Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Une sexualité intellectualisée

A. Un texte argumentatif
B. La sexualité loin de la bestialité populaire
C. Indissociable union du corps et de l'esprit

II) Le langage, faculté inhérente à l'homme

A. Verbaliser le sexe
B. La création d'une langue libertine
C. Libération sexuelle des femmes

III) La philosophie libertine

A. Une critique de la religion
B. Une affirmation de l'individualisme
C. Une utopie sociale

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Sorel, auteur de l'Histoire comique de Francion, publiée pour la première fois en 1623, appartient au cercle des poètes libertins dont l'activité consistait en la rédaction de textes souvent érotiques ou blasphématoires.

Le passage à étudier se situe dans le livre sept, moment de l'orgie où se mêlent sexualité et parodie de la religion par le biais notamment de la vénération du « Cul » et du chiffre sept, qui n'est pas anodin et renvoie au septième jour de la création du monde par Dieu ()

Extraits

[...] Ensuite, nous analyserons en quoi le langage constitue une distinction de l’homme. Enfin, nous verrons que parler du sexe équivaut de manière cachée à parler du libertinage en tant que philosophie. I. Une sexualité intellectualisée. Dans ce discours sur le sexe, Francion met en avant une sexualité intellectualisée. Il parle comme un penseur, en énonçant des arguments ; il distingue la pratique des libertins de celle du peuple, qui apparaît comme bestiale, et lie étroitement le corps et l’âme Francion élabore ici une réflexion sur le sexe à travers un discours argumentatif. [...]


[...] Ce passage est le lieu d’une réécriture du don offert par Dieu à Adam de nommer toutes les choses de la Terre pour leur donner une existence. Francion veut donner des noms d’invention à toutes les choses qu’il ne trouverait pas bien nommés D’emblée, il critique l’acte d’Adam et il montre en quoi il est aisé de vouloir modifier des noms. De plus, il reproche à Adam d’avoir mal nommé le sexe puisqu’il apparaît dans le texte sous le mot chose ou par la métaphore des chevilles dans le trou. La religion, ainsi, n’a pas voulu donner de réalité au sexe. [...]


[...] Cette création parodie la Bible et jette ainsi le discrédit sur l’épisode mythique concerné. Mais elle permet également un affranchissement des jugements moraux et par là même une affirmation de l’individu dans son indifférence au regard d’autrui. Ce langage créé constitue la métonymie d’une utopie sociale qui mettrait en application les préceptes du libertinage. Cependant, cette société idéale exclut ouvertement l’essentiel du peuple français, à savoir les gens de basse condition, en affichant à leur égard un grand mépris. Comment dans ce cas rêver à une société meilleure ? [...]


[...] Cette affirmation de l’existence du groupe s’oppose à un autre pronom, eux qui représente le vulgaire ceux qui pratiquent leur sexualité de manière bestiale. Ces derniers apparaissent comme des bêtes qui, à travers le sexe, ne font que saouler leur appétit stupide que satisfaire un instinct sauvage et primitif. Cette métaphore culinaire illustrant davantage le gavage que le raffinement prouve que cette catégorie d’êtres ne pense pas sa sexualité. Les libertins, au contraire, s’en distinguent par la réflexion. Contrairement au vulgaire qui ne [fait le sexe] que du corps, [les libertins] le [font] du corps et de l’âme tout ensemble Pour ces derniers, l’esprit est indissociable de son enveloppe corporelle. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
05/05/2010
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Mélanie S. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Les Misérables de Victor Hugo
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Les personnages de la famille Raquin
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008
Georges Orwell, "1984"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2008
Salem (Salem's Lot) - Stephen King, 1975
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   10 pages   |   publié en 2014
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait de l'acte 1, scène 1 - Molière : L'éloge du tabac par Sganarelle
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait Acte II, Scène 2 - Molière : Éloge à Charlotte
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014