Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'admiration pour les connaissances humaines
II) « L'oracle de l'Écriture » (l.19-27)

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Dans une première rédaction, Bossuet avait d'abord cité en tête du Second Point cette phrase des Écritures : "Faciamus hominem ad imaginem et similitudinem nostram" ("Faisons l'homme à notre image et à notre ressemblance"). Il projette donc de montrer à l'homme sa grandeur et de rattacher cette grandeur à sa ressemblance avec Dieu.
Dans la chaîne des preuves, la première est celle qui peut toucher le plus aisément un auditoire libertin : la grandeur du génie humain. Bossuet va donc exprimer son admiration pour les connaissances humaines, et il le fera avec enthousiasme. Mais loin d'aboutir aux conclusions d'un libertin, il invoque, en théologien, l'oracle de l'Écriture pour expliquer les conquêtes de la science à la lumière du dogme chrétien.

I. L'admiration pour les connaissances humaines (1-19).

l-5. Avant de montrer la puissance de l'homme sur la nature, Bossuet présente une réserve qui prépare celle des l.19-20. L'impression créée par la première phrase sera corrigée par la suite. D'ailleurs, le mépris qui dicte cette réserve sera démenti plus tard par les vastes connaissances de Bossuet, précepteur du dauphin et auteur de plusieurs traités (cf. XVIIe Siècle, Lagarde et Mich. p.253), entre autres les Discours sur l'Histoire Universelle (publiés en 1681), composés pour son élève. Cette concession initiale tend à nous indiquer que l'éloge du génie humain n'est pour lui qu'un point de départ : s'il accepte de séduire l'esprit des fidèles par la constatation enthousiaste des merveilles de la science, c'est pour les interpréter en théologien.
A la rapide réserve du début succède, en effet, un ample mouvement oratoire, dont la plénitude traduit l'admiration qui s'exalte. On dirait que le prédicateur veut se justifier de ressentir presque malgré lui le « charme » du génie humain (valeur de la double négation, l.2-3). Le balancement majestueux de la phrase correspond à une progression logique : d'abord les découvertes, puis leurs applications (les inventions) ()

Extraits

[...] Une formule de portée générale, à peine atténuée par presque, pose le thème de tout le développement qui constitue une sorte d'hymne à la gloire de l'homme. Dans ce duel qui s'engage entre les deux antagonistes, l’homme et le monde (vigueur de cette opposition), est engagée toute la notion de progrès. l. 6-9. Les deux phrases qui définissent le pouvoir de l'homme sur les animaux renchérissent l'une sur l'autre. La première marque le triomphe (dompter) de l'esprit sur la force brutale ; la seconde indique la conquête d'une véritable maîtrise (discipliner, contraindre), aboutissant à asservir les animaux aux besoins humains, en dépit des difficultés naturelles résultant de leur instinct («leur humeur brutale, leur liberté indocile»). [...]


[...] 565-567), avec leurs applications à la navigation, et de l'art de mesurer le temps soit à l'aide du cadran solaire soit par des calculs astronomiques. Mais, ici encore, l'idée est relevée par l'ampleur des périphrases et surtout par le choix des verbes il a appris aux astres il a obligé le soleil . qui fait, en quelque sorte, de ces astres des êtres animés, que l'homme a su domestiquer tout aussi bien que les animaux et les plantes. Un quart de siècle plus tard, Fontenelle se montrera bien plus hardi dans les conclusions à tirer des progrès humains en astronomie et n'hésitera pas à prophétiser que les hommes iront un jour dans la lune (ce sera l’objet de la séquence 2 II. [...]


[...] La recherche scientifique, les conquêtes de la science ne sont pas la marque d'un orgueil sacrilège : elles sont l'accomplissement de la volonté d'en haut et s'inscrivent dans le plan divin. NB : les lignes citées se réfèrent au texte des éditions Lagarde et Michard et non aux textes qui suit. Merci pour votre confiance. [...]


[...] p.253), entre autres les Discours sur l'Histoire Universelle (publiés en 1681), composés pour son élève. Cette concession initiale tend à nous indiquer que l'éloge du génie humain n'est pour lui qu'un point de départ : s'il accepte de séduire l'esprit des fidèles par la constatation enthousiaste des merveilles de la science, c'est pour les interpréter en théologien. A la rapide réserve du début succède, en effet, un ample mouvement oratoire, dont la plénitude traduit l'admiration qui s'exalte. On dirait que le prédicateur veut se justifier de ressentir presque malgré lui le charme du génie humain (valeur de la double négation, l. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
04/05/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Louis l. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
DUT
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Bossuet, "Sermon sur la mort" "Second Point", Extrait : commentaire

«Dans une première rédaction, Bossuet avait d'abord cité en tête du Second Point cette phrase des Écritures : "Faciamus hominem ad imaginem et similitudinem nostram" ("Faisons l'homme à notre image et ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011
André Gide, "Les Faux-Monnayeurs", Chapitre 6, Extrait : commentaire composé

«[...]Tout le passage correspond à un monologue intérieur. Les points de suspension attestent que nous suivons le cours de sa pensée avec sa réflexion et ses moments d'énervement dont les points d'exclamation...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2013
La politique dans les "Fables" de La Fontaine

«Pour une large majorité, les Fables de La Fontaine sont publiées dans les vingt premières années du règne de Louis XIV, marquées par un contexte politique mouvementé.Dès 166...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   20 pages   |   publié en 2011
Dossier pour bien préparer le bac de français

«Le poème en prose apparaît au XIXe siècle. Certains poètes éprouvent le besoin de se libérer de la rime pour mieux peindre la vie moderne. Si les rimes ont disparu, les images, les rythmes, les jeux sur les sonorités demeurent. Le plus connu : Baudel...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   41 pages   |   publié en 2006
Borromée Christian, Le Procès de Jean XXIII

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   302 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011