Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La poésie, expression du mal-être

A. Une souffrance extrême et une solitude du poète
B. Une remise en question

II) La poésie, un moyen de renaissance

A. Une évolution du poème et une évolution du poète
B. L'exploitation du mythe : retour à la lumière

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie était un célèbre poète français du XIXème siècle. Nerval fut un grand voyageur malgré ses problèmes de santé mentale qui l'ont à plusieurs reprises conduit à l'internement. Ses textes majeurs sont parus à la fin de sa vie. Les Chimères regroupe ses plus grandes oeuvres comme « Le Christ aux Oliviers », « Antéros » ou encore « El Desdichado », poème qui se nourrit de toute la vie réelle, confuse, rêvée de l'auteur. La multitude des références mythologiques qui sont ici évoquées suggère que le poème relate l'expérience d'un individu en quête d'identité. Cette recherche d'identité s'accompagne à la subjectivité du poète et inscrit ce poème dans un perpétuel lyrisme. On désigne ainsi par lyrisme les moyens mis en oeuvre pour exprimer les sentiments, ou expression du Moi.

Nous étudierons précisément le sonnet « El Desdichado », qui demeure un texte lyrique, évoquant la femme aimée et de ce fait la mort présente à travers différentes figures de style. ()

Extraits

[...] De ce fait on retrouve par la suite l'oxymore "soleil noir de la mélancolie". Le mot mélancolie marque vivement le texte car en effet, il renvoie à la gravure de Dürer et traduit de ce fait un manque. Le malheur du poète réside donc dans le fait qu'il soit seul, les êtres aimés sont disparus, il se retrouve isolé face à son désespoir. Il se qualifie de plus de "veuf" dès le premier vers marquant immédiatement une authentique solitude. Ce raisonnement est d'autant plus plausible si l'on s'appuie sur l'adjectif du vers 3 "ma seule étoile est morte" traduisant en même tant une perte de lumière et suscitant à la fois une part de pathétique chez le lecteur. [...]


[...] Le Desdichado serait donc le malchanceux, le malheureux. Les commentateurs ont retenu en fait déshérité à la suite du roman de Walter Scott. Ce poème composé de deux quatrains et de deux tercets disposés en alexandrins, présente une évolution par sa forme. Le poète présente sa vie dans les deux premiers quatrains, et on s'aperçoit très vite que les deux tercets suivants constituent une quête d'identité. La femme aimée est omniprésente, on la retrouve constamment à travers des métaphores telles qu'au vers 3 "ma seule étoile est morte", au vers 10 "mon front est rouge encor du baiser de la reine" , au vers 11 "où nage la sirène", et enfin vers 14 "les soupirs de la sainte et les cris de la fée" La Sainte et la Fée décrivent dans l’imaginaire de Nerval l’ambivalence féminine jusque-là impossible à concilier : la Sainte pourrait renvoyer à l’image maternelle et à un éternel féminin idéalisé, tandis que la Fée reprend plutôt l'incarnation de l’amour-passion, l’amour vécu comme une souffrance, on peut notamment noter le terme de cris. [...]


[...] Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie était un célèbre poète français du XIXème siècle. Nerval fut un grand voyageur malgré ses problèmes de santé mentale qui l’ont à plusieurs reprises conduit à l’internement. Ses textes majeurs sont parus à la fin de sa vie. Les Chimères regroupe ses plus grandes œuvres comme Le Christ aux Oliviers Antéros ou encore El Desdichado poème qui se nourrit de toute la vie réelle, confuse, rêvée de l'auteur. La multitude des références mythologiques qui sont ici évoquées suggère que le poème relate l'expérience d'un individu en quête d'identité. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
25/01/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Widiane S. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit fiscal
Ecole, université
FAC
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Gérard de Nerval, "El Desdichado" : commentaire

«Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie était un célèbre poète français du XIXème siècle. Nerval fut un grand voyageur malgré ses problèmes de santé mentale...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011
Gérard de Nerval, "El Desdichado" : commentaire

«Le recueil Les Chimères écrit entre 1841 et 1853 est constitué de 12 poèmes (sonnets). Nerval fait sa première crise en 1841 : "El Desdichado" est le premier poème du recueil dans lequel transparaiss...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Gérard de Nerval, "El desdichado" : commentaire

«Gérard de Nerval, grand romantique du XIXème siècle, est un poète français que l'on oublie souvent au détriment du précurseur du romantisme : Victor Hugo. C'est dans son poème "El Desdichado" qu...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Commentaire du poème « El desdichado » de Nerval

«Commentaire composé du sonnet « El desdichado » de Nerval, premier sonnet des douze qui constituent « Les Chimères ». Ce commentaire littéraire entièrement rédigé de cinq pages au format Word est construit en quatre parties bien détaillées et est com...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2007
Gérard de Nerval, "Chimères", "El desdichado" : commentaire

«Le rejet des formes classiques. Certes, sonnet avec deux quatrains, deux tercets en alexandrins, chute (enjambement final + changement de tonalité "vainqueur" le poète est actif). Mais on a aussi des rimes croisées dans les quatr...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Jean Côme Noguès, "L'homme qui séduit le soleil" : résumé
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011