Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Dans un premier temps, Grandgousier émet des plaintes très nettes
II) Ensuite, il recherche la solution la plus adaptée, et réagit activement

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

- Après tout un ensemble de chapitres portant essentiellement, pour schématiser, sur l'enfance et l'éducation du jeune Gargantua, s'ensuit tout un épisode fondamental dans l'économie du Gargantua : la guerre picrocholine, qui oppose le peuple de Grandgousier au colérique Picrocholin

- En effet, une querelle a priori anodine a éclaté a propos de fouaces entre les paysans des deux souverains respectifs ; cette querelle est très vite tournée à la rixe puis à la bagarre générale

- Bien vite, les paysans alertent leur roi : cet extrait présente la toute première réaction de Grandgousier, jusqu'alors bien tranquille au coin du feu (cf début du chapitre, avec un tableau intimiste de la vie du vieux roi) Le comportement agressif et belliqueux de Picrochole le heurte et le blesse profondément : il ne comprend pas. Mais la situation est critique : les troupes de Picrochole viennent d'envahir le château de La Roche Clermaut ()

Extraits

[...] Ensuite, il recherche la solution la plus adaptée, et réagit activement. Problématique Il s’agira de mettre en lumière, dans ce moment très pathétique de déchirement, la démonstration politique qu’effectua Rabelais en filigrane : Grandgousier apparaît comme un monarque chrétien exemplaire, idéal. La détresse et l’incompréhension du vieux monarque est d’emblée mise en lumière, à travers la répétition de l’interjection Holos hélas), qui ouvre l’extrait et donne d’emblée le ton : il s’agit d’une sorte de monologue tragique ; le lecteur se trouve confronté à l’affolement et au tiraillement intérieur d’un roi pacifiste. [...]


[...] Désormais, Grandgousier sait ce qu’il convient de faire Pourtant, il va falloir tout tenter, avant d’entreprendre quoi que ce soit, pour maintenir la paix, qui constitue évidemment l’objectif et la priorité de tout bon prince chrétien et humaniste qui se respecte : la guerre ne doit être que défensive et doit rester le dernier recours :c’est ce qu’indiquent les dernières lignes de son discours 31-33). Il s’agit désormais de passer à l’action, après ce long mais nécessaire mouvement d’introspection, ce que souligne l’adverbe Adoncques qui insiste d’ailleurs une fois encore sur le caractère logique de l’enchainement des pensées et des actes de Grandgousier. Contrairement à Picrochole, Grandgousier prend le temps de convoquer son conseil : la décision, très importante, ne sera pas le fait de sa seule personne mais d’une délibération , d’un choix en commun. [...]


[...] Le lyrisme est toujours de mise, à travers les interjections redondantes Ho ho ho ho qui montrent largement la violente émotion du vieux roi, profondément déstabilisé. Une fois encore, il change d’interlocuteur ; cette fois, il se tourne non plus vers Dieu vers ses bonnes gens Il met alors en valeur les liens qui l’unissent à ses sujets, liens éminemment apaisés et harmonieux : mes amis, et mes féaux serviteurs Ici, il est bien sûr fait allusion au pacte féodal : Grandgousier apparaît ci comme un monarque paternel et bienfaisant, très soucieux du bien de son peuple : aussi cherche-t-il avant tout à le protéger et à éviter la guerre, d’où le retour de la modalité interrogative 22). [...]


[...] Le personnage fait retour sur soi et se lance dans une entreprise d’introspection, comme l’indique le ternaire de tout temps, de toute race et alliance avec des termes catégoriques destinés à montrer à quel point il est incroyable que Picrochole l’ait trahi : Grandgousier, bon roi, ne veut pas croire à la trahison, et souligne avec force la dimension intemporelle de leur amitié : non seulement les deux hommes étaient liés par une amitié de cœur, mais aussi par une amitié politique (si l’on peut dire leurs relations étaient placés sous le signe d’une bonne entente qui promettait d’être éternelle ; or, manifestement, l’attachement intime n’a pas résisté à une querelle de portée politique C’est, pour Grandgousier, une bien amère désillusion : on comprend qu’il se refuse d’abord à voir la vérité en face Puis, il tente de comprendre les motifs de Picrochole, tout en niant subtilement sa responsabilité dans cette affaire, comme le souligne une structure anaphorique qui renvoie à des entités mystérieuses qui auraient manipulé Picrochole comme un simple pantin : Qui le meut ? qui le point ? qui le conduit ? qui l’a ainsi conseillé ? [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
02/11/2010
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Consulté
4 fois

Informations sur l'auteur Bérangère t. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
Ecole...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Rabelais, "Gargantua", Chapitre 28 : commentaire

«- Après tout un ensemble de chapitres portant essentiellement, pour schématiser, sur l'enfance et l'éducation du jeune Gargantua, s'ensuit tout un épisode fondamental dans l'économie du Gargantua : la guerre picroch...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010
Rabelais, "Gargantua", Chapitre 28 : commentaire

«La détresse et l'incompréhension du vieux monarque est d'emblée mise en lumière, à travers la répétition de l'interjection « Holos » (= hélas), qui ouvre l'extrait et donne d'embl&ea...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
Rabelais, "Gargantua", Chapitre 27 : plan de commentaire

«C'est un H d'action L.1 à 5, toutes les actions de FJ qui va en campagne contre les fouaciers.Chronologie des actions, des actes du héros. Véritable gradation pour s'engager au coeur de la bataille.Transformatio...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2010
Rabelais, "Gargantua", Chapitre LVII, Extrait : commentaire composé

«[...]1) l'ironie de la "règle" : L'abbaye de Thélème apparaît extrêmement novatrice puisque son nom signifie "désir", mot qui apparaît aussi ligne trois. Ce désir s'oppose au voeu que devait ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2012
Rabelais, "Gargantua", Chapitre 14 : L'instruction de Gargantua (étude de texte)

«SommaireI) Le discours de Grandgousier : un père admiratif et un fils surdouéII) L'enseignement du Vieux TousseuxA. Les maîtresB. Les livres le program...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011