Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Un amour déçu

A. Un malaise
B. Un souvenir
C. Un aveu

II) L'angoisse de la mort

A. L'impermanence
B. La condition mortelle de l'homme
C. La nostalgie

III) Un paysage état-d'âme

A. Un tableau de printemps
B. Impression automnale
C. Un paysage mouvant

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Apollinaire est un poète français qui a été au carrefour de mouvements nouveaux tels que le cubisme, le dadaïsme et le théâtre d'avant-garde. Il a inventé le terme "surréalisme" qui est devenu celui d'un mouvement littéraire qui voyait dans l'art un instrument de libération et de révolution et rejetait le rationalisme en faveur de l'inconscient. Dans son recueil Alcools (1913), il fait la synthèse de thèmes modernes et de formes poétiques libres comme dans le poème Mai que nous allons étudier. Comment le poète évoque-t-il ici un souvenir ? Nous verrons qu'il dresse un tableau où il reprend trois grands thèmes lyriques que sont l'amour déçu, l'angoisse de la mort et un paysage reflet d'un état d'âme.

I- Un amour déçu

a) Un malaise :

La présence des "dames" (v.2) est vite évanouie. Le lecteur peut se demander si elles sont réelles ou s'il s'agit de fées ou d'ondines. Elles nous rappellent la Lorelei, cette sirène du Rhin qui charmait les bateliers par son chant et les faisait sombrer. Ici, c'est le poète qui est en barque, donc risque sa vie en succombant au charme féminin. Ce poème a pris place dans la section "Rhénanes" du recueil Alcools car il cite le "Rhin" (v. 1 et 16) et les vignes "rhénanes" (v.12) ()

Extraits

[...] Le poète a recours à une hypallage puisqu'il dissocie deux mots dont on s'attend à l'association. Condition mortelle de l'homme : Le défilé des "tziganes" (v.10) et du régiment (v.13) seulement entendu au loin évoquent aussi le temps qui passe: les nomades ne s'arrêtent jamais sauf dans la mort. Apollinaire a écrit un autre poème sur eux : les Saltimbanques dans ce même recueil. Leur cirque dont on voit surtout (strophe les animaux dressés : "ours", "singe", "chien" (v.10) et "âne" (v.11) symbolise peut-être la vie. [...]


[...] Un aveu : Les vers 7/8 émeuvent le lecteur : la femme aimée semble desséchée et vouée à la mort comme le soulignent les comparaisons entre "ongles" (v.7) et "pétales tombés des cerisiers" (v.6) et entre "pétales flétris" (v.8) et "paupières" (v.8). Il emploie la métaphore de la femme-fleur utilisée en poésie, notamment par Ronsard. Elle se met à ressembler ici plutôt à une momie ou simplement une morte. Les "ruines" (v.14) finales, avec la diérèse, insistent sur l'amour écroulé dont il fait l'aveu. Transition : Le constat douloureux de cet amour perdu se double d'une angoisse liée au temps qui passe et nous entraîne vers la mort. [...]


[...] Ce printemps n'est qu'une apparence, cachant au fond un hiver qui reste. Les fleurs disséminées deviennent très tristes, quoique belles, avec l'allitération en qui unit "fleuris" "flétris" "fleuve" (v.9) et "fleurs" (v.17). Elles évoquent une estampe japonaise des cerisiers aux branches fleuries, sans feuilles. Impression automnale : Ce printemps ressemble donc plutôt à un automne, les "vignes" et 17) appartiennent à la thématique de l'automne. C'est le dernier mot du poème, sens symbolique de l'ivresse amoureuse pour une jeune fille que le poète désire mais qui reste inaccessible comme la Lorelei. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/04/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Patricia M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
économie...
Ecole, université
brémontier
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Apollinaire, "Mai" (commentaire composé)

«Commentaire composé du poème Mai de Guillaume Apollinaire....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2008
Apollinaire, "Mai" : commentaire composé

«[...] Un bon exemple est le poème « Mai » écrit dès 1902 alors que son amour pour Annie Playden vient de se terminer. Ce texte est déjà en lui-même de par sa forme une rencontre de la tradition et ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Guillaume Apollinaire, "Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée", "Le hibou" : commentaire

«Guillaume Apollinaire (1880-1918) a été journaliste, directeur de revue et critique d'art avant d'être poète. En 1911, il publie le recueil Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée dont est tiré le po&...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
Guillaume Apollinaire, "La petite auto" : commentaire

«La modernité est un thème très souvent abordé dans les poèmes du début du XXème. C'est le cas du poème La petite auto tirée du recueil Calligrammes de Guillaume Apollina...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2008
Guillaume Apollinaire, "Alcools", "Automne malade"

«Guillaume Apollinaire (1880-1918) est l'un des poètes français majeurs du début du XXème siècle. Il est également l'auteur de nouvelles et de romans érotiques, et l'un des précurseurs du surr&ea...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Molière, Dom Juan, Acte 1 scène 1
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2006