Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

- « A quoi servent les théories », 1955 et 1963
- « Une voie pour le roman futur », 1956
- « Sur quelques notions périmées », 1957
- « Nature, humanisme, tragédie », 1958
- « Nouveau Roman, homme nouveau », 1961
- « Temps et descriptions dans le récit d'aujourd'hui », 1963
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La critique d'un roman se fait toujours par rapport aux oeuvres passées, considérées comme des modèles. Mais cette comparaison est peu productive : on n'écrit pas de la même manière selon notre époque/ civilisation (c'est toute la signification de Pierre Ménard, auteur du Quichotte de Borges) ; « le roman, depuis qu'il existe, a toujours été nouveau » (p10).

Une autre idée perdure, celle selon laquelle un écrivain ne doit pas pouvoir s'expliquer sur son oeuvre : c'est la notion de génie, de quelque chose qui transcende l'auteur, aidé en cela par les drogues, l'alcool Au début du XXè, cette conception tend cependant à évoluer : Les Faux monnayeurs, La nausée, Joyce envisagent lucidement les problèmes de l'écriture ()

Extraits

[...] Ce présent qui s’invente sans cesse [ ] sans jamais s’entasser pour constituer un passé met le lecteur à contribution. Ce que l’auteur lui demande, ce n’est plus de recevoir tout fait un monde achevé, plein, clos sur lui-même, c’est au contraire de participer à une création, d’inventer à son tour l’œuvre et le monde- et d’apprendre ainsi à inventer sa propre vie (p134). - Du réalisme à la réalité et 1963 La volonté d’être réaliste est la raison de chaque révolution littéraire ; chacun a en effet son idée de la réalité, et la réalité de plus varie avec le temps. [...]


[...] Contrairement à cela, notre époque fait des hommes des matricules ; le destin du monde a cessé, pour nous, de s’identifier à l’ascension ou à la chute de quelques hommes, de quelques familles (p28). L’histoire : On identifie souvent un roman à son histoire. C’est n’accorder aucune importance au style et voir dans l’écriture un moyen pour délivrer un message. L’histoire doit persuader qu’elle est réellement arrivée ; l’auteur doit donc exprimer l’idée que son lecteur se fait de la réalité. Plus que de distraire, il s’agit de rassurer (p30). [...]


[...] D’où l’importance des réflexions des écrivains sur leurs livres. La description dans le roman du XIXè est de garantir la ressemblance avec le réel et de faire de l’univers romanesque un univers stable. Dans le Nouveau Roman, la description semble détruire les choses au lieu de les faire voir, montre un monde mouvant jusque dans ses aspects les plus matériels (p127). L’intérêt de la description réside alors dans son mouvement même. Le roman et le film, contrairement aux autres arts, sont des développements temporels (p130). [...]


[...] La tragédie n’est qu’un moyen de recueillir le malheur humain, de le subsumer, donc de le justifier sous la forme d’une nécessité, d’une sagesse ou d’une purification : refuser cette récupération est aujourd’hui une entreprise nécessaire Barthes. Deux exemples suivent : - L’absurde chez Camus, défini comme l’abîme infranchissable qui existe entre l’homme et le monde, entre les aspirations de l’humain et l’incapacité du monde à les satisfaire (p56). La description des éléments les charge d’un contenu humain. Le monde est accusé de complicité d’assassinat (p58). - La nausée chez Sartre, qui peint des relations avec le monde strictement viscérales (p58) : Les objets, ils me touchent, c’est insupportable. [...]


[...] Il y a encore des histoires, elles ont juste perdu leur caractère de certitude. L’engagement : Dans le refus de séparer fond et forme, Robbe-Grillet est critique vis-à-vis de l’engagement de l’art. Pour lui, l’art est gratuit, et aucune exigence extérieure ne doit entraver sa liberté. Il pense que Sartre va donc trop loin. Cette différence de point de vue peut s’expliquer par le fait que si Robbe-Grillet rattache la littérature à l’Art en général Sartre de son côté sépare la littérature (la prose) du reste des domaines artistiques. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
04/01/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Madeline P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Alain Robbe-Grillet : "Pour un nouveau roman"

«La critique d'un roman se fait toujours par rapport aux oeuvres passées, considérées comme des modèles. Mais cette comparaison est peu productive : on n'écrit pas de la même manière selon notre é...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011
Le Nouveau roman, courant littéraire du XXe siècle

«Synthèse de Littérature consacrée à un courant littéraire du XXe siècle, le Nouveau roman....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2008
Robbe-Grillet, "Les Gommes", Incipit : étude linéaire

«Traditionnellement l'ouverture de roman donne les informations qui permettent de situer l'époque et le lieu de l'action, les personnages et leurs relations et le point de départ de l'intrigue. On distingue des variations parmi lesquelle...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2011
Le nouveau roman français

«L'expression Nouveau Roman est employée en 1957 pour la première fois par Émile Henriet. Date : le mouvement remonte aux années 1950-60 et naît d'une réflexion critique sur le genre romanesque.- On...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2009
Ecriture et géométrie dans "La Jalousie" d'Alan Robbe-Grillet

«Tout lecteur, même distrait, ne peut pas avoir conscience, et cela très vite dans la lecture de ce roman de Robbe-Grillet de la présence quasi constante du lexique de la géométrie. En effet, ce lexique de la gé...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2011

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007