Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Une métaphore de la femme

A. Une évocation humaine du chat : les quatrains
B. Une rêverie sur la femme : les tercets

II) Un objet de désir

A. La sensualité
B. Une relation charnelle
C. Un symbole phallique

III) Un moyen de parvenir à l'Idéal

A. Un sonnet comme espace de désir
B. Une porte ouverte vers l'Idéal

Conclusion

Le poème

Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux
Mêlés de métal et d'agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s'enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,

Je vois ma femme en esprit ; son regard,
Comme le tien, aimable bête,
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

Et des pieds jusques à la tête,
Un air subtil, un dangereux parfum
Nagent autour de son corps brun.

Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "Le Chat" (XXXIII)
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

"Le Chat" fait partie de la première des six sections, intitulée "Spleen et Idéal", qui constitue une sorte de forme d'exposition au recueil les Fleurs du Mal (c'est le constat du monde réel tel que le perçoit le poète) et s'inscrit donc dans le cycle de ceux dédiés à la première, celle qu'il surnommait sa « Vénus noire », mulâtresse originaire de Saint Domingue, avec qui il entretiendra une liaison sans cesse rompue et renouée. Plusieurs pièces du recueil sont influencées par cet animal et en porte le titre, vantant sa puissance et sa beauté ou encore l'assimilant à un objet érotique. Celui-ci établit une passerelle entre le chat et la femme. Numéroté XXXIII dans l'édition de 1857, il suit la structure traditionnelle du sonnet marotique : il fait se succéder deux quatrains et deux tercets, mais opère un bouleversement dans la structure des vers et des rimes. L'alternance décasyllabe / octosyllabe, parallèlement à l'éclatement partiel du schéma rimique (classique : ABBA ABBA CDCDCC ; ici : ABAB CDCD EFEFGG), en font un texte particulier, entre héritage et innovation.

I- Une métaphore de la femme

On sait que pour Baudelaire, l'image du chat est étroitement liée à celle de la femme. Dominé par l'allégorie de la femme, ce sonnet supporte un éloge de cet animal domestique largement abordé par la littérature, apprécié pour sa grâce et sa noblesse qui l'éloignent de la vulgarité.

a- Une évocation humaine du chat : les quatrains

L'animal

À partir du titre "Le Chat", le terme va servir d'hyperthème au processus descriptif : les griffes de ta patte (vers 2), tes beaux yeux (vers 3), ton dos élastique (vers 6), ton corps électrique (vers 8). Le verbe caressent (vers 5) renvoie à l'affection de l'homme pour l'animal. La construction du poème se fait à partir de ces éléments se référant à l'animal lui-même, mis en valeur à chaque reprise en fin de vers ()

Extraits

[...] III- Un moyen de parvenir à l’Idéal Faisant du chat le représentant d’une relation érotique entre le poète et la femme, le sonnet se fait alors lui-même lieu du désir. Un sonnet comme espace du désir Rappelant la conception du poème de Mallarmé comme lieu et sa célèbre phrase rien n’a eu lieu que le lieu ce sonnet enivrant permet à Baudelaire de construit une relation érotique grâce notamment à une grammaire adjuvante : - la distribution des pronoms personnels et possessifs appartient d’une part au poète et d’autre part au chat-femme, notamment dans les deux quatrains : mon beau chat, sur mon cœur amoureux / . [...]


[...] Le Chat fait partie de la première des six sections, intitulée Spleen et Idéal, qui constitue une sorte de forme d’exposition au recueil Les Fleurs du Mal (c’est le constat du monde réel tel que le perçoit le poète) et s’inscrit donc dans le cycle de ceux dédiés à la première, celle qu’il surnommait sa Vénus noire mulâtresse originaire de Saint Domingue, avec qui il entretiendra une liaison sans cesse rompue et renouée. Plusieurs pièces du recueil sont influencées par cet animal et en porte le titre, vantant sa puissance et sa beauté ou encore l’assimilant à un objet érotique. Celui-ci établit une passerelle entre le chat et la femme. [...]


[...] La modernité de l’auteur réside dans cet usage si particulier de l’allégorie : chez lui, elle n’est pas que prétexte à faire figurer dans l’espace textuel des grandes figures représentatives de la Poésie elle a également une fonction hygiénique, presque de salut : c’est à travers elle, et donc de l’image, que le poème convoque un monde rêvé et autorise les fantasmes du poète. Conclusion Ce poème met particulièrement en valeur le paradoxe baudelairien où un animal introverti et casanier devient le médiateur et l’emblème d’un penchant vers l’Idéal. En cela, Baudelaire est un précurseur du symbolisme. Le symbole est justement cet objet qui a pour particularité de mettre en rapports deux éléments différents du monde et de créer à partir de là une nouvelle réalité. [...]


[...] - les matières précieuses (agate, vers 4 ; parfum, vers 13) qui dessinent une atmosphère de désir empreinte de sensualité. Le poème se fait alors prétexte au rêve érotique. Une relation charnelle De fait, le poème se fait mimétique de la relation érotique par : - les éléments de contact entre le poète et le chat Ce contact est servi par le rapprochement dans le sonnet de certains termes, notamment les verbes de contact (caressent, vers 5 ; s’enivre, vers 7 ; palper, vers ou les vecteurs de sensations comme mes doigts (vers et ma main (vers qui organisent le second quatrain. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
30/09/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
6 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Baudelaire, "Le chat" : commentaire

«Attardons-nous sur la musicalité du poème. Il est formé d'octosyllabes, les rimes sont embrassées.Elles sont également riches, on peut prendre les exemples des couples « discrets/secrets », «...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
Edgar Allan Poe, "Le Chat noir" : commentaire composé

«Commentaire composé sur la nouvelle Le chat Noir, de Poe....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2008
Baudelaire, "Les Fleurs du Mal", "Les chats" : commentaire

«Le titre, simple, "générique", au pluriel laisse penser que le poème va se livrer à une sorte de "portrait" ou étude des chats, comme dans un "bestiaire". (cf. Apollinaire).- A comparer et opposer au poè...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
Baudelaire, "Les Chats" : lecture analytique

«Ce sonnet, écrit en 1847, décrit un animal domestique, le chat, et s'inscrit dans un ensemble de 3 poèmes consacrés à ce félin. Les deux autres ont pour titre Le Chat, et décrivent avec admira...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Baudelaire, "Les Feurs du Mal", "La Musique" : commentaire composé

«Vers la deuxième moitié du XXe siècle, le romantisme s'infléchit et laisse la place aux expériences novatrices de la modernité. Baudelaire est le précurseur du symbolisme et, par son recueil Les Fl...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2011

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008