Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Un univers féerique

A. Richesse
B. Irréalité

II) Un constat expérimental

A. Phrases brèves
B. Absence de descriptions
C. Tours consécutifs

III) Une scène de théâtre

A. Costumes
B. Des "vedettes"
C. Des metteurs en scène

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Mlle de Chartres, personnage principal du roman de Mme de Lafayette publié en 1678, vient d'épouser M. de Clèves pour lequel elle ne ressent aucune inclination. Seules l'amitié et la reconnaissance l'ont conduite à lier son destin à celui de ce grand seigneur de la cour d'Henri II. Ce roi s'apprêtant à fiancer sa seconde fille, un grand bal au Louvre doit marquer l'événement. C'est au cours de ce bal que le coeur de Mme de Clèves, déjà préparé par l'effet de la rumeur flatteuse qui a précédé M. de Nemours, subit une émotion au retentissement considérable et réciproque.

Cette scène décisive du roman nous apparaît sous trois aspects. La rencontre s'effectue dans un climat de magnificence et de magie proche de l'univers féerique des contes. On y sent cependant l'effet d'une logique en marche, ce qui confère à cette page, assez austère, le caractère inattendu d'une sorte de procès-verbal. Enfin, il est indéniable que cette rencontre fatale est extrêmement théâtrale. Examinons donc le texte à partir de ces trois points de vue.

Justification du plan

Le plan adopté : féerie, déterminisme psychologique, théâtre, nous a paru le plus propre à rendre compte de la complexité de la page. Partant d'une impression première (le grand monde), on en vient à la manipulation théâtrale de la rencontre par les têtes couronnées, en passant par la reconstitution d'un processus psychologique (notamment perceptible par l'emploi des tours consécutifs). L'autre plan possible, (Mme de Clèves, M. de Nemours, le public), conduisait à des redites.

I. Un univers féerique

A. Richesse

La magnificence est présente tout au long de l'épisode ; elle se manifeste à la fois par la richesse de la parure des deux personnages - "elle passa tout le jour à se parer" "le soin qu'il avait pris de se parer" "l'air brillant" - et par ce qui est sous-entendu par ces expressions, c'est-à-dire les ressources et la disponibilité de ces êtres exceptionnels ()

Extraits

[...] Des vedettes Ces deux personnages, en outre, évincent tous les autres, et l'on peut dire qu'ils occupent toute la scène que quitte vite un M. de Guise surclassé. L'ensemble du bal devient un public, comme l'atteste l'effet produit par l'arrivée de Mme de Clèves : l'on admira sa beauté et sa parure L'effet est le même quand les deux acteurs dansent : il s'éleva dans la salle un murmure . Involontairement donc, les deux héros se donnent en spectacle, satisfaisant l'appétit romanesque du public. [...]


[...] Conclusion partielle et transition Il y a donc dans la présentation de cette scène, extrêmement lacunaire, création d'une atmosphère étrange et même irréelle. Cependant il semble que Mme de Lafayette ait compliqué les choses ; son récit, en effet, apparaît aussi comme une sorte de constat expérimental. Expliquons-nous sur ce point. II. Un constat expérimental A. Phrases brèves Ce qui peut nous autoriser à employer le terme de constat c'est la grande sobriété du style qui engendre un climat d'une certaine froideur. [...]


[...] Mme de Lafayette ne souhaite pas nous faire vibrer. C. Tours consécutifs Elle reconstitue au contraire ce qu'on peut appeler un processus intervenant entre deux personnages ne se connaissant pas mais largement prévenus de leur séduction réciproque. Compte tenu de leurs préparatifs tout le jour le soin qu'il avait pris de se parer et de leur charme naturel, l'amour sera le produit inévitable de l'expérience. Des expressions comme ce prince était fait d'une sorte qu'il était difficile de n'être pas surpris ou comme il était difficile de voir Mme de Clèves . [...]


[...] de Clèves pour lequel elle ne ressent aucune inclination. Seules l'amitié et la reconnaissance l'ont conduite à lier son destin à celui de ce grand seigneur de la cour d'Henri II. Ce roi s'apprêtant à fiancer sa seconde fille, un grand bal au Louvre doit marquer l'événement. C'est au cours de ce bal que le cœur de Mme de Clèves, déjà préparé par l’effet de la rumeur flatteuse qui a précédé M. de Nemours, subit une émotion au retentissement considérable et réciproque. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
27/05/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Stéphane C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
Sciences Po
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Madame de Lafayette, "La Princesse de Clèves", La première rencontre : commentaire composé

«Mlle de Chartres, personnage principal du roman de Mme de Lafayette publié en 1678, vient d'épouser M. de Clèves pour lequel elle ne ressent aucune inclination. Seules l'amitié et la reconnaissance l'ont conduite à ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011
"La Princesse de Clèves", commentaire composé de la scène du bal

«Commentaire composé entièrement rédigé de la scène du bal de La Princesse de Clèves de Mme de Lafayette, où se rencontrent pour la première fois la Princesse et le duc de Nemours....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2007
Commentaire de "La Princesse de Clèves" de Mme de Lafayette (1678) : « le vol du portrait »

«Commentaire de Littérature sur un extrait du roman de Mme de Lafayette, La Princesse de Clèves : l'épisode romanesque du vol d'un portrait de la princesse par M. de Nemours....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2012
Mme de Lafayette, "La princesse de Clèves", La scène de rencontre au bal : commentaire

«- Les personnages ne sont pas précisément décrits, aucun détail de leur costume ni de leur visage n'est indiqué, comme s'ils étaient l'incarnation de l'archétype du prince et de la princesse des contes...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2012
Madame de La Fayette, "La Princesse de Clèves" : questionnaire

«Question 1 :. Présenter en une vingtaine de lignes l'auteur de ce texte (la personne et son oeuvre)Madame de Lafayette naît en 1634. Fille d'un écuyer, la jeune fille s'affranchit de la pet...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2011

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008