Apollon, la poésie parnassienne influence incontestablement ici Verlaine. La structure du poème Avec la forme classique du sonnet, l’auteur veut suivre les parnassiens, dont il recherche l’amitié : - dans le premier quatrain, il travaille, comme les parnassiens, le style en utilisant avec succès les enjambements et les rejets déjà introduits par les romantiques. [...]


[...] L’image de la mort Elle n’apparaît pas comme une issue salvatrice. Verlaine en a peur et se condamne dès lors à porter son fardeau. On retrouve ainsi dans le dernier tercet toute la symbolique de la fatalité verlainienne, marquée par le champ lexical de la mort (Lasse de vivre, mourir, perdu, âme, affreux naufrages) : un être ballotté au gré des événements défavorables, confronté à une suite d’échecs et de naufrages. Le lecteur est cependant tenté de le suivre lorsqu’il appareille au dernier vers pour de nouvelles aventures (affreux naufrages). [...]


[...] Lasse de vivre, ayant peur de mourir, pareille Au brick perdu jouet du flux et du reflux Mon âme pour d’affreux naufrages appareille. Paul Verlaine, Poèmes saturniens, L’Angoisse. ÉTUDE ANALYTIQUE Introduction Poète français, Paul Verlaine (1844-1896) est avant tout le poète des clairs-obscurs. À côté de quelques très beaux poèmes, son œuvre oscille entre une production animée de bons sentiments (la Bonne Chanson, Sagesse), des recueils aux qualités inégales et une importante veine paillarde (Femmes, Hombres, posthumes). Quand elle lui appartient véritablement, ce qui fait le charme de la poésie de Verlaine, c’est sa musicalité, à la tonalité tendre et nostalgique. [...]


[...] Ainsi, après des poèmes comme Vœu (le quatrième de la même section), qui mentionne sa cousine presque explicitement, et le septième, À une femme, dans lequel l’auteur semble se plier au refus de la jeune femme, L’Angoisse rend compte de l’état dépressif de Verlaine et du profond dégoût de l’existence qui l’anime. L’état dépressif de l’auteur À l’époque d’écriture du poème, Verlaine vient de perdre son père. Dans le même temps, seul et inconsolable, il écrit le poème précédent et fait part de sa souffrance affreuse devant le refus de sa cousine. Le contexte dépressif est donc là et il ne croit alors plus en rien. L’Angoisse fait entendre sa voix et témoigne d’un être de refus, marginal et solitaire. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/10/2010
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Verlaine, "Poèmes saturniens", "L'Angoisse" : commentaire

«- "Nature, rien de toi ne m'émeut" v.1 : apostrophe à la Nature qu'il provoque violemment (allitérations agressives en [t] et[r]). Verlaine tourne en dérision l'apostrophe romantique à la Nature, visant à l'e...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010
Verlaine, "L'angoisse" : commentaire

«Le chagrin d'amour de Verlaine, la mort de son père le laissent inconsolable "morne et seul". Dans le poème précédent, il nous fait part qu'il souffre affreusement. Plus rien ne l'intéresse, la nature, le charm...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2008
Verlaine, "Charleroi" : commentaire

«Le poème "Charleroi" emprunte son titre au nom d'une ville belge, située dans une région minière et industrielle. Parmi les champs et les usines, un train emmenant Verlaine et Rimbaud roule à toute allure. Au ryt...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2008
Anthologie de sept poèmes de Verlaine avec commentaires

«Dans ces poèmes Saturniens, on découvre un homme sensible qui se nourrit de l'inspiration venant de la nature, des oiseaux mais aussi des femmes. Des femmes qui se révèlent être différentes selon ses ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   15 pages   |   publié en 2008
Verlaine, "Poèmes saturniens", "Promenade sentimentale" : commentaire

«Verlaine n'est âgé que de 22 ans lorsqu'il publie en 1866 les Poèmes saturniens. Le titre du recueil semble particulièrement représentatif des maux de son jeune âge. En effet, Saturne, du nom de Cronos...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008